C'est officiel, nous vivons dans le futur. Ce qui relevait autrefois de la science-fiction est aujourd'hui dans notre salon. Votre maison vous parle avec la voix artificielle de Siri ou d’Alexa. Il vous suffit d’appuyer sur une touche de votre téléphone pour que vos chaussures connectés s’auto-lacent. Votre rouleau de papier toilette sait quand il va se terminer et en commande automatiquement d’autres. On n’a peut-être pas de voitures volantes mais la technologie a de quoi nous impressionner. Faut-il pour autant plonger la tête la première dans tous ces appareils connectés ? Avez-vous pris le temps de réfléchir aux inconvénients (car malheureusement, il y en a beaucoup) de ces inventions fantaisistes ?

On les appelle aussi « appareils intelligents » mais est-ce vraiment une bonne idée que de les utiliser ?

Le monde actuel regorge de gadgets connectés qui peuvent parfaitement fonctionner ensemble pour automatiser de nombreux aspects de nos vies. L’Internet des Objets (« IdO » ou « IoT » en anglais, pour « Internet of Things ») est présenté comme la technologie la plus utile. Mais un grand pouvoir implique de grandes responsabilités... Et jusqu’où vos appareils connectés assurent-ils la sécurité de votre foyer et de vos données personnelles ?

Nous ne sommes pas dans un film de science-fiction, vos appareils connectés ne vont pas développer soudainement une conscience et se retourner contre vous (croisons les doigts)... Mais ils peuvent vous rendre extrêmement vulnérables aux pirates informatiques et aux infractions de sécurité. Trop d’entreprises se focalisent sur l'invention du prochain appareil révolutionnaire au détriment de la sécurité.

Alors, la prochaine fois que vous voulez acheter un nouveau gadget, réfléchissez avant d’acheter un de ces cinq types d’appareils connectés. Aussi, lisez nos conseils pour protéger au mieux vos appareils connectés.

Évitez ces 5 types d’appareils connectés

1. Gadgets de marque peu connue

Lorsque vous recherchez un nouvel appareil connecté, vous pouvez trouver une marque peu connue dont le prix est bien inférieur à celui de ses concurrents réputés. Peut-être qu’il s’agit d'une affaire, mais cela pourrait surtout vous exposer à d’énormes risques de sécurité. Les appareils de marque peu connue sont moins chers mais ils sont moins susceptibles de bénéficier de mises à jour de logiciels ou de micrologiciels et d'un support technique, ce qui, à long terme, les rend beaucoup plus vulnérables. Ne lésinez surtout pas sur votre sécurité.

2. Jouets connectés pour enfants

Offrir des jouets connectés à vos enfants, c’est exposer tout votre foyer aux cyber-attaques. Nombreux sont les parents qui ne pensent pas à configurer une authentification ou des mesures de sécurité sur un ours en peluche. Mais quand Teddy est connecté, il faut protéger sa vie privée. Les entreprises de jouet comme CloudPets ou Barbie ont déjà fait l’objet de piratages qui ont exposé les informations personnels de parents et de leurs enfants. De telles infractions de sécurité sur des jeux pour enfants ont eu lieu dans le monde entier.

Plus alarmant encore, les appareils connectés avec des fonctionnalité de caméra ou d’enregistrement audio peuvent être détournés par des pirates pour vous espionner. Qu’il s’agisse d’une peluche, d'un moniteur pour bébé ou d'une caméra nounou, veillez à bien protéger ces appareils avant de les utiliser avec vos enfants.

3. Appareils connectés d’occasion

Ce n’est pas très malin de se procurer des appareils connectés sur Craigslist ou Facebook Marketplace, car ceux-ci peuvent avoir été antérieurement infectés par un malware. Ou peut-être qu'ils ne marchent pas très bien. Vous ne pouvez pas savoir pourquoi le propriétaire de ce gadget veut s’en débarrasser, que ce soit pour des problèmes de connectivité, de fonctionnalité ou autre. Donc il vaut mieux acheter du neuf (et consultez toujours les avis avant de choisir un appareil connecté !).

4. Aérateurs de vin connectés (et autres objets aussi innovants qu’inutiles)

Les aérateurs de vin connectés comportent une application qui vous permet de déterminer la durée d’aération optimale de votre vin. Est-ce vraiment nécessaire ? C’est difficile à croire mais les pirates peuvent accéder aux appareils non sécurisés et recruter des millions d’entre eux pour organiser des attaques par déni de service (DDoS) à grande échelle.

