Blog AVG Signal Sécurité Virus Vers et virus : quelle est la différence ?
Computer_virus_vs_worm-whats_the_difference-Hero

Quelle est la différence entre un ver et un virus ?

La principale différence entre un ver et un virus est que le ver est capable de se propager de façon autonome, sans fichier ou programme auquel se raccrocher. Certaines personnes considèrent les vers comme une catégorie de virus, mais en général, les vers et les virus sont vus comme deux types différents de programmes malveillants (ou malwares) autonomes.

Cet article contient :

    Mais prenons un peu de recul : le terme malware désigne tous les logiciels et codes malveillants créés pour causer des dégâts dans les fichiers et les appareils, récupérer et exploiter les données personnelles, en général dans le but de faire gagner de l’argent au pirate. On a tendance à employer le terme « virus » pour désigner tout code malveillant, alors qu’un virus n’est rien d’autre qu’un des nombreux types de malwares.

    La principale différence entre les vers et les virus réside dans leur mode de propagation et leur comportement.

    Les vers et les virus informatiques sont deux sous-catégories de malwares.Les virus informatiques et les vers sont tous les deux des malwares.

    Mode de propagation des virus informatiques

    Le virus infecte votre appareil en insérant son code (sa charge) dans un programme ou un fichier et en empruntant les ressources de votre système pour s’autorépliquer et se propager. C’est la raison pour laquelle les virus sont parfois appelés « infecteurs de fichiers ».

    Le virus informatique doit vivre dans un hôte, par exemple un document ou un fichier exécutable, et a besoin d’une interaction avec un utilisateur pour se propager. Un virus peut donc rester dormant jusqu’à ce que vous le déclenchiez par inadvertance en ouvrant le fichier infecté.

    Une fois activé, le virus commence à s’autorépliquer et à se propager. Les virus peuvent provoquer des dégâts considérables, par exemple endommager des fichiers ou des applications, limiter les performances de votre ordinateur et bien entendu infecter d’autres appareils (et d’autres utilisateurs). 

    Exemple d’infection par un virus

    Voici un exemple typique d’infection par un virus informatique : vous recevez un message (que vous n’attendiez pas) avec pour objet un titre accrocheur comme « J’ai fait quelques modifications, merci de les vérifier ». Le fichier comporte une pièce jointe, par exemple un fichier .doc ou .exe avec un nom du genre « Changements ».

    Le virus informatique doit vivre dans un hôte, par exemple un document ou un fichier exécutable, et a besoin d’une interaction avec un utilisateur pour se propager.

    S’il s’agit d’un fichier .doc, une fois que vous l’avez téléchargé, il vous invitera à activer les macros (des jeux de règles programmées pour simplifier des tâches répétitives). Cette action déclenche le virus. 

    S’il s’agit d’un fichier .exe, le fait de le télécharger et de l’exécuter déclenche le virus. Ce virus va alors prendre le contrôle des ressources de votre ordinateur pour s’autorépliquer et se propager, endommageant vos appareils et vos fichiers et s’emparant au passage de vos données personnelles.

    Mode de propagation des vers informatiques

    Les vers sont différents des virus, car ils n’ont pas besoin d’hôte ni d’interaction avec un humain pour se propager et causer des dégâts. Il s’agit aussi d’un malware autorépliquant, mais de type autonome. Les vers se propagent souvent via une vulnérabilité dans un logiciel.

    Les failles de sécurité, ou vulnérabilités, apparaissent de façon accidentelle lorsque les développeurs créent un programme ou développent un système d’exploitation. Les pirates, lorsqu’ils découvrent cette vulnérabilité, peuvent alors écrire du code, c’est-à-dire un exploit, pour en tirer parti. Ils utilisent cet exploit pour inoculer un malware dans votre système via la faille qu’ils ont découverte. Le plus inquiétant, c’est que très souvent, vous ne vous rendez même pas compte que vous avez été infecté.

    Les vers sont différents des virus, car ils n’ont pas besoin d’hôte ni d’interaction avec un humain pour se propager et causer des dégâts.

