34965484438
Blog AVG Signal Sécurité Malwares Qu’est-ce qu’un spyware ?
What_is_Spyware_and_How_to_Remove_it_Forever-Hero

Écrit par Joseph Regan
Publié le 4 May 2023

Comment les spywares recueillent-ils les données ?

Les différents types de spywares utilisent différentes méthodes pour collecter des données, notamment l’infiltration des appareils, la surveillance de l’activité sur le web, l’enregistrement des frappes au clavier, le piratage de votre webcam ou de votre micro, le suivi GPS et même la capture d’écran. Ils ont tous le même objectif : voler des données sans être détectés.

Cet article contient :

    Que peuvent faire les spywares ?

    Les spywares peuvent exécuter un certain nombre d’actions invasives et criminelles, dans le seul but de collecter vos données. Il s’agit d’une forme insidieuse de malware, car ils travaillent en secret, puis s’effacent de votre système, le tout sans éveiller vos soupçons.

    Voici ce que les spywares sont capables de faire :

    • Infiltrer votre appareil : les spywares peuvent s’infiltrer dans votre appareil par le biais de pièces jointes, de sites web, de liens ou de vulnérabilités logicielles. C’est pourquoi les logiciels antivirus sont essentiels pour protéger votre appareil.

    • Voler vos données : les spywares peuvent utiliser toute une série de techniques pour voler toutes sortes de données personnelles, qu’il s’agisse d’identifiants de réseaux sociaux, d’informations financières ou de données biométriques.

    • Fournir des données à un tiers : les spywares sont capables de collecter des données sur votre activité Internet et les vendre à des annonceurs tiers, qui les utiliseront pour vous cibler avec des publicités et vous vendre des produits.

    Vos données sont le gagne-pain des spywares. De nombreuses parties, qu’il s’agisse de criminels, d’annonceurs ou de gouvernements, utilisent différents types de spywares pour collecter vos données.

    Voici le type de données que les spywares sont susceptibles de collecter :

    • Identifiants de connexion : les enregistreurs de frappe sont capables de collecter vos mots de passe et vos données de compte à votre insu.

    • Activité de navigation : certains spywares peuvent s’installer en tant qu’extension du navigateur et collecter tout ce que vous faites en ligne.

    • Biométrie et activité de la webcam : les spywares furtifs peuvent écouter vos appels, vos SMS et vos conversations vidéo. Ils peuvent même collecter vos données biométriques.

    • Informations confidentielles : les informations relatives aux cartes de crédit, les numéros de sécurité sociale et les identifiants bancaires peuvent être collectés par des spywares qui se cachent sur votre appareil.

    avg-spyware

    Voici quelques exemples de spywares

    Il existe de nombreux exemples de spywares, chacun ayant sa propre charge utile et ses propres objectifs de collecte de données. Voici quelques-uns des spywares connus :

    • Pegasus : Pegasus est un logiciel de surveillance de mobile créé par le groupe NSO, une société israélienne de cyberarmement. Des gouvernements et des agences non gouvernementales du monde entier ont autorisé Pegasus à espionner des cibles de grande valeur.

    • FinFisher : utilisé pour surveiller secrètement un appareil ciblé, FinFisher a été conçu à l’origine pour les organismes chargés de l’application de la loi, mais il est désormais également utilisé par les criminels.

    • GO Keyboard : GO Keyboard, une application de clavier virtuel soupçonnée d’espionner les utilisateurs et de voler des données, a depuis été retirée des boutiques d’applications telles que Google Play.

    • Look2Me : conçu pour afficher des publicités indésirables en ligne, Look2Me force également votre PC à s’ouvrir en mode sans échec, ce qui le rend encore plus difficile à détecter et à supprimer que d’autres formes de spywares.

    • Trojan.Zlob : conçu pour afficher de faux avertissements de sécurité et de fausses alertes contextuelles afin de vous inciter à télécharger encore plus de malwares, ce cheval de Troie modifie également les paramètres du système, désactive les logiciels de sécurité et vole des données.

