Comment savoir si votre smartphone est infecté par un virus ? Les logiciels malveillants sur mobiles sont de plus en plus nombreux, mais grâce à quelques étapes simples, vous pouvez détecter et supprimer les virus sur votre smartphone Android ou iPhone. Découvrez comment bloquer les publicités intempestives et les applications Android malveillantes, et comment exécuter une analyse antivirus complète de votre téléphone.

Les appareils Android peuvent-ils contracter des virus ?

Bien que les mobiles Android ne contractent pas de « virus » au sens traditionnel du terme, ils sont exposés à une multitude de malwares (logiciels malvaillants) capables de semer le chaos sur votre smartphone.

Quelle est la différence entre un virus et un malware ? Les virus informatiques sont des programmes malveillants qui infectent et corrompent vos programmes et vos fichiers. Ils perturbent les performances de votre ordinateur et provoquent généralement des ravages sur leur hôte électronique. Ce qui distingue les virus des autres formes de malwares, c’est leur capacité à se multiplier, un peu à la façon de l’agent Smith. À ce jour, les malwares qui se multiplient ne se sont pas encore propagés sur Android ou iPhone, ce qui signifie que votre smartphone ne peut techniquement pas contracter de « virus » (c'est le terme de prédilection pour désigner tout type de logiciel malveillant).

Les malwares Android apparaissent sous de nombreuses formes, allant du spyware qui rassemble vos données personnelles pour des tiers (souvent des annonceurs), au ransomware mobile qui prend vos fichiers en otage pour vous demander une rançon.

Les malwares se manifestent généralement sur les appareils Android sous la forme d’applications malveillantes et frauduleuses qui se faufilent dans la boutique Google Play ou se cachent dans d’autres boutiques d’applications tierces.

Une des raisons pour lesquelles les téléphones Android sont si vulnérables aux malwares est qu’Android peine à gérer ses mises à jour. Les mises à jour sont importantes car elles contiennent souvent des corrections de bugs ou de vulnérabilités détectés dans le système d'exploitation (OS). Le système open source d'Android et le déploiement retardé des mises à jour sont deux des principales raisons pour lesquelles les utilisateurs d'Android doivent toujours utiliser un antivirus, tel qu'AVG AntiVirus pour Android, en guise de couche de protection supplémentaire.

Télécharger AVG AntiVirus pour Android

 

Les iPhone peuvent-ils contracter des virus ?

Pour les iPhones, c’est un peu différent : bien qu’iOS soit généralement moins vulnérable aux virus et à de nombreux types de malwares, vous devriez protéger votre smartphone contre d’autres menaces. 

Pourquoi le système iOS est-il plus sécurisé ? Contrairement à Android, les applications iPhone et iPad ne peuvent être téléchargées que via l'App Store officiel. Cette condition permet d'empêcher les logiciels malveillants d'infecter votre appareil via des applications frauduleuses.additional-image-malicious-app-icon-in-sandbox-620x300

Les applications pour iOS sont également ouvertes dans une « sandbox » (environnement test). Cela signifie qu'elles ne peuvent pas accéder aux données d'autres applications ou s'introduire dans le système d'exploitation de votre appareil. Android utilise également des sandboxes pour ses applications, mais leur approche est moins restrictive que celle d'iOS, ce qui permet aux applications d'obtenir plus de contrôle sur l'appareil.

De plus, iOS déploie simultanément ses mises à jour sur tous les appareils, ce qui permet de corriger les failles et d’éviter les vulnérabilités que les pirates pourraient exploiter.

Est-ce que cela veut dire qu’il est impossible de contracter un virus sur un iPhone ? Disons que grâce aux précautions d’Apple, cela est extrêmement rare. Cependant, un malware peut se frayer un chemin dans un iPhone si celui-ci a fait l’objet d’un « jailbreak » (on parle aussi de « déverrouillage », de « débridage » ou de « déplombage » d’iOS). Ce procédé permet aux utilisateurs d'iPhone et d'iPad de télécharger des applications à partir de sources autres que l'App Store (ce qui les expose à des menaces potentielles). Un iPhone « jailbreaké » est tout aussi vulnérables aux malwares qu’un appareil Android.

