83993287191
Blog AVG Signal Confidentialité Conseils Qu’est-ce qu’un certificat SSL ?
Signal-What-is-an-SSL-Certificate-Hero

Qu’est-ce qu’un certificat SSL ?

Un certificat SSL est un certificat de sécurité numérique qui prouve l’identité et l’authenticité d’un site web tout en protégeant votre connexion à Internet. En effet, le sigle SSL renvoie à Secure Sockets Layer : un protocole de sécurité dont la particularité est de chiffrer les échanges de données entre les serveurs web et votre navigateur.

Cet article contient :

    Les certificats SSL s’imposent aujourd’hui comme la norme de sécurité incontournable pour les sites Internet de confiance, notamment en ce qui concerne les entreprises et les organisations qui gèrent des transactions en ligne ainsi que les données personnelles et financières des internautes.

    Au fil des ans, ce certificat électronique a fait l’objet de nouvelles itérations visant à corriger des failles de sécurité. Toutefois, le SSL continue de reposer sur les mêmes fondamentaux. Sa dernière version, qu’on appelle désormais TLS (pour Transport Layer Security), a largement remplacé les anciens protocoles SSL. Malgré la confusion que cela peut engendrer, ces deux termes sont souvent utilisés de manière interchangeable.

    Tout comme AntiTrack et d’autres outils de cybersécurité, les certificats SSL aident à protéger les données et la confidentialité des utilisateurs en permettant au navigateur de vérifier rapidement l’authenticité d’un site, puis en établissant une connexion chiffrée avec celui-ci.

    En quoi le SSL est-il important ?

    Étant donné que nous partageons tous au quotidien des informations sensibles sur Internet, la présence d’un certificat SSL est essentielle afin de garantir des échanges sécurisés avec les sites web. Les certificats SSL authentifient l’identité ainsi que les informations des plateformes web, tout en chiffrant votre connexion à ces dernières. Résultat, ils vous protègent des sites frauduleux ou compromis, ainsi que d’éventuels hackers agissant en coulisse.

    Les communications sur Internet peuvent mettre vos informations privées en péril. Heureusement, les certificats SSL vous protègent contre le vol et la vente de vos données. C’est pourquoi le SSL représente l’une des pierres angulaires de la sécurité sur le web, en particulier dans le cadre de paiements en ligne.

    Les données financières, les mots de passe et d’autres informations personnelles sont une mise d’or pour les cybercriminels, qui les revendent aux courtiers de données ou à des groupes malveillants opérant depuis le dark web. En cas de vol de vos informations, il est important de mettre en œuvre des mesures de prévention immédiates et de signaler le cyberdélit aux autorités compétentes. Même si vous ne pensez pas avoir fait l’objet d’un piratage, il peut être utile d’effectuer une analyse du dark web pour savoir si vos données ont déjà été impliquées dans une compromission.

    Comment les certificats SSL fonctionnent-ils ?

    Un certificat SSL établit une connexion chiffrée entre un site web et votre navigateur, tout en vérifiant son identité ainsi que son authenticité. Les entreprises ont recours à des outils de chiffrement de données comme le protocole SSL afin de rendre les informations échangées en ligne illisibles pour les tiers non autorisés.

    Le fonctionnement de ces certificats électroniques repose sur ce qu’on appelle la « négociation » SSL (en anglais, SSL Handshake). Ce terme désigne le processus à travers lequel votre navigateur et un site web se vérifient mutuellement avant d’établir une connexion.

    Voici les différentes étapes du SSL Handshake :

    1. Lorsque vous essayez de vous connecter à un site faisant l’objet d’une certification SSL, votre navigateur sollicite une vérification auprès du serveur web.

    2. Ledit serveur envoie une copie de son certificat SSL.

    3. Votre navigateur examine le certificat SSL et décide si oui ou non il peut faire confiance au site web. Si tel est le cas, le navigateur transmet sa confiance au serveur.

    4. Le serveur web émet une signature électronique puis envoie son feu vert pour démarrer une connexion chiffrée sur la base du protocole SSL.

    5. Votre navigateur et le serveur web peuvent alors partager librement des données chiffrées.

    La complexité de la négociation SSL, qui pourtant s’exécute presque instantanément et n’entraîne aucune incidence sur votre expérience de navigation, garantit la sécurité des connexions SSL.

    Le <i>SSL Handshake</i> (ou négociation SSL) désigne le processus permettant à votre navigateur et à un site web d’établir une connexion SSL.La négociation SSL établit une connexion chiffrée entre votre navigateur et le site web que vous consultez.

