L’adware (logiciel publicitaire) est probablement le seul type de malware (logiciel malveillant) que tout le monde peut instantanément reconnaître. Ses pop-ups occupant la majeure partie de l’écran n’en font pas le malware le plus discret. L’adware affiche des publicités indésirables au moyen de méthodes intrusives et potentiellement dangereuses.

Tous les logiciels publicitaires ne sont pas si terribles. Au mieux, ils sont juste agaçants. Mais au pire, ils peuvent saboter vos paramètres de sécurité pour pister vos activités et afficher des publicités là où ils n'auraient normalement pas accès. Ces failles de sécurité peuvent ensuite être exploitées par des acteurs bien plus dangereux. Le cas échéant, on parle parfois de malvertising.

Que fait l’adware à votre ordinateur ?

Tout comme les publicités, les logiciels publicitaires deviennent de plus en plus complexes. Voici quelques-uns des modes d'actions les plus courants d'un adware sur un ordinateur :

Icon_01Pop-ups à l’infini : c'est l’adware classique. Parfois, un flot de fenêtres contextuelle apparaît d'un seul coup, et parfois, fermer une fenêtre en fait apparaître une autre.

Icon_02Espionnage : relevant un peu de la catégorie du spyware (logiciel espion), il piste vos activités en ligne pour déterminer le type de publicités qu'il pourrait vous montrer.

Icon_03Attaques de l'homme du milieu : les logiciels publicitaires comme Superfish redirigent tout votre trafic via leur système pour pouvoir afficher des publicités. Ils y arrivent même sur des connexions censées être sécurisées, comme celles de vos comptes bancaires.

Icon_04Ralentissement de votre appareil : ils chargent et exécutent des publicités pour détourner la puissance de traitement des tâches que vous devez effectuer, ce qui ralentit votre appareil.

Icon_05Consommation de vos données : de la même manière que le téléchargement d'une image ou d'une vidéo consomme vos données, télécharger des publicités consomme également votre forfait mensuel de données mobiles.

Quelle est la différence entre un adware et un virus ?

L’adware est un type de malware, mais il n’a rien d'un virus informatique. « Malware » est un terme générique pour désigner les logiciels malveillants. On distingue plusieurs catégories : les virus s’auto-répliquent, corrompent les fichiers et se propagent tous seuls ; les chevaux de Troie (trojan) cachent du code malveillant dans un package d’apparence inoffensive , les ransomwares (rançongiciels) prennent des fichiers en otage et demandent une rançon. L’adware n’est pas un virus, mais il n’en est pas moins dérangeant et il peut endommager votre ordinateur.

D'où viennent les adwares ?

La façon la plus courante de diffuser des malwares (y compris des adwares) est d’exploiter une vulnérabilité dans un logiciel ou un système d'exploitation. Les développeurs créent parfois ces trous par erreur, lors du processus de création. Cela permet aux pirates de trouver un moyen d’insérer un malware dans le système. Les cybercriminels recourent souvent au téléchargement furtif (drive-by-download), qui exploite les vulnérabilités d'un navigateur pour charger du code malveillant sur votre système, à votre insu, lorsque vous visitez accidentellement un site Web malveillant.

L’adware peut aussi se propager par regroupement de logiciels. Parfois, des développeurs d’application offrent une application « gratuite » mais regroupée avec d’autres logiciels secrets qu’ils ont obtenus d'un éditeur d’adwares. C’est-à-dire que le développeur est payé par l’éditeur d’adwares, et que vous obtenez l’application gratuitement. C'est bien, non ? Pas tant que ça, si vous pensez au fait que l'adware est entré dans votre système à votre insu et si vous évaluez votre degré d'agacement dû aux publicités.

Enfin, l’adware est conçu pour gagner de l’argent. Chaque clic sur une publicité génère un revenu au développeur. L’adware peut aussi pister vos recherches et votre historique de navigation dans le but d’afficher des publicités qui vous correspondent plus. Une fois que le développeur a votre historique de navigation, il peut se faire un revenu supplémentaire en le vendant à des tiers.

L’adware est-il légal ?

Au vu des effets désagréables des adwares, vous devez vous demander si tout cela est conforme à la loi ? La réponse est un peu mitigée : Les adwares vous bombardent d'annonces intempestives, mais on ne peut pas dire qu’une application est un adware juste parce qu’elle est financée par la publicité. Les logiciels gratuits comportent des publicités qui ne vont pas à l’encontre la loi. En revanche, c’est illégal si un tiers télécharge un logiciel publicitaire malveillant sur votre appareil sans votre consentement, tout comme le pistage secret et la vente de votre historique de navigation.

Au-delà des problèmes de criminalité, les adwares sont insidieux, nuisent aux performances de votre appareil et sont une véritable source d’irritation.

Comment éviter les adwares ?

Comme pour la plupart des malwares, utiliser un puissant antivirus et suivre quelques meilleures pratiques est le moyen le plus efficace d'éviter les adwares.

Icon_06Maintenez à jour votre logiciel et votre système d'exploitation : comme mentionné ci-dessus, les pirates peuvent exploiter les vulnérabilités d’un logiciel pour introduire des malwares dans votre système. Si vous appliquez bien toutes les mises à jour dès leur publication, vous corrigerez ces failles et les pirates ne pourront pas entrer.

Icon_07Ne soyez pas si curieux : les pirates utilisent souvent des fichiers mystérieux, des lecteurs USB sans noms, des e-mails codés pour inciter les gens à télécharger des adwares ou autres programmes ennuyeux. Si vous n’êtes pas sûr à 100 % de ce dont il s’agit, ne l’installez pas sur votre PC, Mac ou Android.