Même sans « jailbreaker » leur smartphone, les utilisateurs d’iPhone sont vulnérables à toutes les autres menaces de sécurité, comme le phishing (hameçonnage), les réseaux Wi-Fi non sécurisés et le vol d’identité. C’est pourquoi nous vous recommandons quand même d’utiliser une bonne protection pour votre iPhone ou iPad, comme AVG Mobile Security.

Télécharger AVG Mobile Security pour iOS

 

Comment savoir si votre smartphone est infecté par un virus ?

Lorsqu’un smartphone est infecté, il affiche des fenêtres contextuelles (pop-ups) et surchauffe.

Les malwares, à l'image des virus, sont les maîtres de l'attaque furtive. Ils se glissent dans votre téléphone tels des voleurs dans la nuit (ou de jour, les logiciels malveillants ne font pas la différence), tapis dans l'ombre jusqu'à ce que vous les activiez sans le savoir, ou volant discrètement (en général) vos informations sensibles juste sous votre nez. C'est à vous d'être proactif et de surveiller les symptômes qui pourraient indiquer que votre appareil est infecté. Mais ne vous inquiétez pas. C’est assez simple de vérifier si votre iPhone ou Android est infecté par un malware.

1. Augmentation de l'utilisation des données

Si vous remarquez une augmentation soudaine de l'utilisation des données, cela peut être le signe qu'un virus exécute des tâches en arrière-plan sur votre appareil ou tente d'utiliser Internet pour transmettre des informations depuis votre téléphone. (Pendant que vous y êtes, découvrez comment contrôler votre utilisation de données sur les téléphones mobiles).

2. Bugs excessifs des applications

Les applications peuvent planter de temps en temps, mais si elles buguent régulièrement sans raison apparente, votre smartphone est peut-être en proie à un virus/malware.

3. Pop-ups de logiciel publicitaire

La plupart des publicités sont dérangeantes mais inoffensives. Bonne nouvelle : vous pouvez facilement les bloquer en utilisant une extension de navigateur de blocage de publicités, ou l’application gratuite « Opera Browser », un navigateur contenant un bloqueur de publicité intégré. Toutefois, si des fenêtres contextuelles (pop-ups) apparaissent sur votre Android ou votre iPhone même lorsque votre navigateur est fermé, vous pourriez être confronté à un logiciel publicitaire : des pop-ups malveillantes causées par un malware tentant de voler vos données.

4. Augmentation injustifiée de votre facture de téléphone

Certains malwares attaquent en envoyant des SMS surtaxés depuis les téléphones, ce qui entraîne une facture démesurée. Par exemple, en 2017, on a découvert que les chevaux de Troie Ztorg procédaient ainsi, en plus de supprimer les messages entrants.

5. Applications inconnues

Si vous remarquez une application que vous ne vous souvenez pas avoir téléchargée, restez à l'écart ! C’est un symptôme commun des malwares sur Android. Vous devez désinstaller immédiatement les applications frauduleuses.

6. Faible autonomie de la batterie

Les logiciels malveillants peuvent consommer beaucoup d'énergie, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la batterie de votre Android ou de votre iPhone. Si votre batterie s'épuise plus rapidement que d'habitude, cela peut être à cause d’un virus.

7. Surchauffe

Si la plupart des raisons pour lesquelles votre téléphone est en surchauffe sont normales et relativement inoffensives, il se peut aussi que la surchauffe en question soit due à une infection de malware.

Faites attention aux applications malveillantes

Télécharger une application malveillante est le moyen le plus courant de laisser un malware Android accéder à votre appareil. Une fois dedans, il peut exécuter un certain nombre d'actes néfastes pouvant compromettre votre sécurité en ligne.

