Deux choses peuvent ruiner des vacances parfaites : le mauvais temps et découvrir un compte en banque vide au réveil. Malheureusement nous ne pouvons pas vous garantir d'avoir beau temps, mais nous pouvons vous donner quelques astuces pour éviter de vous faire pirater.

Commençons par préciser pourquoi l'utilisation de réseaux Wi-Fi publics comporte des risques.

Du Wi-Fi gratuit, mais à quel prix ?

Disons que vous vous ennuyiez à l'aéroport et que vous avez décidé de vous connecter à ce réseau Wi-Fi gratuit pour terminer quelques jobs de dernière minute, avant de désactiver vos notifications e-mail pendant une bienheureuse semaine. Vous pensez peut-être avoir fait une fleur à votre patron, mais en réalité vous venez de vous exposer à d'innombrables menaces de sécurité.

Que vous en soyez conscient ou non, tout a un prix. Et si vous utilisez un réseau Wi-Fi gratuit pour effectuer un paiement en ligne, vous pourriez bien être entrain de faire votre erreur la plus coûteuse. Les réseaux sans fil publics sont si vulnérables, que même votre mère peu à jour en matière de technologie pourrait apprendre à les pirater. D'accord, c'est un peu exagéré, mais ces réseaux sont réellement très faciles à espionner.

Les attaques de l'homme du milieu, le « Wi-Fi sniffing », l'empoisonnement du cache DNS et les programmes malveillants sont les principaux outils que les pirates informatiques utilisent pour voler les informations que vous exposez en utilisant les réseaux publics. Que cherchent-ils ? Tout. Ils peuvent en avoir après vos mots de passe, vos données bancaires, vos historiques de conversations ou même ces selfies peu flatteurs que vous aviez l'intention de supprimer.

Un terrain de jeu virtuel pour les pirates informatiques

Si vous croyez que tous les pirates informatiques sont des génies, vous avez tort. C'est presque trop facile de s'introduire dans un réseau sans fil non sécurisé. N'importe qui sachant se servir un minimum d'un moteur de recherche peut se procurer un logiciel de piratage gratuit et s'en servir pour collecter des données sur les réseaux non sécurisés.

Ça s'appelle le « sniffing » et peut exposer l'ensemble de vos activités en ligne – les contenus de vos e-mails et sessions de chat, vos mots de passe et données de carte de crédit. Soit dit en passant, les réseaux Wi-Fi à bord des avions sont notoirement vulnérables face à ce type d'espionnage et votre compte en banque peut se faire vider avant même votre arrivée à destination.

Une manière plus perfectionnée de pirater les comptes en ligne est la méthode de l'homme du milieu. À l'aide d'un simple appareil Wi-Fi, les pirates informatiques peuvent créer des réseaux portant des noms qui sonnent parfaitement légitimes. Alors même si le « Wi-Fi Hôtel GRATUIT » est très tentant, pensez aux risques avant de vous connecter.

Il en faut peu à un bon pirate informatique pour ouvrir une petit brèche dans votre réseau sans fil pour y introduire un vicieux malware, qui lui donnera alors le contrôle total sur votre ordinateur, i compris vos fichiers, votre webcam et votre micro.

Les règles d'or de la sécurité Wi-Fi

Si à présent vous êtes pris de panique, respirez profondément – du calme. Avec quelques simples précautions vous serez en mesure de vous défendre efficacement contre les espions et les pirates. Lisez nos conseils et gravez les dans votre mémoire.

  1. Ne vous connectez pas à des réseaux Wi-Fi non sécurisés, surtout s'ils portent un nom suspect. Comme souvent, l'abstinence est la meilleure des protections.
  2. N'allez pas sur votre banque en ligne et ne communiquez aucune donnée sensible dans un chat. Si vous utilisez un Wi-Fi public, restez-en aux simples recherches, regardez votre série préférée ou écoutez de la musique.
  3. Utilisez uniquement des sites Web sécurisés. Si vous vous rendez sur des sites Web demandant vos identifiants de connexion, assurez-vous qu'ils sont sécurisés (l'adresse devrait commencer par https:// au lieu de http://). Si vous êtes redirigé vers un « http:// » après vous être connecté, cela signifie que vous êtes revenu à une navigation non sécurisée.
  4. Utilisez un VPN pour chiffrer votre connexion et dissimuler vos activités en ligne, mots de passe et identifiants de connexion inclus. Vous ajoutez ainsi une couche impénétrable de confidentialité sur vos sessions de navigation.
  5. Désactivez le partage de fichiers et d'imprimantes sur votre ordinateur. Sous Windows vous trouverez habituellement ce réglage dans le Panneau de configuration, sous « Réseau et Internet » ou sous « Centre Réseau et partage ». Les utilisateurs d'OS X peuvent modifier ces options dans les « Préférences Système », sous « Partage ».
  6. Assurez-vous que votre pare-feu est activé

Voilà les précautions de base pour rester en sécurité lorsque vous utilisez les réseaux Wi-Fi gratuits. Est-ce que vous prenez des mesures supplémentaires pour protéger vos données lorsque vous allez sur le Web dans les cafés, les hôtels et les aéroports ? Commencez par essayer gratuitement notre service AVG Secure VPN — on vous offre les 30 premiers jours.AVG Secure VPN est également disponible pour Android et Iphone.

AVG Secure VPN Essai GRATUIT