    Certaines failles de sécurité sont tellement dangereuses qu’elles en deviennent célèbres, comme EternalBlue, à l’origine de la vague d’attaques WannaCry, ou encore BlueKeep, qui affecte sans doute encore environ un million de PC Windows.

    Une fois le ver dans votre système, il analyse le réseau pour voir si d’autres appareils présentent la même vulnérabilité. Il se propage alors sur ces appareils, les infecte et répète ce même processus. Les vers peuvent également se propager via un fichier ou un programme infecté.

    Exemple d’infection par un ver

    Voici un exemple typique d’une infection par un ver : vous recevez une notification indiquant que Windows doit faire l’objet d’une mise à jour critique. Mais vous êtes déjà très occupé, alors vous l’ignorez, puis vous oubliez de l’installer. L’objectif de cette mise à jour était de corriger une faille de sécurité, mais comme vous ne l’avez pas installée, cette faille (ou vulnérabilité) reste présente sur votre système. 

    Tôt ou tard, un pirate finit par découvrir cette faille et l’exploiter. Et alors que vous êtes en train de travailler ou de jouer, un ver s’introduit dans votre ordinateur et commence à se répliquer, endommageant ainsi vos données et causant toutes sortes de dégâts. 

    Avant que vous ne puissiez vous rendre compte de ce qui se passe, le ver parcourt déjà votre réseau. Il voit que vous n’avez pas non plus installé la mise à jour sur votre autre ordinateur, pas plus que sur celui de votre conjoint. Le ver se propage donc rapidement sur ces autres appareils. 

    Vous décidez d’aller prendre un café, et vous ne vous êtes encore rendu compte de rien. Vous vous installez au café avec votre ordinateur portable et vous vous connectez au réseau Wi-Fi de cet établissement. Le ver parcourt le réseau du café, repère et infecte une douzaine d’autres appareils (et d’utilisateurs) qui présentent la même faille de sécurité. Lorsque ces personnes rentrent chez elles, leur appareil infecte ensuite les appareils des autres membres de la famille, etc.

    Résumé des différences entre les virus et les vers

    Virus Ver
    • A besoin d’un hôte

    • Déclenché par une interaction humaine

    • Se propage souvent via un fichier ou un programme infecté

    • Se propage de façon autonome 

    • N’exige aucune interaction humaine

    • Se propage souvent via une vulnérabilité dans un logiciel

    Mais ils présentent aussi des points communs

    Malgré les différences mentionnées plus haut, les vers et les virus se comportent de façon similaire sur d’autres plans. Le principal point commun est que les virus comme les vers se répliquent et se diffusent rapidement. De fait, ils sont tous deux capables de se propager de façon exponentielle, ce qui les rend extrêmement dangereux. Et dans ce domaine, mieux vaut tout simplement éviter de croiser le chemin d’un ver ou d’un virus.

    Les virus comme les vers se répliquent par eux-mêmes et peuvent se propager de façon exponentielle.Les virus comme les vers peuvent se propager de façon exponentielle.

    Qu’est-ce qui est plus dangereux, un ver ou un virus ?

    Bien que le danger que représentent les virus et les vers soit bien réel, les vers sont en général considérés comme plus dangereux. Les vers sont plus insidieux, car ils peuvent vous infecter sans même que vous vous en rendiez compte. Les nouvelles souches de virus (ou ceux qui infectent les fichiers) sont plus difficiles à trouver, alors que les vers sont plus répandus.

    Aussi bien les vers que les virus sont capables de poser de gros problèmes de sécurité et de confidentialité. Une infection mineure par un malware peut endommager les fichiers, les programmes ou les appareils. Mais les infections le plus graves peuvent voler vos données personnelles sensibles, ce qui peut déboucher sur une fraude à l’identité et le vol d’argent. 

    Les petites entreprises, les multinationales, les systèmes de soins de santé, même les pays peuvent être durement touchés par les malwares. Les virus et les vers peuvent provoquer des fuites de données à grande échelle ou des pertes ou des vols de données, endommager une réputation, entraîner d’énormes frais de réparation, voire même des faits de cyberguerre.