Ces dernières années, Hummingbad est l'une des souches de malware Android les plus répandues. Détecté en 2016, Hummingbad s'est d'abord répandu dans les boutiques d'applications tierces, puis s’est faufilé dans la boutique Google Play. Son objectif principal était d'inciter les utilisateurs à cliquer sur de fausses publicités mobiles et Web afin de générer des revenus pour l'entreprise de publicité chinoise à l'origine de l'attaque, Yingmob. Le malware a également installé des « rootkits » (outils de dissimulation d'activité), permettant aux pirates de contrôler totalement les appareils infectés et d’y télécharger des applications malveillantes sans le consentement de leur propriétaire. D'autres fausses applications, comme de faux jeux, ont provoqué des ravages similaires (Finger Hockey for Android a par exemple volé des informations confidentielles à ses joueurs).

Les malwares iOS sont beaucoup plus rares mais ils n’en sont pas pour autant inexistants. En 2015, une souche de malware iOS, connue sous le nom de KeyReader, a ciblé les appareils iOS jailbreakés. KeyRaider est notamment célèbre pour avoir volé les informations d’utilisateurs de plus de 225 000 comptes Apple (y compris des noms d'utilisateur, des mots de passe et des informations d'achat) ainsi que pour avoir désactivé les fonctionnalités de déverrouillage des iPhones et des iPad. Pire encore, KeyReader chiffrait les appareils des utilisateurs et leur demandait une rançon pour les débloquer (on parle de « ransomware » ou de « rançongiciel »).

Que font les applications malveillantes sur les smartphones ?

Malwares sur mobile envoyant des SMS, enregistrant des conversations et collectant des données

Voici comment les malwares mobiles peuvent transformer votre appareil en un enfer. Il ne s’agit que de quelques exemples, il y en a beaucoup d'autres ! D'autres formes de malwares sont connus pour :

  • vous abonner à des services payants ou envoyer des SMS surtaxés ;
  • enregistrer vos conversations téléphoniques et les envoyer à des pirates ;
  • recueillir vos informations personnelles, y compris votre localisation via GPS, votre liste de contacts, vos photos, votre adresse e-mail, vos coordonnées bancaires, etc ;
  • générer des frais inattendus (épuisement rapide des données, envoi de SMS inhabituels, paiements à des applications non autorisées) ;
  • prendre le contrôle total de votre appareil via le « rooting » (débridage) ;
  • bloquer l’accès à vos fichiers et vous demander une rançon en échange de leur récupération.

Alors, avant de télécharger une nouvelle application, vérifiez si elle est sécurisée.

Attention, certaines applications peuvent être sûres lorsque vous les téléchargez, mais être par la suite infectées par un malware avec une mise à jour. Vous devez donc rester vigilant.

Comment supprimer un virus d'un iPhone ?

Heureusement, il est plutôt simple de supprimer un virus d'un iPhone, car les virus ou les malwares ne peuvent pas pénétrer dans le système iOS. C’est pour cela que la plupart des pirates recherchent les kits de développement de logiciels qui sont ensuite utilisés pour créer des applications. C'est la principale raison pour laquelle vous ne devez pas jailbreaker votre iPhone et télécharger des applications en dehors de l'App Store. Si vous soupçonnez une application d'être compromise (car vos problèmes ont commencé après son téléchargement ou car elle vous redirige sans votre autorisation vers des pages Web ou l'App Store), vous pouvez essayer de la désinstaller et voir si cela résout le problème. Sinon, quelques autres possibilités s'offrent à vous.

1. Effacer l'historique et les données

Cette astuce devrait vous aider si vous recevrez des pop-ups ou des messages d'erreur dans votre navigateur Safari. Il suffit d’accéder aux Réglages et de chercher la rubrique Safari. Appuyez ensuite sur Effacer historique, données de site.

Pour effacer votre historique et vos données, accédez d’abord aux réglages iOS. Pour vous débarrasser des pop-ups et des messages d’erreur, effacez votre historique et les données de sites Web.

