Vous ne savez pas si un site Web peut être visité en toute sécurité ? Vous craignez qu'un site de streaming vidéo un peu louche puisse infecter votre PC ? Vous cherchez un site d'e-commerce en ligne et vous ne savez pas lesquels d'entre eux sont assez fiables pour vous permettre d'y saisir vos informations bancaires ?

Prudence est mère de sûreté et il est absolument essentiel de vérifier la sécurité d'un site Web avant de partager des renseignements personnels (par exemple, numéros de carte de paiement, mots de passe, adresses, etc.). Dans ce tutoriel, je vais vous offrir quelques conseils simples et rapides pour vous aider à éviter les URL douteuses et à vérifier la fiabilité de tout site Web.

Image d'un faux site Web avec un fond rouge vif qui vous demande votre nom d'utilisateur et votre mot de passe

Assurez-vous que vous pouvez faire confiance à un site avant de saisir des informations personnelles.

N° 1  Utiliser les outils de sécurité de votre navigateur

Les navigateurs Web les plus populaires de nos jours incluent des fonctions de sécurité pour vous aider à naviguer en ligne en toute sécurité. Ces outils de navigation intégrés peuvent bloquer les fenêtres contextuelles gênantes, envoyer des requêtes Do Not Track aux sites Web, désactiver le contenu Flash dangereux, arrêter les téléchargements malveillants et contrôler quels sites peuvent accéder à votre webcam, micro, etc.

Maintenant, prenez un moment pour examiner vos paramètres. Voici comment procéder :

  • Chrome :  Paramètres > Avancé > Confidentialité et sécurité
  • Edge :  Paramètres > Paramètres avancés
  • Firefox :  Options > Confidentialité et sécurité
  • Safari :  Préférences > Sécurité et préférences > Confidentialité

N° 2  Vérifier deux fois les URL

Ce conseil va vraiment de soi, mais je le dirai quand même : avant de cliquer sur un lien, assurez-vous de savoir où il vous mènera. Avec votre souris, passez le curseur au-dessus de n'importe quel lien pour vérifier l'URL à laquelle il est réellement lié.

Essayez de survoler ce lien avec votre souris

Passez votre curseur au-dessus de ce lien, mais ne cliquez pas dessus. Vous devriez voir l'URL vers laquelle il renvoie en bas à gauche de votre navigateur : https://www.avg.com. Facile, non ?

Assurez-vous aussi que les URL sont correctement orthographiées. La plupart des utilisateurs ne font que jeter un coup d'œil au texte sur le Web. Les pirates le savent et substitueront souvent des caractères visuellement similaires (par exemple, « Yah00.com » au lieu de « Yahoo.com ») pour vous inciter à visiter leurs sites d'hameçonnage et à leur donner involontairement vos mots de passe, numéros de carte de paiement et autres données privées. Ne tombez pas dans le piège. Il suffit d'un instant pour vérifier qu'une URL est sûre. Mais cela pourrait sauver votre peau.

N° 3  Vérifier la présence du protocole HTTPS

L'acronyme HTTP (Hypertext Transfer Protocol) désigne le protocole fondamental pour l'envoi de données entre votre navigateur Web et les sites Web que vous visitez. Et le protocole HTTPS n'en est que la version sécurisée. (Le « S » signifie simplement « secure » (sécurisé)).

Le protocole HTTPS est souvent utilisé pour les opérations bancaires et les achats en ligne car il chiffre vos communications afin d'empêcher les criminels de voler des informations sensibles comme vos numéros de carte bancaire et vos mots de passe.

Comment savoir si un site utilise le protocole HTTPS ? Vérifiez si l'icône représentant un cadenas est bien présente dans la barre de navigation de votre navigateur. Si vous la voyez, vous savez que le site sur lequel vous êtes utilise un certificat numérique SSL de confiance ; en d'autres termes, que votre connexion est protégée.

Image de la barre d'adresse du navigateur Google Chrome avec le cadenas vert entouré

Si vous ne voyez pas le cadenas, choisissez un autre site pour vos achats.

Il ne s'agit pas d'un moyen de contrôle infaillible, cela dit. Certains sites Web d'hameçonnage peuvent utiliser le protocole HTTPS pour donner l'impression d'être légitimes. Mais votre premier réflexe doit rester le même :  si un site Web ne présente pas ce cadenas, n'entrez pas votre mot de passe ou votre numéro de carte bancaire.

N° 4  Effectuer une vérification de la sécurité du site Web en ligne

Une estimation objective de la sécurité d'un site Web est idéale pour déterminer rapidement quels sites sont sûrs et lesquels devraient être évités. Le vérificateur de sécurité de site Web gratuit de VirusTotal en est un exemple facile à utiliser. Il suffit de copier et coller n'importe quelle URL dans la page de VirusTotal et d'appuyer sur Entrée. Et voilà ! Oui, c'est aussi simple. Faites un essai. Et n'oubliez pas de mettre la page dans vos favoris pour l'utiliser plus tard.

Image de la page Web VirusTotal permettant de vérifier si une URL est dangereuse.

VirusTotal vous indiquera si un site Web est dangereux.

N° 5  Faire une recherche « Whois » sur le nom de domaine

Besoin de savoir qui se cache derrière un certain site Internet ? Faites une recherche « whois » (prononcé « Who is ») pour savoir à qui appartient le domaine, où et quand le site a été enregistré, les coordonnées du propriétaire du site, etc. C'est très facile à faire et en prime, vous aurez l'impression d'être un détective privé. Essayez d'effectuer une recherche « whois » ici.

Image de la page Web Icann, sur laquelle vous pouvez rechercher des informations sur les personnes qui se cachent derrière un site Web

Saisissez n'importe quelle URL pour savoir qui se cache vraiment derrière le site Web.

N° 6  Appeler l'entreprise

Vous ne savez toujours pas si l'entreprise existe vraiment ? Trouvez leurs coordonnées et appelez-les. Vraiment, vous pouvez apprendre beaucoup rien qu'avec la personne qui répond au téléphone. Si le numéro n'existe pas ou si une voix d'adolescent répond « Quoi ? », alors il y a probablement anguille sous roche. Fiez-vous à votre intuition.

Où trouver les coordonnées d'un site Web ? Cherchez un lien « Contactez-nous » ou « Qui sommes-nous » dans les parties supérieure ou inférieure de la page d'accueil. Ou essayez une recherche « Whois » (conseil n° 5 ci-dessus) pour voir si cela révèle un numéro de téléphone.

N° 7  Installer des outils de sécurité Web

L'utilisation d'AVG peut également vous aider à éviter les sites Web douteux. Téléchargez AVG AntiVirus Gratuit pour une protection essentielle, comprenant l'Agent Web pour bloquer les téléchargements malveillants et l'Agent Email pour bloquer les pièces jointes malveillantes. Ou essayez AVG Internet Security gratuitement pendant 30 jours pour obtenir notre meilleure protection en ligne, y compris l'Agent Site Web Frauduleux pour vous aider à éviter les sites d'hameçonnage.

D'essayer Gratuitement Notre AVG Internet Security

 

Interface utilisateur principale d'AVG Internet Security, montrant que vous êtes entièrement protégé

AVG Internet Security vous aide à éviter les sites Web frauduleux.

AVG Internet Security Essayez-le GRATUITEMENT