Blog AVG Signal Sécurité IoT Votre TV vous regarde-t-elle ?
Is_Your_Smart_TV_Watching_You-Hero

ACR : tout est connecté

Ne ne serions pas en proie à une telle dystopie sans ce joli petit acronyme : ACR (Automated Content Recognition) ou « reconnaissance automatique de contenu ». Cette fonctionnalité de la smart TV relève quelques pixels de tout ce que vous regardez et renvoie ces informations à une énorme base de données. Ces données sont alors traitées pour vous cibler avec des publicités, que vous regardiez la télévision ou non. En effet, comme la smart TV est généralement connectée au routeur domestique, elle partage la même adresse IP qui identifie un foyer. Par la suite, vous pouvez donc être ciblé (à partir des vos données TV) sur tous les appareils connectés à votre réseau domestique. En d'autres termes, la même publicité que vous avez vue sur votre smart TV peut facilement réapparaître sur votre smartphone.

Cet article contient :

    Cette pratique peut vous sembler effrayante car la télévision a précédé Internet et est toujours apparue comme unidirectionnelle. Mais votre smart TV est aussi connectée. Fondamentalement, regarder la télévision équivaut donc à naviguer depuis votre ordinateur portable ou votre smartphone : vous êtes suivi et criblé de publicités et de contenu adaptés à vos habitudes en ligne.

    La façon dont vos données de visionnage sont collectées n'est pas si différente de la façon dont des sites comme YouTube ou Facebook vous ciblent, souvent en vous « recommandant » du contenu. Après tout, qui refuserait un peu de plus de son contenu favori ? L’ACR utilise des plates-formes de télévision connectée comme le service de recommandation de contenu Samba TV, utilisé par Sony et de nombreuses autres marques. Cela lui permet de personnaliser votre expérience de visionnement, tout en aidant les annonceurs à vous cibler avec ces données.

    Sur une smart TV connectée à Internet, ce contenu collecté ne se limite pas aux informations numériques des émissions que vous regardez sur des services comme Netflix, mais peut également inclure des signatures de pixels provenant de la télévision par câble ou de DVDs. Et ces données peuvent circuler de votre téléviseur aux entreprises à quelques secondes d’intervalle.

    Pression sur les entreprises pour une transparence dans la collecte des données

    Le problème repose en partie sur un point qui touche toutes les facettes de la réglementation d’Internet : le consentement de l’utilisateur et la transparence. Les smart TV existent depuis déjà un moment, mais ce n’est qu’en 2017 que la Federal Trade Commission s’est prononcée contre le fabricant de smart TV Vizio, qui s’est finalement vu infliger une amende de 2,2 millions de dollars (environ 2 millions d’euros) pour avoir recueilli des données de visionnage sans le consentement de ses utilisateurs. Depuis, l’agence réglementaire se concentre sur les fabricants de smart TV. Les entreprises sont de plus en plus incitées à faire preuve de transparence sur les données collectées dans les conditions générales qui s’affichent au cours de la configuration d’une smart TV. Mais un problème demeure : lorsque les utilisateurs de smart TV utilisant Samba configurent leur système, plus de 90 % d'entre eux consentent à ce que leurs données de visionnement soient collectées.

    Problèmes de surveillance

    Maintenant, même le FBI encourage le public à sécuriser sa smart TV. Mais il semblerait que les forces de l'ordre aient une relation assez ouverte avec les entreprises. Pour résumer les connotations de sécurité des téléviseurs, des smartphones et des nombreux autres appareils connectés disponibles aujourd'hui, un récent rapport de l’Université de Harvard s’attend à « un avenir plein de données non chiffrées, dont certaines pourraient combler les lacunes des circuits de communication que les forces de l'ordre craignent plus "sombres" et hors de portée ». En d'autres termes : l’actuel modèle commercial d'exploration de données qui profitent à de nombreuses entreprises technologiques sera aussi de très grande utilité aux agents fédéraux.

    Comme les ordinateurs portables et les smartphones, certaines smart TV comportent des microphones et des caméras (bien que les caméras se seraient apparemment raréfiées dans les nouveaux modèles). Ces caméras et micros posent le même problème que tous les appareils connectés qui peuvent vous voir ou vous entendre : les entreprises peuvent avoir une fenêtre audiovisuelle sur votre vie, de même que les pirates. Le FBI a mis en garde contre les risques de descentes de pirates sur les téléviseurs, mais il devrait peut-être aussi mettre en garde contre celle de la CIA qui pourrait vous surveiller à travers la caméra ou le microphone de votre téléviseur, même si celui-ci semble éteint. Selon des documents publiés par Wikileaks, il s’agit d’une pratique qui a déjà été envisagée par l'agence de renseignement.

    Comment protéger votre smart TV ?

    En 2018, 114 millions de smart TV ont été vendues dans le monde. Aux États-Unis, environ 45 % des foyers possèdent au moins une smart TV. Et si leur prix devient abordable, c'est en partie grâce à leurs possibilités de suivi. baisser les prix. Les smart TV et autres appareils connectés sont de plus en plus tentants, il faut donc que les utilisateurs lambdas apprennent à limiter le recueil de données invasif sur leurs appareils. Voici quelques conseils pour protéger votre smart TV.

    • Soyez prudent lorsque vous configurez votre téléviseur. Examinez tous les termes avant de les accepter, cela vous évitera de rater la possibilité de désactiver la collecte de données. Si vous lisez ceci avant de configurer votre nouvelle smart TV, vous êtes déjà bien parti. En effet, les fabricants rendent plus difficile la désactivation de leurs fonctionnalités de collecte une fois que vous avez donné votre consentement. La façon de modifier les paramètres varie selon chaque modèle, vous devrez donc rechercher les spécifications propres à votre téléviseur.

    • Autre solution, ne pas connecter votre smart TV à Internet. Vous pourrez alors, par exemple, exécuter votre service de streaming préféré depuis votre ordinateur portable et le connecter à votre téléviseur avec un câble HDMI. Bien sûr, vous serez toujours soumis aux techniques de suivi intégrées au service de streaming que vous utilisez, mais vous limiterez légèrement la propagation de vos données.

    • Si vous ne souhaitez pas déconnecter votre smart TV, vous pouvez utiliser un VPN. Sécuriser votre routeur domestique avec un VPN est un très bon moyen de chiffrer votre connexion, ce qui vous protègera des pirates et préservera votre anonymat en ligne.

    Nos appareils sont devenus intelligents (peut-être trop), mais cela ne signifie pas que vous devez les utiliser sans réfléchir. La prochaine fois que vous configurez un appareil intelligent, assurez-vous d’évaluer ce dont il est capable et ce que vous pouvez faire pour protéger votre confidentialité et votre vie privée.

    Connectez-vous en privé sur votre iPhone avec le VPN AVG Secure

    Essai gratuit

    Connectez-vous en privé sur votre appareil Android avec le VPN AVG Secure

    Essai gratuit