2. Éteindre et redémarrer son iPhone

Rien de bien compliqué : maintenez le bouton latéral de votre iPhone enfoncé jusqu’à ce que le curseur « Éteindre » apparaisse, faites glisser le curseur puis patientez le temps que votre appareil s’éteigne. Pour redémarrer votre téléphone, maintenez le bouton latéral enfoncé une fois de plus et attendez que le logo Apple apparaisse. Eh oui, nous vous recommandons la bonne vieille astuce « éteindre et redémarrer ». Faites-nous confiance, ça marche !Redémarrer votre iPhone peut régler de nombreux problèmes.

3. Restaurer à partir d'une sauvegarde antérieure

Si les méthodes ci-dessus ne résolvent pas le problème, essayez de restaurer votre iPhone à partir d'une sauvegarde antérieure (vous bénissez soudain ces rappels incessants pour sauvegarder votre smartphone, n'est-ce pas ?). Si votre sauvegarde la plus récente n'est pas exempte de malwares, vous pouvez essayer des sauvegardes antérieures jusqu'à en trouver une sûre.

4. Restaurer les réglages par défaut

C’est une solution de dernier recours. Si toutes les autres ne fonctionnent pas, vous pouvez alors effacer les informations et réglages de votre appareil et repartir de zéro. Pour ce faire, accédez à Réglages >> Général >> Réinitialiser >> Effacer contenu et réglages. Vous pouvez ainsi faire renaître votre smartphone de ses cendres, tel un phénix.

Pour restaurer les réglages par défaut de votre appareil iOS, accédez aux réglages et cliquez sur « Général ». Dans général, cliquez sur « Réinitialiser ».

Depuis le menu de réinitialisation, cliquez sur « Effacer contenu et réglages ».

Protégez votre appareil iOS en permanence

D’abord, nous vous recommandons de ne jamais jailbreaker votre iPhone. Les applications tierces sont beaucoup plus susceptibles de mettre votre appareil en danger. Mieux vaut vous contenter de ce que propose l’App Store. En parlant d’applications sur l’App Store...

Pourquoi ne pas télécharger une application dont l’objectif est de vous protéger ? Si votre iPhone n’est pas très exposé aux virus, de nombreuses autres menaces pèsent sur lui. Avec la nouvelle application AVG développée spécialement pour iOS, vous pouvez être sûr que vos mots de passe sont à l’abri de toute compromission, vérifier si votre réseau Wi-fi est sûr avant de vous y connecter, et même verrouiller vos photos afin que personne ne puisse y accéder, même si votre téléphone se retrouve entre de mauvaises mains. Vous voulez l’essayer ? Téléchargez AVG Mobile Security pour iPhone et commencez avec la protection gratuite pour iOS.

AVG Mobile Security inspecte les réseaux Wi-Fi pour s’assurer de leur sécurité. Utilisez le coffre-fort de photos pour verrouiller vos photos et les garder en sécurité.

Télécharger AVG Mobile Security pour iOS

 

Comment supprimer un virus d'un téléphone Android ?

Si votre smartphone présente l’un des symptômes mentionnés ci-dessus, il est peut-être infecté par un virus. Vous pouvez essayer de le supprimer de différentes façons.

Exécuter une analyse antivirus sur smartphone

Google Play regorge d'applications antivirus que vous pouvez utiliser pour détecter et supprimer un virus sur votre téléphone. Voici comment télécharger et exécuter une analyse antivirus à l'aide de l'application gratuite AVG AntiVirus pour Android, qui analyse les applications et les fichiers afin de détecter des menaces en temps réel.

Étape 1 : accédez au Google Play Store, téléchargez et installez AVG AntiVirus pour Android

Étape 2 : ouvrez l'application et appuyez sur le bouton Analyser

Téléchargez AVG AntiVirus pour éviter les virus sur Android.

Étape 3 : patientez pendant que l'application analyse et vérifie si vos applications et fichiers contiennent des malwares

Étape 4 : si une menace est détectée, appuyez sur Résoudre

AVG AntiVirus recherchera les menaces et vous indiquera ce qui doit être corrigé. AVG AntiVirus protégera votre téléphone contre les menaces mobiles.