    Quel est l’intérêt des certificats SSL pour les sites web ?

    Les certificats SSL permettent aux sites Internet de s’authentifier, d’établir une connexion sécurisée et de renforcer la confiance des utilisateurs. Ce dernier point est un facteur crucial pour les entreprises. Or, le SSL leur permet de garantir la légitimité de leurs plateformes en ligne tout en chiffrant et en sécurisant l’ensemble des transactions. C’est pourquoi les certificats SSL sont devenus la norme de vérification numéro un des sites web.

    Mais face au nombre d’outils de cybersécurité disponibles, un certificat SSL reste-t-il nécessaire ? Comme pour le protocole SSL, le chiffrement de la connexion représente l’un des principaux avantages d’un VPN. Par ailleurs, les meilleurs navigateurs sur le plan de la sécurité et de la confidentialité vous protègent contre le vol d’identité ainsi que l’espionnage via les cookies.

    Qu’apportent les certificats SSL aux internautes ?

    En tant que particulier, la certification SSL des sites web est un gage de sérénité. En effet, il est bien normal que ces plateformes, tout comme vous, adoptent des mesures de sécurité adéquates contre les cybermenaces. Le SSL protège ainsi votre nom, votre adresse, vos mots de passe, vos coordonnées bancaires et d’autres informations que convoitent les fouineurs et les dangereux hackers qui rôdent sur le web.

    Les certificats SSL établissent une connexion sécurisée pour protéger vos données personnelles et vos communications.Les certificats SSL offrent une connexion sécurisée visant à protéger vos données et vos communications.

    Types de certificats SSL

    Il existe plusieurs types de certificats SSL offrant chacun un degré de protection distinct. Les sites qui combinent le SSL avec des protocoles de certification plus complexes sont jugés plus sûrs. Cependant, le déploiement d’une infrastructure SSL robuste présente un coût plus élevé.

    Pour recevoir un niveau de certification SSL spécifique, les propriétaires de sites Internet doivent payer des frais et fournir les informations requises à l’autorité de certification (ou CA, pour Certificate Authority) pertinente, qui émet ensuite le certificat SSL.

    Voici quelques exemples des différents types de certificats SSL disponibles :

    Certificats de validation étendue (EV SSL)

    Les certificats EV SSL sont à la fois les plus chers et les plus sécurisés. Ils sont utilisés par des sites web très réputés qui collectent des données et gèrent des paiements en ligne. Ces certificats se reconnaissent à la présence d’un cadenas, du sigle HTTPS, du nom de l’entreprise et du pays d’origine dans la barre d’adresse, ce qui permet de les différencier des sites frauduleux.

    Pour bénéficier d’un certificat EV SSL, le site web doit prouver qu’il est autorisé à posséder le domaine. Les internautes, de leur côté, ont donc l’assurance que la plateforme est légalement habilitée à collecter des données dans le cadre d’échanges et de paiements en ligne.

    Certificats de validation d’organisation (OV SSL)

    La fonction principale des certificats OV SSL est de chiffrer les données des utilisateurs pendant leurs transactions. Par rapport aux EV SSL, les certificats OV SSL offrent un niveau de chiffrement moyen. Ils permettent aussi de valider la vérification de l’entreprise et du domaine.

    Dans la barre d’adresse, les OV SSL affichent un cadenas vert ainsi que le nom de la société. Avant d’attribuer un certificat OV SSL, la CA vérifie l’identité et la légitimité du propriétaire de domaine.

    Certificats de validation de domaine (DV SSL)

    On retrouve souvent les certificats DV SSL sur des sites qui n’impliquent aucun échange de données ni paiement, tels que les plateformes d’information en ligne. Le DV SSL requiert une validation minimale, ce qui le rend moins chiffré et sécurisé que les solutions précédentes.

    L’octroi d’un certificat DV SSL n’engage pas de vérification d’identité. Par conséquent, les internautes ne peuvent pas savoir chez qui atterrissent leurs données chiffrées. Le DV SSL affiche seulement un cadenas vert dans la barre d’adresse du navigateur.

    Certificats Wildcard SSL

    Les certificats Wildcard SSL peuvent être utilisés sur un domaine principal, ainsi qu’un nombre illimité de sous-domaines. Ils se distinguent par la présence d’un astérisque placé devant le premier point du nom de domaine – et qui s’applique donc à tous les sous-domaines.

