74430538039
Blog AVG Signal Sécurité Astuces Comment naviguer en toute sécurité sur un réseau Wi-Fi public
Signal-How-to-browse-safely-on-public-Wi-Fi-Hero

Contrairement à votre réseau domestique, dont vous connaissez le responsable et les utilisateurs, la connexion à un réseau Wi-Fi public est presque toujours risquée. Même si un point d’accès Wi-Fi dispose d’un mot de passe, des informations vous concernant peuvent être divulguées à toute autre personne se trouvant sur le même réseau.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez néanmoins continuer à utiliser le Wi-Fi gratuit. Avec un peu de savoir-faire, de bon sens et quelques précautions simples, vous pouvez protéger vos informations personnelles et surfer sur le web quand et où vous le souhaitez. Mais avant d’apprendre à naviguer en toute sécurité, voyons d’abord pourquoi l’utilisation des réseaux Wi-Fi publics est risquée.

Cet article contient :

    Quels sont les dangers du Wi-Fi public ?

    Le principal danger des réseaux Wi-Fi publics tient au fait qu’ils sont généralement mal protégés, de sorte que s’y connecter peut vous exposer à toute une série de risques, notamment :

    • Données compromises

    • Espionnage

    • Attaques dites de l’homme du milieu

    • Infections par malware

    • Détournement de session

    • Vol d’identité

    Les réseaux Wi-Fi publics sont généralement vulnérables en raison d’une protection par mot de passe faible (ou inexistante), d’une sécurité de routeur mal configurée et de logiciels obsolètes. Cela en fait des cibles faciles pour les pirates informatiques, les cybercriminels et tous ceux qui cherchent à épier vos activités en ligne.

    Les entreprises qui proposent des services Wi-Fi ouverts n’emploient généralement pas de professionnels de la sécurité qualifiés. Par conséquent, les réseaux publics peuvent présenter de nombreuses failles de sécurité qui les rendent faciles à infiltrer, et il n’est pas nécessaire d’être un génie du crime pour y parvenir. Toute personne disposant de notions élémentaires sur Internet peut mettre la main sur un logiciel de piratage gratuit et ainsi récupérer vos données.

    Comment les pirates exploitent les réseaux Wi-Fi publics

    Les pirates peuvent s’infiltrer dans les réseaux Wi-Fi publics de diverses manières pour voler des données et lancer d’autres attaques.

    • Faux points d’accès Wi-Fi

      Les cybercriminels peuvent mettre en place des points d’accès malveillants conçus pour vous inciter à vous connecter à ce qui semble être un réseau légitime. Ils peuvent même créer des réseaux dits « jumeaux maléfiques » en utilisant le nom de votre café, bibliothèque ou autre établissement préféré. Lorsque vous vous connectez à ces réseaux publics malveillants, tout ce que vous faites peut être exposé à ceux qui les ont mis en place.

    • Attaques de l’homme du milieu

      Une attaque de l’homme du milieu est une menace courante sur les réseaux Wi-Fi publics. Un pirate se place entre vous et le serveur auquel vous accédez, interceptant secrètement le trafic et s’emparant de vos données privées à leur passage.

    • Reniflage de paquets

      On parle de reniflage de paquets lorsqu’un attaquant utilise un outil spécial (souvent gratuit) appelé renifleur de paquets pour surveiller les paquets TCP/IP envoyés sur les réseaux Wi-Fi. Les renifleurs de paquets peuvent visualiser toutes les données envoyées ou reçues, ce qui signifie que toute votre activité en ligne (e-mails, chats, mots de passe, etc.) est exposée et vulnérable aux attaquants.

    • Usurpation de DNS

      L’usurpation de serveur de nom de domaine ou DNS est une technique qui vous redirige vers un faux site web (faux domaine) plutôt que vers le site réel que vous essayez de visiter. Vous pensez vous connecter à un site de confiance, mais au lieu de cela, vous donnez vos informations directement à un pirate.

    • Malwares

      Les cybercriminels peuvent profiter des réseaux Wi-Fi publics pour cibler des utilisateurs peu méfiants avec des malwares. En cliquant sur un lien inconnu ou une publicité contextuelle, vous risquez d’infecter votre appareil, voire d’envoyer des malwares directement sur votre téléphone ou votre ordinateur portable si vous avez activé le partage de fichiers tout en naviguant sur un réseau non sécurisé.

