Selon la société de recherche Radicati, en 2015, il y avait plus de 2,5 milliards d'utilisateurs d'e-mailsdans le monde. Plus de la moitié utilisent deux comptes ou plus. Il n'est donc pas étonnant que l'e-mail reste un moyen de communication populaire pour tenter des escroqueries. Les développeurs de ransomwares, les escrocs, les expéditeurs de spams et autres pirates utilisent notre curiosité pour nous faire ouvrir des messages contre notre volonté.

Pour vous aider à rester en sécurité, AVG a mis au point une liste des points à vérifier par rapport à la sécurité des e-mails pour vous aider à rester à l'écart des pires menaces.

1. Utiliser des mots de passe complexes

Aussi longs que vous pouvez ! 

N'optez jamais pour quelque chose d'évident, comme 123456789 ou toute combinaison de votre nom et de votre date de naissance. Rendez-le plutôt étrange et assurez-vous qu'il contienne au moins 16 caractères. Pour composer un mot de passe facile à mémoriser, utilisez la première lettre de chaque mot d'une phrase préférée, puis remplacez les lettres par quelques chiffres (mais évitez les substitutions évidentes, comme @ pour a, ou 5 pour S). Cela signifie que la phrase « C'est un trou de verdure où chante une rivière, accrochant follement aux herbes des haillons. D'argent ; où le soleil, de la montagne fière, luit » se transformera en « C1tdv0c1r,afahdh.D;0ls,dlmf,l ».

2. Ne pas recycler les mots de passe

N'utilisez jamais deux fois le même mot de passe. Ou même une variation de celui-ci. Ainsi, vous préservez vos autres comptes en ligne si votre compte de messagerie est compromis. Pour vous faciliter les choses, ajoutez des caractères de rappel pour indiquer à quoi sert le mot de passe d'un compte. Par exemple, dans « emC1tdv0c1r,afahdh.D;0ls,dlmf,l », « em » signifie « e-mail ».

3. Ne pas télécharger automatiquement les images

Permettre le téléchargement et l'affichage des images en HTML peut vous exposer à des risques. Il permet aux expéditeurs de spams de savoir que votre e-mail est actif et donc une cible potentielle. Ajustez plutôt vos paramètres de messagerie sur « simplifié », « original » HTML, ou mieux encore, « texte brut ».

4. Savoir comment détecter le phishing

Si brillant, si intéressant, mordons à l'hameçon ! 

Apprenez à reconnaître les techniques de phishing utilisées par les escrocs afin de savoir ce qu'il faut rechercher pour ne pas vous faire piéger. Vous pouvez également télécharger AVG Internet Security. Il vous aide à vous protéger contre les spams et les escroqueries avant même qu'ils n'arrivent dans votre boîte de réception.

5. Ne pas cliquer

Ne prenez jamais le risque de cliquer sur des liens ou d'ouvrir des pièces jointes dans des messages non sollicités. Vous pourriez vous retrouver sur un site Web avec un malware. AVG Internet Security peut également s'avérer utile. Il détecte les pièces jointes infectées et bloque les contenus malveillants.

6. Réaliser une sauvegarde des messages importants

Si un e-mail contient des informations que vous ne voulez pas perdre, faites-le suivre à une autre adresse afin d'en avoir toujours une copie. (N'oubliez pas d'utiliser un mot de passe sûr et séparé pour ce compte.)

7. Utiliser la copie cachée (CC)

Protégez la confidentialité de vos contacts en n'incluant pas tous les destinataires dans le champ « À » lors de l'envoi ou du transfert de messages. Utilisez plutôt le champ CC afin que les destinataires ne puissent pas voir qui d'autre a reçu le message.

8. Ne pas utiliser les réseaux Wi-Fi gratuits

Avertissement ! Réseau Wi-Fi public détecté !  

C'est ce que nous avons dit ! Il est trop facile pour les cybercriminels d'espionner vos activités et de voler vos mots de passe. Si vous n'avez pas le choix, n'accédez pas à vos e-mails en utilisant les réseaux Wi-Fi gratuits ou tout autre réseau qui n'est pas protégé par mot de passe. Encore mieux, utilisez un VPN personnel, tel que HideMyAss.

9. Ne jamais inclure d'informations sensibles dans un e-mail

Aucun e-mail envoyé par vos soins ne sera jamais 100 % sécurisé et vous ne pouvez pas contrôler ce que le destinataire fait avec les informations qu'il reçoit. N'envoyez donc jamais d'informations personnelles par e-mail, comme les informations de vos cartes bancaires, les noms d'utilisateur et les mots de passe.

Conseil bonus : utilisez une adresse e-mail complexe.

Si vous pensez à changer de fournisseur de messagerie, mettez un peu folie dans votre adresse. Plus elle sera complexe, plus il sera difficile pour un pirate de générer automatiquement l'adresse ou de deviner en fonction de votre nom. Si vous devez utiliser votre nom, ajoutez des chiffres ou d'autres caractères, par exemple, marie_dupont_388@exemple.com.

Restez en sécurité.