    • CoolWebSearch : conçu pour prendre le contrôle de votre navigateur web et orienter vos recherches vers des sites web malveillants, CoolWebSearch modifie également les paramètres de votre navigateur, affiche des publicités intempestives et suit votre activité de navigation.

    • HawkEye : il s’agit d’une forme de cheval de Troie d’accès à distance conçu pour voler les données de l’appareil. Il peut capturer les frappes sur le clavier, faire des captures d’écran, enregistrer votre activité et voler des données personnelles. Il est difficile à détecter et peut même échapper à certains logiciels antivirus.

    • DarkHotel : cible des personnes ou des organisations de premier plan par le biais du réseau Wi-Fi des hôtels d’affaires. Il vole des données sensibles et permet d’accéder à distance à l’appareil de la victime.

    • Emotet : cette souche de spyware vole des données, mais peut également accéder à vos e-mails pour se propager davantage. Elle peut également installer d’autres malwares sur votre appareil, l’intégrant ainsi à un réseau de bots, ou botnet.

    • Gator : inventeur du marketing comportemental, cette forme d’adware affiche des publicités ciblées en fonction des habitudes de navigation et des requêtes de recherche des utilisateurs. Il était souvent inclus dans les téléchargements de logiciels gratuits. La société Gator Corporation, à l’origine de l’adware, a fermé ses portes en 2008.

    • TIBS Dialer : ce spyware était conçu pour se connecter à un numéro de téléphone surtaxé, ce qui entraînait des frais non autorisés sur la facture de téléphone de la victime et permettait à l’attaquant de gagner de l’argent. TIBS Dialer modifie les paramètres Internet pour rediriger les recherches sur le web vers des sites contenant des numéros de téléphone surtaxés, puis les appelle automatiquement.

    Types de spywares

    Les différents types de spywares sont spécialement conçus pour capturer différents types de données. Chacun d’entre eux possède des capacités et des méthodes de fonctionnement qui lui sont propres. Voici les différents types de spywares :

    • Adwares : les adwares, ou logiciels publicitaires, peuvent afficher des publicités indésirables, suivre l’activité de l’utilisateur et collecter des données personnelles à des fins publicitaires. Ils sont souvent inclus dans les téléchargements de logiciels gratuits et installés à l’insu de l’utilisateur ou sans son consentement.

    • Cookies : les cookies de suivi sont de petits fichiers laissés par les sites web sur l’appareil d’un utilisateur qui peuvent suivre l’activité et les habitudes de l’utilisateur. Les annonceurs utilisent ces cookies pour proposer aux utilisateurs des publicités ciblées basées sur les données du cookie de suivi. Les données peuvent également être vendues à des tiers sans votre consentement.

    • Chevaux de Troie : les chevaux de Troie sont conçus pour ressembler à des programmes légitimes, de sorte que les victimes les installent volontairement. Une fois installés sur votre appareil, les chevaux de Troie peuvent surveiller votre activité, enregistrer les frappes sur votre clavier, enregistrer votre écran et voler des données sensibles.

    • Moniteurs système : les moniteurs de logiciels sont des programmes conçus pour suivre l’activité de l’ordinateur d’un utilisateur, y compris les frappes sur le clavier, les téléchargements de fichiers et l’historique de navigation, sans le consentement de l’utilisateur ou même à son insu.

    • Spywares mobiles : conçus pour les téléphones mobiles. Outre les méthodes conventionnelles, les spywares pour téléphones portables peuvent se propager par le biais de SMS infectés. Une fois installés, ils peuvent surveiller l’activité de l’appareil, enregistrer les appels téléphoniques, vous localiser, capturer des SMS et des e-mails, et voler des données sensibles.

    • Enregistreurs de frappe : les enregistreurs de frappe sont conçus pour enregistrer toutes les frappes effectuées sur un clavier, y compris les messages, les mots de passe, les données de connexion, les numéros de carte de crédit ou d’autres données sensibles.