    Menaces mixtes

    Les cybermenaces les plus dangereuses sont celles qui combinent plusieurs types de malwares. Par exemple, cela peut être un adware qui fonctionne comme un spyware pour vous surveiller ou suivre votre comportement en ligne tout en vous bombardant de publicités.

    À plus grande échelle, un exemple bien connu de menace mixte est celui de WannaCry. Au départ un ransomware fonctionnant comme un ver, WannaCry s’est propagé au rythme de 10 000 PC à l’heure dans 150 pays, chiffrant au passage les appareils et exigeant une rançon pour les déchiffrer. Ce ver s’est propagé de façon exponentielle, entraînant 4 milliards de dollars de dégâts dans les hôpitaux, les universités, les administrations, etc.

    Qu’il s’agisse d’un virus, d’un ver ou d’une menace mixte qui a réussi à pénétrer dans votre machine, vous avez besoin d’un antivirus puissant pour vous protéger dès que vous êtes connecté à Internet. AVG Antivirus Gratuit offre une protection continue contre les menaces pour assurer la sécurité de vos informations personnelles. De plus, il est entièrement gratuit. Vous n’avez donc plus aucune raison de ne pas l’utiliser pour protéger votre famille, vos données et votre ordinateur.

    Virus ou ver : par quoi ai-je été infecté ?

    Tous les types de malwares présentent des caractéristiques similaires. Cela peut compliquer le diagnostic pour savoir par quel type de programme malveillant vous avez été touché, les symptômes pouvant être très similaires. Les symptômes suivants peuvent trahir une infection par un malware :

    • Une dégradation inexplicable des performances

    • Des changements dans les paramètres ou de nouvelles applications qui ne sont pas de votre fait

    • Des arrêts et des blocages fréquents

    • Des fichiers manquants ou endommagés

    • Une utilisation forcée du processeur

    • Une perte soudaine d’espace de stockage

    • Des centaines de fenêtres contextuelles

    Si vous remarquez l’un de ces symptômes, il est temps de vous intéresser à ce qui se passe dans votre machine.

    Que faire si vous avez été infecté par un virus ou un ver ?

    Si votre appareil présente l’un de ces symptômes d’infection par un malware, lancez immédiatement une analyse pour rechercher des malwares. À moins d’être un expert dans ce domaine, il peut être extrêmement difficile de repérer et de diagnostiquer vous-même une infection.

    C’est pour cela que nous vous conseillons d’utiliser un outil gratuit de suppression des virus qui sera à même de détecter tout ce qui se cache sur votre machine et de le supprimer immédiatement. Peu importe l’appareil que vous utilisez, nous pouvons vous aider à éliminer en toute sécurité les virus, les vers et tous les autres types de malwares avec AVG Antivirus Gratuit. Consultez nos guides pour savoir comment procéder en détail pour chaque appareil :

    Comment s’en protéger

    Comme on dit souvent, mieux vaut prévenir que guérir, et c’est aussi applicable aux virus et aux vers. Découvrez comment vous protéger dès maintenant et vous n’aurez plus à vous inquiéter à propos de fichiers endommagés, de données personnelles volées ou de propagation de l’infection.

    icon_01Évitez d’ouvrir les e-mails et les liens douteux

    Il est toujours bon de faire preuve d’un peu de scepticisme sur Internet. N’ouvrez pas les e-mails provenant de sources inconnues. Même s’il s’agit de quelqu’un que vous connaissez, mais que le contenu du message ne lui ressemble pas, agissez avec prudence. L’appareil de cette personne a peut-être été infecté par un malware qui envoie maintenant des messages à tous ses contacts. Soyez tout particulièrement prudent en ce qui concerne les liens et les pièces jointes. Ce conseil s’applique aussi aux liens que vous recevez dans les applications de messagerie et via les réseaux sociaux. 

    icon_02Téléchargez uniquement les applications et les fichiers multimédias auprès de sources fiables

    L’App Store d’Apple et le Google Play Store contrôlent les développeurs et les applications et en testent la sécurité. Bien que ces contrôles ne soient pas fiables à 100 %, il reste bien moins sûr de télécharger des programmes sur un autre site web. 

