Blog AVG Signal Sécurité Internet Qu’est-ce qu’une infox et comment la repérer ?
What-Is-Fake-News_Hero

Qu’est-ce qu’une infox ?

Une infox, c’est de la désinformation présentée comme une information tout ce qu’il y a de plus légitime. L’objectif des infox est de changer la façon dont les gens envisagent les événements, les personnes et les faits. La plupart des infox deviennent virales en raison de leur caractère sensationnaliste.

Cet article contient :

    Rien de plus simple que de choisir soigneusement quelques éléments bien précis d’une information pour produire une narration subjective. Les lecteurs les plus enthousiastes peuvent ensuite partager cette publication sans prendre la peine de vérifier la source. Les auteurs des articles contenant des infox jouent sciemment sur la corde sensible pour accélérer leur propagation et susciter la controverse.

    Exemples d’infox

    Vous pouvez apprendre à identifier les infox à partir de différents exemples. Certains de ces exemples sont out à fait inoffensifs, tandis que d’autres servent à promouvoir des théories parfois destructrices.

    Voici quelques-uns des types les plus courants d’infox, pour vous aider à mieux les repérer.

    Deepfakes

    Dernier avatar des infox, les deepfakes consistent à superposer le visage ou la tête d’une personne sur le corps de quelqu’un d’autre dans une vidéo. Cette technique permet ainsi de créer une vidéo montrant une personne, n’importe qui en lui faisant dire ou faire n’importe quoi. La plupart de ces vidéos restent encore coincées dans la « vallée de l’étrange », terme qui indique que plus les vidéos numériques (ou les robots) deviennent réalistes, plus ils nous dérangent.

    Il est impossible de prévoir dans quelle mesure ces vidéos seront convaincantes dans quelques années, à la vitesse à laquelle évolue la technologie. Il est donc crucial de pouvoir poser un regard critique sur tout ce que vous voyez sur Internet.

    Piège à clics

    Le seul objectif du piège à clics est de vous faire cliquer sur un lien. Pour cela, ils ont recours à tous les moyens possibles. Bien entendu, tous les sites web souhaitent encourager les clics, mais les pièges à clics le font par leur aspect trompeur ou sensationnaliste, voire les deux.

    Exemple de piège à clics avec le titre « Un homme tente de faire un câlin à un lion et le résultat est incroyable ! »L’homme en question est en réalité un spécialiste qui étudie ces lions depuis des années.

    Parfois, les articles de type piège à clics sont utilisés par les pirates ou dans le cadre d’attaques de phishing pour vous inciter à consulter des sites web malveillants qui vont ensuite infecter votre appareil en y plaçant un malware ou collecter vos données personnelles.

    Il est donc préférable d’éviter les pièges à clics, à moins d’être protégé par un antivirus efficace comme AVG Antivirus Gratuit.

    Propagande

    Écrire de la propagande consiste pour l’auteur à essayer de présenter de façon convaincante un argument politique fallacieux. Comme les infox sont extrêmement faciles à produire et très difficiles à repérer, ce genre de propagande est désormais au cœur même de la vie politique actuelle.

    La propagande peut contenir un certain nombre de faits concrets, mais ces faits servent souvent simplement à introduire un commentaire subjectif. Par exemple, un scientifique constate un fait isolé, et l’auteur de l’article en conclut par un : « Vous voyez ? L’affaire est entendue. » Les lecteurs de cet article, confortés par le ton confiant de l’auteur, le partagent sans plus y réfléchir.

    La propagande actuelle vise plutôt à renforcer les prises de position et à pousser les gens déjà convaincus à agir. C’est ce que l’on appelle le biais de confirmation, qui fait que nous choisissons les informations qui confirment ce que nous pensons déjà.

    Pour identifier la propagande, vous devez comprendre comment fonctionnent vos propres biais et savoir quand ils sont utilisés pour vous manipuler. Il est plus facile de détecter les infox si vous avez l’esprit ouvert et que vous êtes prêt à accepter de nouvelles idées.