    Quels sont les risques lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi non sécurisé ? Tout peut être à portée de main lorsque vous naviguez sur un réseau ouvert, y compris vos mots de passe, le numéro de votre carte de crédit, vos coordonnées bancaires et même l’historique de vos e-mails ou de vos chats. Des actions quotidiennes telles que faire des achats en ligne ou consulter un compte depuis un réseau Wi-Fi gratuit peuvent s’avérer extrêmement coûteuses.

    La navigation sur un réseau Wi-Fi public peut révéler votre comportement en ligne, compromettre votre vie privée et exposer vos données personnelles.La connexion à un réseau Wi-Fi public non sécurisé peut permettre aux pirates d’accéder à vos données.

    Comment naviguer en toute sécurité sur un réseau Wi-Fi public

    Bien sûr, il arrive que la connexion à un point d’accès Wi-Fi ouvert soit nécessaire ou inévitable. Heureusement, il existe des moyens de naviguer en toute sécurité sur les réseaux Wi-Fi publics, même si vous passez d’un réseau à l’autre.

    Voici nos meilleurs conseils pour rester en sécurité sur les réseaux Wi-Fi publics.

    Ne transférez pas d’informations sécurisées sur les réseaux publics

    L’espionnage des données personnelles sur les réseaux sans fil publics est presque trop facile. La meilleure défense est donc de ne pas les y exposer. Évitez les activités ou les sites web qui requièrent des mots de passe ou des détails de paiement : réservez les achats en ligne, les opérations bancaires ou le travail à distance à un réseau de confiance, et n’envoyez pas d’informations sensibles par chat. (Pour vos conversations, utilisez une application de messagerie sécurisée.)

    Vous serez rarement la seule personne connectée à un point d’accès Wi-Fi gratuit populaire, alors optimisez vos paramètres pour une protection maximale contre les menaces potentielles. Vous pouvez configurer la plupart des appareils pour qu’ils vous demandent la permission avant de vous connecter à un réseau. Nous vous recommandons d’activer cette fonction, car aucun réseau public ne doit être considéré comme sûr, même si vous vous y êtes déjà connecté.

    Il est également important de modifier vos paramètres de partage et de détection de réseau si vous prévoyez d’utiliser le Wi-Fi gratuit. Cela empêche les autres de se connecter à votre appareil et de mettre vos données en danger. Vous pouvez désactiver le partage de fichiers et d’imprimantes sur Windows (Centre Réseau et partage) et sur Mac (Partage). Vous devez également désactiver les fonctions de transfert de fichiers comme Airdrop sur les téléphones iOS, ou Nearby Share sur Android.

    Si vous devez vraiment effectuer une opération sans disposer d’aucun réseau de confiance, utilisez votre réseau mobile ou essayez de configurer votre téléphone comme point d’accès Wi-Fi à la place.

    Vérifiez si les sites web sont sécurisés

    Les contrôles de sécurité des sites web sont essentiels pour éviter les escroqueries et autres types d’attaques. Il est particulièrement important de visiter des sites sûrs et sécurisés si vous saisissez des identifiants de connexion ou d’autres données personnelles.

    Voici quelques moyens de vérifier si un site web est sécurisé :

    Vérifiez avant de cliquer

    Cette tactique est la plus simple (et la plus rapide) pour s’assurer de la sécurité d’un site web. Avant de cliquer sur quoi que ce soit, assurez-vous d’abord de savoir vous allez. Passez votre souris sur le lien et vérifiez l’URL qui s’affiche dans le coin inférieur gauche. Vérifiez toujours que les URL sont correctement orthographiées : cliquer sur G00gle[point]com au lieu de google[point]com peut vous conduire dans une ruelle numérique très sombre.

    Recherchez HTTPS dans l’URL

    La plupart des liens et des adresses que vous utilisez pour naviguer vers un site web commencent par HTTP, qui signifie Hypertext Transfer Protocol. Mais presque tous les sites web utilisent désormais une version plus sécurisée de ce protocole de communication, appelée Hypertext Transfer Protocol Secure (HTTPS). Le protocole HTTPS chiffre les données en provenance et à destination d’un site web, de sorte qu’elles sont invisibles pour toute autre personne se trouvant sur le même réseau.