    • Intercepteurs de mot de passe : conçus pour voler les identifiants de connexion, comme les noms d’utilisateur et les mots de passe, les intercepteurs de mots de passe surveillent discrètement vos activités lorsque vous accédez à vos réseaux sociaux, à vos services bancaires en ligne, à vos sites de messagerie, etc.

    Comment détecter et supprimer un spyware sur son ordinateur ?

    Les spywares sont notoirement difficiles à détecter : ils peuvent même échapper à certains logiciels antivirus. Mais les pirates se trahissent en regroupant les spywares avec d’autres types de chevaux de Troie et d’adwares.

    Par conséquent, si vous souhaitez détecter les spywares, procurez-vous un outil de suppression des spywares et recherchez les signes généraux d’autres infections par des malwares.

    Voici comment détecter les spywares sur un ordinateur :

    • Lenteur du PC : Il y a lieu de se méfier si votre appareil ralentit soudainement de manière significative et sans raison. Si vous avez déjà utilisé un outil de nettoyage de PC pour améliorer la vitesse votre ordinateur et qu’il est toujours lent, il se peut que vous soyez infecté par un spyware.

    • Fenêtres pop-up envahissantes : de nombreuses fenêtres contextuelles s’affichent, même lorsque vous ne naviguez pas sur Internet ? Votre appareil peut être infecté par un spyware qui communique vos habitudes de navigation à un développeur, qui vous envoie ensuite des publicités invasives.

    • Nouvelles barres d’outils, nouveaux moteurs de recherche ou nouveaux écrans d’accueil : si vous n’avez pas autorisé de nouveaux téléchargements ou installations, il peut s’agir d’une infection par un spyware. Analysez régulièrement votre PC à l’aide d’un outil de nettoyage de navigateur afin de détecter les modules complémentaires malveillants.

    Vous vous posez peut-être la question suivante : Y a-t-il un spyware dans sur mon ordinateur ? Si vous constatez l’un de ces problèmes, il y a de fortes chances que vous soyez effectivement victime d’un spyware. Il est temps de vous en débarrasser !

    Comment supprimer un spyware sous Windows ?

    Il n’existe pas de moyen facile de procéder manuellement à la suppression des spywares sur votre PC. Si vous parvenez à le détecter, il est fort probable qu’il se soit déjà propagé dans votre système. L’utilisation d’un logiciel antivirus puissant, comme AVG AntiVirus Gratuit, est la meilleure solution. Il permet de détecter les menaces des spywares et autres malwares avant qu’ils ne causent de réels dommages.

    Comment supprimer un spyware sur Mac ?

    Si les spywares destinés aux Mac sont encore moins nombreux que ceux destinés aux PC, la popularité croissante des Mac est en train de changer la donne. Les malwares ciblant les Mac s’adaptent aux fonctions de sécurité efficaces des appareils Apple. La meilleure défense contre les spywares Mac est l’évasion. Notre guide de la sécurité sur Mac vous aidera à déjouer les spywares et autres types de menaces malveillantes.

    Si vous pensez que votre appareil est déjà infecté par un spyware, installez un outil anti-spywares pour votre Mac. Un programme antivirus de qualité, comme AVG AntiVirus Gratuit pour Mac, peut vous aider à détecter les spywares qui tentent d’infecter votre appareil et vous aide à supprimer les spywares et autres menaces malveillantes qui se cachent sur votre Mac.

    Y a-t-il un spyware dans mon téléphone ?

    Les spywares ne sont pas réservés aux ordinateurs. Et, comme la plupart des gens, vous avez sûrement autant d’informations sensibles (voire plus !) sur votre téléphone. Les spywares permettent aux pirates de voler beaucoup de choses : SMS personnels, informations sur les achats en ligne, coordonnées bancaires, etc. Que vous ayez un téléphone Android ou un iPhone, vous pouvez détecter, supprimer (et aussi éviter) les spywares.