    Si vous voulez vraiment télécharger un composant depuis un site web inconnu, assurez-vous auparavant que ce site web est fiable. Évitez également de télécharger des films et de la musique via les torrents. En plus d’être la plupart du temps illégaux, les fichiers torrent peuvent être infectés par des malwares.

    icon_03Utilisez un bloqueur de publicités

    Le terme publicité malveillante fait référence aux publicités qui peuvent propager des malwares sur votre appareil si vous cliquez dessus. Les publicités malveillantes peuvent aussi placer des malwares dans les réseaux publicitaires qui distribuent les publicités sur Internet. Par conséquent, ces publicités malveillantes peuvent aussi être présentées sur des sites tout à fait légitimes. Un bloqueur de publicités empêchera les publicités de se charger, et vous ne les verrez même pas. Et le bloqueur de publicités peut aussi bloquer les téléchargements furtifs, qui infectent votre système via une publicité sans même que vous cliquiez dessus.

    icon_04Utilisez un antivirus de confiance

    Qu’il s’agisse de virus, de vers, de chevaux de Troie, de ransomwares, etc., vous pouvez tous les bloquer avec un outil de cybersécurité comme AVG Antivirus Gratuit. AVG offre une protection 24 h/24, 7 j/7 et détecte et bloque tous les types de malwares avant qu’ils ne puissent arriver jusqu’à votre système. Et avec les défenses supplémentaires intégrées contre les pièces jointes infectées, les téléchargements malveillants et les liens frauduleux, vous restez protégé face aux vecteurs les plus courants de virus et de vers.

    icon_05Ne vous connectez pas aux réseaux non sécurisés sans VPN

    Les réseaux Wi-Fi non sécurisés sont très répandus dans les lieux publics comme les cafés, les aéroports ou les centres commerciaux. Et bien qu’ils soient en général gratuits, vous risquez d’en payer le prix plus tard lorsqu’un pirate se sera emparé de vos données personnelles. Ces réseaux sont bien trop faciles à pirater. Pour vous y connecter en toute sécurité, utilisez un VPN, un réseau privé virtuel.

    Ce VPN, par exemple le VPN AVG Secure, chiffre tout le trafic Internet et crée un tunnel privé entre votre appareil et Internet. Avec un VPN, personne ne peut vous espionner et vous pouvez donc naviguer sur Internet, accéder à vos services bancaires et faire vos achats en toute sécurité, même sur un réseau public.

    icon_06Tenez votre système d’exploitation à jour

    Même si ces notifications de mise à jour sont incroyablement agaçantes lorsqu’elles viennent vous interrompre dans vos activités, elles sont absolument cruciales pour votre sécurité. Souvenez-vous que les pirates exploitent ces failles de sécurité pour introduire des vers et autres malwares dans votre système. Vous pouvez facilement éviter ces infections en appliquant à chaque fois ces mises à jour de sécurité à votre système d’exploitation et à vos programmes. 

    Donc, la prochaine fois que vous voyez une notification de mise à jour, ne cliquez pas sur Me le rappeler plus tard, installez-la plutôt immédiatement. Cela en vaut la peine.

    Bloquez les vers et les virus avec AVG Antivirus Gratuit

    Respectez quelques habitudes numériques simples comme celles que nous venons de décrire pour renforcer votre sécurité en ligne. Mais même avec toute la prudence possible, il n’y a aucune garantie qu’un pirate ne réussisse pas un jour à introduire un malware dans votre appareil. 

    Bénéficiez d’une protection complète contre les virus, les vers, les ransomwares et tout autre code malveillant avec une solution antivirus complète. AVG Antivirus Gratuit s’appuie sur une technologie avancée d’intelligence artificielle basée dans le cloud pour vous offrir six couches de protection. Téléchargez-le dès maintenant pour sécuriser votre ordinateur et dormir l’esprit tranquille.

    Protégez votre appareil Android contre les menaces avec AVG Antivirus

    Installation gratuite

    Protégez votre iPhone contre les menaces avec AVG Mobile Security

    Installation gratuite