    Pour vérifier qu’un site web utilise HTTPS, recherchez le « s » dans l’URL ou l’icône de cadenas à gauche de l’adresse. S’il est absent, ajoutez un « s » à l’adresse ou utilisez une extension de sécurité pour navigateur comme HTTPS Everywhere afin de forcer votre navigateur à créer une connexion sécurisée.

    Icône de cadenas dans la barre d’adresse d’un navigateur indiquant une connexion sécurisée par chiffrement HTTPS.

    Utilisez un outil vérificateur de sécurité de sites web

    Copiez l’adresse du site que vous voulez visiter ou du lien sur lequel vous voulez cliquer et collez-la dans un outil de vérification comme Google Safe Browsing, qui testera rapidement sa sécurité.

    Si les vérificateurs de liens et les extensions de sécurité vous paraissent contraignants, choisissez plutôt un navigateur sécurisé et privé. Les navigateurs modernes sont dotés de fonctions de sécurité intégrées qui offrent une protection automatique contre les publicités contextuelles, le suivi en ligne et les téléchargements malveillants.

    AVG Secure Browser bloque l’empreinte de navigateur, les extensions nuisibles et les attaques de phishing, et impose le chiffrement HTTPS pour garantir la sécurité de votre connexion.

    Suivez votre instinct

    Si un site web semble douteux, il l’est probablement. Les spams, les fenêtres contextuelles et les redirections inattendues sont autant de signes qui doivent vous inciter à fermer immédiatement votre navigateur. Les moteurs de recherche comme Google proposent aussi souvent des avertissements à côté des liens dangereux pour vous éviter de visiter un site web qui pourrait avoir été piraté ou contenir du contenu malveillant.

    Un résultat de moteur de recherche avertissant que le domaine peut avoir été piraté

    Protégez-vous contre les cyberattaques

    Prendre des précautions supplémentaires pour protéger votre ordinateur ou votre smartphone contre les attaques peut contribuer grandement à votre sécurité. Même si vous savez comment vous protéger sur les réseaux Wi-Fi publics, il n’y a pas de solution miracle. Il est important d’ajouter des couches de sécurité supplémentaires au cas où quelqu’un réussirait à accéder à vos appareils.

    En activant votre pare-feu, vous bloquez les connexions non autorisées à votre ordinateur lorsque vous utilisez le Wi-Fi. Les pare-feu surveillent le trafic entrant et sortant d’un réseau, bloquant les programmes suspects qui pourraient essayer de se connecter secrètement sans que vous le remarquiez.

    Un logiciel antivirus réputé vous aide également à protéger vos appareils et vos données contre les virus, les spywares, les ransomwares et autres malwares qui pourraient s’introduire dans votre système lorsque vous utilisez un réseau partagé.

    Activation du pare-feu via les paramètres Sécurité et confidentialité dans Mac OS.

    Enfin, n’oubliez pas de mettre régulièrement à jour tous vos logiciels : pare-feu, antivirus, applications, navigateurs et systèmes d’exploitation. Les mises à jour contiennent souvent des correctifs de sécurité critiques qui neutralisent les vulnérabilités. De plus, les mises à jour sont généralement partagées publiquement, ce qui signifie que les exploits potentiels des anciennes versions seront exposés au monde entier.

    Utilisez un VPN

    Le moyen le plus sûr de se connecter à un réseau Wi-Fi public est d’utiliser un VPN. Les VPN (réseaux privés virtuels) ajoutent une couche de chiffrement infaillible à votre navigation, pour que personne ne puisse voir vos données privées ou ce que vous faites en ligne.

    Les VPN vous protègent sur les réseaux Wi-Fi publics en créant un tunnel sécurisé entre l’appareil que vous utilisez et le site web auquel vous vous connectez, ce qui rend beaucoup plus difficile pour un pirate de s’emparer d’informations sensibles. Et les VPN ne sont plus réservés aux ordinateurs : vous pouvez configurer un VPN mobile sur n’importe quel smartphone iOS ou Android pour assurer votre sécurité dès que vous êtes en ligne.