    Comment supprimer un spyware sur un smartphone Android ?

    Comme sur les ordinateurs, les spywares spécifiques à Android peuvent être difficiles à détecter. Mais tout signe d’infection par un malware peut être le résultat d’un spyware. Pour éliminer correctement la menace, utilisez une application antivirus de qualité. Notre logiciel gratuit AVG AntiVirus pour Android analyse en profondeur votre téléphone ou votre tablette et supprime les spywares, ainsi que d’autres formes de malwares.

    Comment supprimer un spyware sur un iPhone ?

    Bien que les pirates aient généralement ciblé les utilisateurs d’Android, ils se sont également attaqués aux produits iOS, tels que les iPhone et les iPads. Protégez-vous des menaces des spywares à l’aide d’une application de sécurité spécifique à iOS. AVG Mobile Security pour iOS recherche et supprime tous les types de malwares. De plus, il offre une protection de l’identité et sécurise vos photos privées.

    Comment vous protéger des spywares

    La meilleure stratégie contre les spywares est la prévention. Si vous suivez quelques bonnes pratiques simples lorsque vous naviguez en ligne, vous réduirez considérablement le risque de télécharger tout type de malwares, y compris les spywares.

    Voici comment vous protéger des spywares :

    • Ne vous fiez à rien lorsque vous êtes en ligne : l’une des astuces les plus utilisées par les pirates consiste à créer un site web, une fenêtre contextuelle ou un e-mail trompeur pour essayer de vous inciter à télécharger un fichier infecté par un malware. Ne tombez pas dans le piège. Si vous n’êtes pas sûr à 100 % de la nature du fichier, ne le téléchargez pas.

    • Soyez attentif : assurez-vous que les sites web que vous visitez sont authentiques. Assurez-vous que l’URL n’est pas mal orthographiée et qu’elle utilise le chiffrement HTTPS. Cela peut vous aider à éviter les malwares et à vous prémunir contre les attaques de phishing.

    • Procurez-vous un bloqueur de publicités : lorsqu’un pirate infecte une bannière publicitaire, on parle de « malvertising ». Votre appareil peut être contaminé même si vous ne cliquez pas sur la publicité. Les grands sites dignes de confiance peuvent également en être victimes. La solution la plus sûre consiste donc souvent à bloquer les publicités.

    • Évitez de cliquer sur des liens inconnus : ils peuvent conduire à de faux sites web ou à des fichiers contenant des malwares. Au lieu de cela, survolez les liens avant de cliquer et assurez-vous que vous êtes dirigé vers la bonne page web.

    • Mettez à jour vos appareils : les mises à jour des systèmes d’exploitation des ordinateurs ou des téléphones portables peuvent contenir des mises à jour de sécurité critiques ou des correctifs des failles de sécurité connues. Ne pas mettre à jour les appareils entraîne des vulnérabilités de votre logiciel que les pirates peuvent exploiter.

    • Lisez les conditions générales d’utilisation : il est difficile de les lire, mais les conditions générales, les déclarations de confidentialité et les accords de licence des logiciels et des sites web peuvent vous alerter sur des politiques de sécurité douteuses.

    • Activez l’authentification à deux facteurs : l’authentification à deux facteurs (2FA) est un processus de sécurité qui requiert deux formes d’authentification pour les comptes, les profils et les appareils. Il s’agit généralement d’un mot de passe et d’un autre élément, comme une empreinte digitale ou un code à usage unique envoyé par SMS.

    • Protégez vos appareils à l’aide d’un outil anti-spywares : outre les conseils ci-dessus, des outils anti-spywares spécialisés peuvent aider à prévenir les spywares et à supprimer les virus et les malwares de votre appareil. Un bon outil anti-spywares détectera et arrêtera les menaces avant qu’elles ne fassent de sérieux dégâts.