    Informations orientées

    Certains médias sont clairement orientés sur le plan idéologique. L’orientation politique des médias est tellement répandue qu’elle peut même être analysée et présentée sous forme graphique.

    Les informations orientées comme la propagande peuvent déformer les faits, présenter des informations qui renforcent les opinions erronées ou proposer des commentaires purement spéculatifs. La distinction entre propagande et informations orientées se fait en fonction de la proportion de désinformation présente et de la part que prend dans l’article l’opinion personnelle de l’auteur.

    Mais la partie commentaire n’est pas le seul élément qui peut faire qu’une information est orientée : le traitement et le contexte peuvent aussi déformer la perception d’un simple fait. Voici un exemple tiré de la catastrophe qui a suivi l’ouragan Katrina :

    Exemple expliquant comment le choix des mots peut raconter une histoire complètement différente.La façon dont un fait est traité affecte la façon dont le lectorat perçoit l’information. (Source : AP, AFP)

    Les termes de pillage et de recherche présentent deux versions complètement différentes de la même information. Que pouvez-vous faire quand vous lisez ce genre d’information ?

    Tenez-vous-en aux médias fiables. Les médias considérés comme fiables proposent en général un traitement objectif des faits, surtout si vous en consultez plusieurs. Mais même dans ce cas, de nombreux médias considérés comme neutres peuvent employer des journalistes présentant des préjugés. Ne baissez jamais la garde.

    Faites toujours preuve de scepticisme quant à ce que vous lisez sur les réseaux sociaux. Les tweets ou les discussions les plus populaires donnent une bonne idée de la façon dont les autres se sont façonné un point de vue, mais évitez les « caisses de résonance », ces groupes dont les penchants idéologiques sont clairement définis. Les groupes Facebook sont très facilement sujets à cet effet de caisse de résonance.

    Journalisme de mauvaise qualité

    Parfois, les infox ne sont ni malveillantes, ni même intentionnelles, elles découlent simplement d’un travail journalistique de mauvaise qualité. Les journalistes peuvent eux aussi se tromper dans les faits, dans les citations ou mal interpréter les données. Ils peuvent parfois être amenés à tirer des conclusions de ces informations erronées.

    Voici un exemple :

    Exemple d’article qui omet certaines informations importantes et déforme les faits.Une mauvaise interprétation des données peut déboucher sur une mauvaise conclusion.

    Techniquement c’est exact, mais c’est aussi extrêmement trompeur. Même si seuls 6 % des certificats de décès sur le nombre cité précédemment mentionnent la COVID-19 comme étant la cause du décès, c’est uniquement parce que les certificats de décès de cette liste indiquent la cause de décès la plus immédiate. En réalité, ces personnes sont bien toutes décédées de la COVID-19, par forcément directement, mais du fait de complications engendrées par cette maladie.

    Le meilleur moyen de repérer un travail journalistique de mauvaise qualité est de ne jamais faire confiance à une seule et unique source. Si un article est mal écrit, c’est peut-être que le site web n’est pas ce qu’il prétend être, ce qui peut vouloir dire qu’il contient des publicités infectées par des malwares, autrement dit de la publicité malveillante. (Bien entendu, les sites web légitimes ne sont pas à l’abri de ce phénomène, et nombreux sont ceux qui ont été victimes de campagnes de publicités malveillantes.)

    Si vous consultez un site web contenant des publicités malveillantes, votre appareil peut être infecté dès que vous arrivez sur la page. Protégez-vous de ces attaques avec AVG Antivirus Gratuit. L’Agent sites frauduleux intégré vous empêche d’arriver de façon accidentelle sur des sites frauduleux, tandis que l’Agent Web vérifie si les fichiers ne sont pas infectés avant de les télécharger sur votre ordinateur.

    Comment repérer les infox

    Pour pouvoir repérer les infox, vous devez développer votre sens critique.

    Exercez-vous à évaluer un article sous différents angles pour mieux être à même de repérer les articles contenant des infox.