Par exemple, en 2016, le tristement célèbre Mirai a détruit Twitter, Netflix et de nombreux autres géants de l’Internet qui utilisaient des appareils connectés non sécurisé tels que des appareils photo numériques. Si vous songez à acheter un aérateur de vin connecté, un grille-pain connecté ou encore un distributeur de fil dentaire connecté (oui, vous avez bien lu), vous devriez vous demander si l’amélioration potentielle de votre quotidien vaut la peine de se mettre en danger.

5. Les appareils qui pourraient êtres « briqués »

Vous vous souvenez des chaussures connectés dont on a parlées plus haut ? Eh bien, quand Nike a lancé sa version de baskets auto-laçantes, ils n’auraient pas dû faire une application compatible avec Android. Presque tout de suite après les avoir reçues, les clients utilisateurs d’Android se sont plaints qu’une mise à jour de logiciel forcée empêchait leurs baskets de se synchroniser avec l’application ou de se serrer correctement. Et comme ces baskets ne pouvaient pas se lacer manuellement, il n’était plus du tout possible de les lacer.

Pour éviter ce type de situation, vous devez veiller à ce que les appareils que vous achetez conservent au moins certaines fonctionnalités en cas de dysfonctionnement ou de coupure de courant. Par exemple, vous n’aimeriez pas ne pas pouvoir ouvrir votre porte s'il y a une coupure d’électricité.

Comment protéger vos appareils connectés

Nous n’avons pas que des mauvaises nouvelles. Les appareils connectés sont parfois des innovations merveilleuses qui apportent simplicité et organisation dans notre quotidien. Il faut juste les protéger correctement. Heureusement, vous pouvez prendre quelques mesures simples pour rendre votre maison et vos gadgets plus sûrs.

1. Sécurisez votre routeur

Tout d’abord, veillez à ce que votre routeur soit sécurisé. Si ce n’est pas le cas, cela peut vous exposer à de nombreuses menaces de sécurité (à la fois sur vos appareils connectés et sur votre ordinateur). Alors, vérifiez que vous n’utilisez pas les paramètres par défaut et utilisez un mot de passe fort et unique. Vous devriez aussi activer le cryptage WPA2 et désactiver les services d'accès à distance afin de fermer certaines portes potentielles aux pirates.

2. Utilisez des mots de passe uniques pour chacun de vos appareils.

Chaque appareil doit avoir un identifiant et un mot de passe uniques. Oui, chacun d’entre eux. Si des pirates informatiques parviennent à accéder à un de vos appareils, même le plus insignifiant à vos yeux (une cafetière connectée, par exemple), ils pourront tout aussi facilement accéder à l’ensemble de votre réseau et à tout ce qui s'y trouve.

3. Effectuez les mises à jour

Conserver vos appareils à jour est la meilleure façon de vous assurer que vos logiciels et micrologiciels ne sont pas vulnérables. Les entreprises publient des mises à jour pour corriger des problèmes ou boucher des failles de sécurité. Donc, même si les notifications vous dérangent, ne les ignorez pas quand elles vous informent de nouvelles mises à jour disponibles. Effectuez la mise à jour tout de suite (ou veillez à ce que vos appareils soient configurés pour se mettre à jour automatiquement). 

4. Déconnectez les appareils que vous n’utilisez pas

Si vous réalisez que vous n’utilisez plus cette fourchette connectée depuis longtemps, déconnectez-la tout de suite. En déconnectant les appareils que vous n’utilisez pas, vous réduisez votre surface d’attaque.

5. Ne jetez pas vos vieux gadgets à la poubelle

... Et si vous n’utilisez jamais un appareil et décidez de vous en débarrasser, ne le jetez pas à la poubelle. Tout d’abord, vous ne devriez jamais jeter des ordinateur portables, des ordinateurs de bureau ou des téléphones portables à la poubelle. Il en est de même pour les objets connectés. Les pirates qui trouvent des objets connectés dans les poubelles peuvent apprendre un nombre inquiétant d’informations sur vous. Même les vieilles ampoules connectées en disent beaucoup sur vous, une fois infiltrées.

Vérifiez d’abord le site Web de l’appareil et regardez s'il offre la possibilité d’effacer complètement vos données. Suivez les instructions qu’il vous donne. Si vous n’y parvenez pas, vous pouvez toujours donner des coups de marteau dessus pour vous assurer de sa destruction.

On compte aujourd'hui 7 milliards d’appareils connectés dans le monde. Ce nombre devrait passer à 50 milliards d’ici 2022. En 2022, un foyer états-unien moyen devrait disposer de 500 gadgets connectés. Pour les pirates, c'est une mine d’opportunités. Utilisez vos appareils connectés de façon intelligente et prenez les mesures de sécurité appropriées. Vous pourrez alors retourner à votre maison inter-connectée et déguster un verre de vin parfaitement bien aéré.

AVG AntiVirus FREE Téléchargement GRATUIT