    Les certificats Wildcard SSL représentent une solution plus économique pour les propriétaires de sites Internet qui ne peuvent pas se permettre d’acheter plusieurs certificats SSL. En effet, il est possible d’appliquer un certificat Wildcard SSL à votre site web principal, puis de l’utiliser parallèlement pour les adresses e-mail et les sous-domaines de type blog de votre site.

    Certificats de communications unifiées (UCC)

    Également connus sous le nom de certificats SSL multidomaines (MDC), les certificats de communications unifiées peuvent être utilisés sur plus de 100 domaines et sous-domaines pour afficher un cadenas dans la barre d’adresse. Les UCC et les MDC peuvent être mis à niveau vers des certificats EV SSL.

    Comment savoir si un site est protégé par un certificat SSL ?

    Les connexions non sécurisées et les transferts de données non chiffrés jouent un rôle prépondérant dans le piratage informatique. Avant de partager vos informations personnelles en ligne, il est important de vérifier si le site en question est sûr. La présence d’un certificat SSL peut en effet vous aider à éviter le vol d’identité ou d’autres cyberdélits.

    Voici comment vérifier les détails du certificat SSL :

    1. Inspectez l’URL

      Si l’adresse d’un site web commence par https, cela signifie qu’il est sécurisé par un certificat SSL. À défaut, les autres sites afficheront le préfixe standard http.

      Barre d’adresse montrant le préfixe https:// et un cadenas.
    2. Recherchez le cadenas

      L’icône du cadenas apparaît devant l’URL des sites protégés par un certificat SSL.

      Si l’URL d’un site web est précédée par une icône de cadenas, cela signifie qu’il est sécurisé par un certificat SSL.
    3. Cliquez sur le cadenas

      Vous pouvez vérifier la validité et les détails du certificat en cliquant sur l’icône du cadenas.

      Les informations sur la validité du certificat SSL s’affichent en cliquant sur le cadenas dans la barre d’adresse du navigateur.
    4. Examinez les informations du certificat

      Pour consulter les détails relatifs au certificat SSL (autorité de certification, période de validité, etc.), cliquez sur Certificat valide.

      Informations d’un certificat SSL affichées dans un navigateur.

    Comment obtenir un certificat SSL ?

    Pour recevoir un certificat SSL, il vous faudra passer par une autorité de certification (CA). Vous devrez vérifier votre site web afin de générer une demande de signature de certificat (requête CSR), que vous enverrez ensuite à la CA aux fins de validation.

    Le coût d’un certificat SSL dépend du niveau de validation et de sécurité fourni par le protocole. Sachez que certains services d’hébergement web vont même jusqu’à proposer des certificats SSL gratuits.

    Que se passe-t-il après l’expiration d’un certificat SSL ?

    En règle générale, les certificats SSL expirent au bout de 27 mois. Ce délai était auparavant de cinq ans, mais une période de validation plus courte et un renouvellement plus fréquent s’avèrent plus efficaces pour repérer les changements de propriétaires et d’autres modifications, ce qui contribue à renforcer la sécurité des internautes et de leurs données. On peut dire que plus le certificat de sécurité est récent, plus le site web en question est sûr.

    Lorsque vous accédez à un site Internet qui n’a pas encore renouvelé son certificat SSL, il est possible qu’un message d’avertissement s’affiche, vous indiquant que la page n’est pas sécurisée. En cas de doute, vérifiez le certificat SSL pour savoir si la période de validité a expiré avant que vous ne renseigniez vos données personnelles.

    Chiffrez automatiquement n’importe quel site à l’aide d’AVG Secure Browser

    Les certificats SSL constituent certes un excellent gage de sécurité. Mais le fait est que la protection des données se joue en parallèle sur plusieurs fronts et différents angles d’attaque. L’approche proactive de la sécurité et de la confidentialité en ligne implique la protection de votre trafic Internet dans sa totalité. Heureusement, vous pouvez vous faciliter la tâche en utilisant un navigateur privé, dédié et sécurisé.

    AVG Secure Browser chiffre automatiquement votre connexion aux sites web que vous consultez, même ceux qui n’utilisent pas le protocole HTTPS. Ainsi, vous pouvez être sûr que vos données et vos communications sont protégées en permanence. Téléchargez et installez AVG Secure Browser dès à présent afin de reprendre le contrôle de vos informations personnelles.

    Naviguez de façon privée et sécurisée avec AVG Secure Browser

    Installer gratuitement

    Naviguez de façon privée et sécurisée avec AVG Secure Browser

    Installer gratuitement
    Conseils
    Confidentialité
    Deepan Ghimiray
    4-08-2022
    -->