    Comment les VPN déjouent les pirates et les cybercriminels grâce au chiffrement de bout en bout du trafic web.

    Les VPN présentent de nombreux autres avantages, comme la possibilité de lire du contenu en streaming lorsque vous voyagez et d’empêcher les annonceurs, les fournisseurs d’accès à Internet et d’autres tiers de suivre votre activité en ligne sans votre consentement.

    Le VPN AVG Secure sécurise tous les réseaux Wi-Fi, chez vous comme en déplacement. Il chiffre efficacement toutes vos données et votre activité en ligne, tout en masquant votre adresse IP afin de la protéger des espions qui pourraient se trouver sur le même réseau.

    Comment reconnaître un réseau sans fil non sécurisé ?

    Si aucune icône de cadenas n’apparaît à côté du nom du réseau Wi-Fi, il s’agit d’un réseau non sécurisé. Voilà précisément ce que sont les réseaux ouverts : ouverts, sans mots de passe, sans identifiants ni autres mécanismes de contrôle. Lors de votre première connexion, s’il vous suffit de cliquer une seule fois pour vous connecter à un réseau, il est probable que celui-ci ne soit pas sécurisé.

    Une bonne règle de base est de considérer tout réseau Wi-Fi public comme non sécurisé. Si vous utilisez le Wi-Fi d’un restaurant, d’un aéroport, d’un hôtel ou d’une autre entreprise, vous pouvez supposer que vous et vos données risquez d’être exposés.

    Les réseaux Wi-Fi non sécurisés sont répertoriés sans icône de cadenas à côté de leur nom.Les réseaux Wi-Fi non sécurisés ne comportent pas d’icône de cadenas à côté de leur nom.

    Outre l’icône de cadenas, certains appareils et systèmes d’exploitation affichent des avertissements supplémentaires. Les ordinateurs portables Windows présentent une icône de cadenas ainsi que la mention « Sécurisé », et les appareils Android peuvent préciser qu’un réseau est chiffré, et même vous indiquer le type de protocole de sécurité Wi-Fi utilisé. Les appareils iOS ajoutent un avertissement de confidentialité ou un label de sécurité faible pour tous les réseaux Wi-Fi (y compris le vôtre) qui pourraient exposer des informations concernant votre appareil.

    Si l’icône de cadenas est l’un des signes les plus identifiables, il ne s’agit pas d’une règle absolue. Le réseau Wi-Fi gratuit d’un hôtel ou d’un café peut vous demander de vous connecter via une page de conditions générales.

    Un mot de passe peut même vous être demandé lorsque vous vous connectez à un réseau Wi-Fi public, mais cela ne garantit pas qu’il dispose de solides mesures de sécurité. La seule façon de savoir si vous disposez d’une connexion Wi-Fi sûre est de configurer le réseau. Et même dans ce cas, vous pouvez être vulnérable si vous configurez mal votre routeur ou si vous oubliez de mettre à jour votre logiciel.

    Protégez vos données lors de vos déplacements avec le VPN AVG Secure.

    Une grande partie de nos vies étant en ligne, le risque que des données personnelles précieuses tombent entre de mauvaises mains est grand, surtout si vous utilisez un réseau Wi-Fi public. Même si vous faites attention aux sites web que vous consultez et aux réseaux auxquels vous vous connectez, il est recommandé d’utiliser un VPN pour protéger vos données, y compris sur le Wi-Fi de votre domicile.

    Le VPN AVG Secure facilite la navigation en toute confidentialité en transformant n’importe quel réseau Wi-Fi en une connexion sécurisée, où que vous soyez. Grâce à un chiffrement puissant de qualité militaire qui protège votre navigation, vos opérations bancaires et vos paiements en ligne, vous n’aurez jamais à craindre d’être exposé. Avec le VPN AVG Secure, naviguez dès maintenant, en toute sécurité.

    Naviguez en toute sécurité sur les réseaux Wi-Fi publics avec le VPN AVG Secure

    Essai gratuit

    Naviguez en toute sécurité sur les réseaux Wi-Fi publics avec le VPN AVG Secure

    Essai gratuit
    Astuces
    Sécurité
    Elle Poole Sidell
    17-02-2022
    -->