Étape 5 : AVG vous aidera à désinstaller les applications malveillantes

Désinstaller manuellement les applications malveillantes

Étape 1 : lancez le mode sans échec

Comme sur Windows, l'activation du mode sans échec sous Android désactive l'accès de toutes les applications tierces pour les empêcher de s'exécuter. C’est un excellent outil pour découvrir ce qui est à l’origine du comportement inhabituel de votre téléphone Android. Si le problème disparaît lorsque votre smartphone est en mode sans échec, c’est qu’une application malveillante se cache dans votre système. Le mode sans échec vous permet également d'utiliser votre téléphone normalement, sans aucune interférence.

Alors que de nombreux smartphones Android vous invitent à « redémarrer en mode sans échec » lorsque vous maintenez enfoncé le bouton d’alimentation (Power), d’autres peuvent requérir des étapes un peu plus complexes. Si la procédure a été correctement effectuée, vous devez voir les mots « Mode sans échec » s'afficher au bas de l'écran de votre téléphone une fois allumé.

Utilisez le mode sans échec pour détecter les applications malveillantes. Lorsque vous redémarrez votre appareil en mode sans échec, cela est indiqué en bas à gauche de l’écran.

Étape 2 : identifiez l'application malveillante

Ouvrez vos Paramètres et sélectionnez l’onglet Gestionnaire d’applications ou Applications et notifications (ou toute autre option similaire). Accédez à l’onglet Applications téléchargées ou Applications installées et recherchez les applications qui vous semblent suspectes. Par exemple, les applications que vous ne vous souvenez pas d'avoir téléchargées ou qui ne devraient pas être en cours d'exécution sur votre appareil. Recherchez une application que vous avez téléchargée au moment où votre téléphone a commencé à avoir un comportement étrange.

Accédez à vos paramètres pour rechercher les applications malveillantes. Si vous avez une application frauduleuse sur votre téléphone, passez en revue toutes vos applications.

Étape 3 : désinstallez l'application malveillante

Dans la plupart des cas, il suffit de sélectionner l'application malveillante et d’appuyer sur le bouton Désinstaller

Désinstallez les applications malveillantes pour supprimer un malware de votre Android.

Mais si le malware ou le virus a décidé de vous donner du fil à retordre, il se peut que le bouton Désinstaller soit grisé, ce qui signifie qu'il a acquis un accès administrateur sur votre appareil. Dans ce cas, passez à l'étape 4.

Étape 4 : retirez l'accès administrateur

Retournez dans les Paramètres et recherchez la rubrique Sécurité. Appuyez sur Administrateurs appareil (ou toute option similaire) et vérifiez si des applications malveillantes disposent d'un accès. Si c’est le cas, appuyez sur l’application et retirez son accès, soit en décochant la case bleue, soit en cliquant sur Désactiver. Vous pouvez maintenant désinstaller l’application malveillante (cf étape 3).

Utilisez l’onglet Sécurité et localisation pour trouver les applications malveillantes qui ont obtenu un accès à votre appareil. Cliquez sur « Administrateurs appareils » pour voir les applications malveillantes qui ont accès à votre appareil.

 Cliquez sur « Administrateurs appareils » pour voir les applications malveillantes qui ont accès à votre appareil.

Protégez votre appareil Android en permanence

Le meilleur moyen d'empêcher un virus ou d’autres formes de malware d'infecter votre téléphone, c’est de vous révolter contre la technologie et d'arrêter d'utiliser un smartphone. Non ? D’accord, mais si vous utilisez un appareil Android, veillez à utiliser une application antivirus fiable, comme AVG AntiVirus Gratuit pour Android. Cette application analyse vos applications et vos fichiers pour trouver des menaces susceptibles de compromettre votre appareil ou vos informations personnelles.

Télécharger AVG AntiVirus pour Android

 

Enfin, comme mentionné précédemment, vous devriez vraiment éviter les boutiques d'applications tierces. Oui, les malwares se faufilent parfois sur Google Play, mais cela permettra quand même aux utilisateurs d'Android d'éviter la grande majorité des menaces.

AVG AntiVirus pour Android

Téléchargement GRATUIT
AVG AntiVirus pour Android Téléchargement GRATUIT