    Avec un peu d’habitude, c’est assez simple. La plupart de ces conseils ne vous prendront que quelques minutes. Si vous les respectez, vous apprendrez facilement à éviter les infox.

    La prochaine fois que vous vous trouvez face à un article douteux, appliquez les points de la liste de contrôle qui suit :

    Vérifiez la source

    Sur quel site se trouve l’article ? Les sites web d’infox essaient d’imiter les sources d’informations légitimes. Si vous parcourez le site, vous verrez rapidement s’il s’agit d’un site fiable ou non.

    Vous pouvez également vérifier les infox en faisant une recherche sur le nom de la source avec le terme « fiable ».

    Les premiers résultats de la recherche de « OAN fiable » sur Google indiquent que ce média penche vers l’extrême-droite.Une simple recherche Google indique que le site OANN penche vers l’extrême-droite.

    Vous avez une idée de ce que les autres ont pu dire de cette source et savoir quels sont ses préjugés.

    Vérifiez si l’information est mentionnée par une autre source

    Recherchez d’autres articles sur cette même information. Si tous les liens vous ramènent vers la même source, mieux vaut ne pas la croire. C’est aussi simple que cela.

    Allez au-delà du titre.

    Lisez l’article et renseignez-vous. Certains journalistes « noient le poisson » en ne mentionnant pas l’information la plus importante dès le début de l’article. Parfois, un seul élément peut mettre en évidence la façon dont le titre de l’article déforme les faits.

    Voyons cette information au Royaume-Uni concernant un incident où la chanteuse islandaise Bjork s’est attaquée à un journaliste. Le premier commentaire mentionne le fait que le journaliste attend la fin du reportage pour remettre l’incident dans son contexte, afin de renforcer le côté sensationnaliste.

    Capture d’écran d’une vidéo YouTube portant le titre « Bjork attacks reporter ».Un titre à sensation peut tromper le lecteur et fausser l’interprétation d’une information...

    img_06...sauf si le lecteur va assez loin pour en retrouver le contexte.

    Faites des recherches sur l’auteur

    L’ensemble des articles publiés par un auteur, ainsi que ses comptes sur les réseaux sociaux, peuvent indiquer quels sont ses orientations et ses préjugés. Analysez le profil en ligne de l’auteur pour savoir si ce journaliste a écrit cet article de bonne foi ou s’il s’agit d’une infox.

    Examinez les sources et les données utilisées

    Tout article digne de ce nom s’appuie sur différentes références. Un article sans aucune référence doit être considéré comme un article d’opinion. S’il contient des références, vérifiez où elles mènent. Elles peuvent elles aussi pointer sur des sites web d’infox.

    Vérifiez la date de l’article.

    Un article ou une vidéo qui remonte à plusieurs mois ou plusieurs années peut refaire surface dans une discussion sur des événements d’actualité, que cela soit pertinent ou non. Les informations plus anciennes peuvent encore poser certaines questions, mais elles ne doivent pas servir de preuve dans une le cadre d’une question actuelle.

    Vérifiez s’il ne s’agit pas d’une plaisanterie

    The Onion et The Daily Mash sont des sites d’information satiriques. Les articles de ces sites web sont souvent repris comme des informations réelles, mais un simple coup d’œil aux autres articles de ces sites suffit à comprendre qu’il s’agit à 100 % de contenu satirique.

    Image d’une infox évidente provenant du site The Onion.Un article clairement satirique publié par The Onion.

    Faites confiance à votre instinct

    Si quelque chose ne vous semble pas vraiment normal, c’est certainement que c’est le cas. Personne n’est mieux armé que les autres pour détecter les infox, et nombreux sont ceux qui commettent encore des erreurs. Faites preuve de scepticisme quant aux médias en ligne. Les titres écrits simplement pour choquer ressortiront de façon évidente.

    Quand les infox sont-elles apparues ?

    Le terme « fake news » existe depuis le début du 20e siècle, mais il n’est entré dans le vocabulaire courant qu’avec l’élection présidentielle de 2016 aux États-Unis.