Icon_08Soyez attentif : les pirates utilisent souvent des faux sites Web, des avertissements et des e-mails falsifiés pour livrer des adwares sur votre appareil. Ne téléchargez pas de pièce jointe provenant d’e-mails envoyés par des sources inconnues. Vérifiez que l’URL des sites Web est bien écrite.

Icon_09Faites attention à ce sur quoi vous cliquez : ironiquement, l'un des meilleurs moyens d'obtenir un adware est de cliquer sur une pop-up ou sur une bannière publicitaire infectée. Alors veillez à ne pas cliquer par erreur sur quelque chose. Mieux encore, utilisez un bon adblock (bloqueur de publicités).

Icon_10Faites attention à ce que vous téléchargez : les adwares peuvent être déguisés en un nouveau jeu disponible sur Google Play ou en un logiciel piraté que vous avez trouvé à prix réduit sur Internet. Ne téléchargez des applications et des fichiers que sur des boutiques fiables, comme des boutique officielles.

Comment supprimer un adware ?

Si empêcher l'exécution de certains scripts dans votre navigateur peut s'avérer utile, les logiciels publicitaires sont généralement écrits dans le même langage de programmation que celui des sites Internet et services légitimes. Si vous désactivez ces scripts, vous désactivez l’Internet tel que vous le connaissez. Vous devrez donc supprimer l’adware avec soin, uniquement à l'aide d'un outil spécialisé.

Comment supprimer un adware sur PC

Vous n’allez quand même pas désactiver tout le Web. Il vous faut donc supprimer les adwares sur votre PC comme s'il s’agissait de tout autre logiciel malveillant (virus, cheval de Troie, logiciel espion, etc). Vous pouvez les supprimer manuellement mais le processus peut être fastidieux et/ou requérir un peu de connaissances technologiques. Le moyen le plus simple de supprimer un adware est d'utiliser un outil de suppression d’adware, comme celui inclus dans AVG Antivirus Gratuit. AVG recherche le code malveillant dans votre système et efface toutes ses traces. Ensuite, nous vous protégerons 24h/24 et 7j/7 avec une protection contre les logiciels malveillants, les URL malveillantes et les menaces Zero Day. Tout cela, gratuitement.

Télécharger AVG Antivirus Gratuit

 

Comment supprimer un adware sur Mac

Si vous utilisez un Mac, le mieux est de nettoyer votre système avec un outil de suppression d’adware. Si vous voulez le faire manuellement, c'est beaucoup plus difficile, mais possible. D’abord, assurez-vous que l’adware n’a pas installé un faux compte d’administrateur sur votre Mac OS. Si oui, supprimez-le. Ensuite, vous devez chercher et supprimer l’adware. Utilisez Finder pour trier les applications par date d’installation puis affinez votre recherche en tapant /Library/LaunchAgents, /Library/Application Support, ~/Library/LaunchAgents, et /Library/LaunchDaemons dans la barre de recherche et débarrassez-vous des derniers fichiers installés.

Si vous préférez opter pour un moyen facile et rapide, utilisez un outil de suppression d’adware comme celui compris dans AVG Antivirus pour Mac. L’idée selon laquelle les Mac ne peuvent pas avoir de virus est fausse. Ils sont aussi vulnérables à toutes sortes de logiciels malveillants. Il est donc judicieux de se protéger contre les URL malveillantes, les téléchargements furtifs et les pièces jointes infectées. AVG vous protègera contre tous les vilains logiciels qui rôdent sur Internet.

Télécharger AVG Antivirus Gratuit pour Mac

 

Comment supprimer un adware sur Android

Votre téléphone a un problème ? Les malwares, notamment les adwares, peuvent infecter les téléphones Android. S’ils se manifestent sur votre téléphone, vous pourrez peut-être régler rapidement le problème en supprimant vos applications les plus récemment téléchargées, au cas où une application malveillante se serait faufilée dans votre téléphone.

Allez dans Applications puis paramètres, recherchez l'application gênante, videz le cache et les données, et désinstallez-la. Si vous ne trouvez pas l’application qui pose problème, supprimez toutes les applications que vous avez téléchargées récemment. Cela devrait fonctionner. N'oubliez pas de redémarrer votre téléphone !

Pour des instructions détaillées, consultez notre guide pour supprimer des malwares sur un téléphone Android ou un iPhone. Pour les malwares les plus tenaces, utilisez un outil de suppression d’adware, comme celui inclus gratuitement dans AVG Antivirus pour Android.

Installer AVG Antivirus pour Android

 

Comment supprimer un adware sur iOS

En général, iOS n'est pas vulnérable aux virus ou aux malwares, sauf si vous jailbreakez votre iPhone pour y installer des applications tierces. Avec une application de cybersécurité gratuite comme AVG Mobile Security pour iPhone et iPad, vos appareils restent en sécurité et libres de tout élément perturbateur. Notre application propose aussi d'autres outils de sécurité, tels qu'un analyseur de réseau Wi-Fi (pour garantir la sécurité des réseaux avant de vous connecter) et un Coffre-fort de photos (pour verrouiller vos photos personnelles afin qu'elles ne soient pas accessibles en cas de perte ou de vol de votre appareil).

Installer gratuitement AVG Mobile Security pour iOS

AVG AntiVirus FREE Téléchargement GRATUIT