    AVG-AV

    Protégez votre appareil à l’aide d’un anti-spywares

    Les spywares étant difficiles à détecter, la meilleure stratégie consiste à les éviter complètement. AVG AntiVirus Gratuit identifie et bloque les spywares et autres malwares grâce à six couches de protection. Il intègre également un agent e-mail et une protection contre le phishing pour vous éloigner des sites et des fichiers infectés par des malwares. Les cybercriminels sont suffisamment rusés pour échapper à votre surveillance, alors laissez AVG AntiVirus Gratuit être vos yeux et vos oreilles.

    Questions fréquentes

    Qu’est-ce qu’un spyware sur un ordinateur ?

    Les spywares sont des malwares conçus pour surveiller secrètement l’activité de votre ordinateur et voler des informations personnelles à votre insu. Ils ne peuvent pas se reproduire comme un virus informatique, mais il s’agit d’une forme dangereuse de malware.

    Quels sont des exemples de spywares ?

    Voici quelques exemples de spywares :

    • Pegasus : logiciel de surveillance ciblant les iPhone et les appareils Android, Pegasus a été utilisé par des agences gouvernementales et non gouvernementales pour espionner des journalistes et d’autres cibles de grande valeur.

    • CoolWebSearch : il modifie la page d’accueil et les paramètres de votre navigateur et vous conduit vers des sites web infectés par des malwares.

    • Gator/Claria : à l’origine il s’agissait d’un adware, conçu pour afficher des publicités ciblées en fonction des habitudes de navigation et des requêtes de recherche de l’utilisateur. La Gator Corporation a été poursuivie par la FTC et a fini par fermer ses portes.

    • FinFisher : vendu à l’origine aux gouvernements et aux services de police à des fins de surveillance, FinFisher est également devenu populaire auprès des cybercriminels.

    Qu’est-ce qu’un spyware en quelques mots ?

    En clair : espionnage + logiciel = logiciel espion, ou spyware. Les spywares sont des logiciels malveillants conçus pour espionner secrètement votre appareil et voler vos données sans votre consentement.

    Quels sont les quatre types de spywares ?

    Les quatre principaux types de spywares sont les suivants :

    • Adwares : utilisés par les annonceurs pour afficher des publicités non désirées, les adwares, ou logiciels publicitaires, suivent l’activité des utilisateurs et collectent des données personnelles à des fins publicitaires.

    • Cookies de suivi : fichiers qui suivent votre activité sur le web et vos préférences, les cookies sont stockés sur votre appareil par les sites web que vous visitez.

    • Moniteurs système : conçus pour suivre l’activité de votre appareil, comme les téléchargements de fichiers, les frappes de touches et l’historique de navigation.

    • Chevaux de Troie : conçus pour imiter de vrais programmes, les chevaux de Troie incitent les victimes à installer des fichiers malveillants. Une fois installés, ils commencent à voler des données.

    Les spywares sont-ils des malwares ?

    Les spywares sont un type spécifique de malwares conçus pour voler secrètement les données des utilisateurs. Le mot Malware est un terme plus large utilisé pour désigner tout programme malveillant conçu pour nuire à un système informatique ou à son utilisateur. Les autres types de malwares sont les ransomwares, les chevaux de Troie et les virus.

    Est-ce qu’un spyware est un virus ?

    Non, les spywares ne sont pas des virus. Les spywares et les virus sont tous deux des formes de malwares. Un virus peut se reproduire et se propager à d’autres appareils, ce que les spywares ne peuvent pas faire seuls. Les spywares et les virus peuvent se propager par le biais de pièces jointes à des e-mails, de téléchargements de logiciels corrompus ou de sites web compromis.

    Bloquez les spywares et autres menaces avec AVG Antivirus

    Installer gratuitement

    Bloquez les spywares et autres menaces avec AVG Mobile Security

    Installer gratuitement
    Malwares
    Sécurité
    Joseph Regan
    4-05-2023