    C’est à peu près à cette époque que Buzzfeed a constaté que les articles basés sur de fausses informations étaient plus consultés sur Facebook que les informations avérées. Des centaines d’adolescents en Macédoine se sont mis à écrire des articles sensationnalistes pour gagner de l’argent grâce à la publicité sur Facebook. Les médias ont qualifié d’infox ce genre d’articles.

    Pendant quelque temps, le phénomène s’est limité à cela : des articles au contenu outrancier, écrits pour générer des clics. Mais ils allaient rapidement gagner en influence, jusqu’à avoir un impact sur la politique mondiale.

    La montée en puissance des infox

    Les choses ont commencé à se gâter quand Donald Trump a commencé à utiliser cette expression pour décrire tout ce qui ne lui convenait pas. Ses adeptes l’ont pris au pied de la lettre, persuadés qu’il était victime d’une persécution de la part de l’establishment politique et des grands médias.

    Le niveau de confiance dans les médias a dégringolé. Comme un hashtag devenu viral, il n’était plus possible de contrôler les #fake news. Le terme est désormais fréquemment utilisé par les hommes politiques et les journalistes pour décrire tous les articles qui sont écrits dans l’objectif de réaliser un gain financier ou politique.

    Pourquoi les infox deviennent-elles virales ?

    Les infox deviennent virales parce que le public a naturellement tendance à s’enthousiasmer pour les titres sensationnalistes. Nous voulons tous voir nos convictions confirmées et nous nous exprimons en partageant des informations avant même de vérifier si elles sont vraies. Lorsque les réseaux sociaux entrent en scène, les infox deviennent très rapidement virales.

    De nombreuses sources d’infox ne se soucient que du nombre de clics qu’elles génèrent et publient des informations conçues pour faire résonner les émotions et les préjugés du public qu’elles ciblent. Bien que les infox aient souvent des conséquences bien concrètes, les personnes qui les publient ne cherchent qu’à garnir leur portefeuille.

    Quelles sont les principales sources d’infox ?

    L’objectif des sites qui publient des infox est de générer des revenus publicitaires, et ces sites sont partout. Ils ressemblent à de vrais sites, mais la majeure partie de leur contenu se compose de propagande et de pièges à clics. Des comptes automatisés sur les réseaux sociaux se chargent ensuite de diffuser ces informations, leur répétition leur conférant une certaine légitimité. Dans le même temps, des médias reconnus sont souvent accusés de répandre des infox à caractère politique créées à l’origine par des personnes qui n’apprécient pas le contenu journalistique de ces organisations.

    Bien que les motifs des créateurs de ces infox ne soient pas uniquement politiques, les infox ont trouvé un terreau fertile avec la tension qui règne actuellement en politique. Vérifiez toujours les informations avant de les partager avec vos amis ou avec les membres de votre famille.

    Protégez-vous du danger que représentent les sites web sources d’infox.

    Les sites web dangereux qui ne font preuve d’aucun respect pour la vérité ne respecteront sans doutent pas non plus votre vie privée. Un site ayant recours à des manœuvres douteuses pour gagner de l’argent n’hésitera pas à voler les données de votre carte de crédit, voire vos informations personnelles. Ces sites placent sur leurs pages des publicités qui contiennent du code caché pour télécharger des programmes malveillants sur votre ordinateur, comme si cela faisait partie de leur stratégie.

    Armé de tous ces conseils, vous pouvez éviter le piège des infox. Nous commettons bien entendu tous des erreurs, et c’est pour cela que vous devez renforcer la sécurité de votre ordinateur avec un bon antivirus.

    AVG Antivirus Gratuit a été conçu par des experts en sécurité afin de toujours être à jour sur les nouveautés en matière de sécurité sur Internet. Il vous avertira immédiatement s’il a le moindre doute quant à la fiabilité du contenu que vous consultez sur Internet. Essayez-le gratuitement dès aujourd’hui.

    Protégez votre appareil Android contre les menaces avec AVG Antivirus

    Installation gratuite

    Protégez votre iPhone contre les menaces avec AVG Mobile Security

    Installation gratuite