Blog AVG Signal Sécurité Astuces Le Bitcoin est-il réellement sûr ?
Signal-Is-Bitcoin-safe-Hero

En quoi consiste le Bitcoin ?

Le Bitcoin est une monnaie numérique créée en 2009. Comme il s’agit d’une cryptomonnaie décentralisée, le Bitcoin s’appuie sur un réseau P2P (pair à pair) appelé blockchain (chaîne de blocs) pour enregistrer les transactions au lieu de faire appel à une autorité de régulation officielle. Les bitcoins n’existent pas sous forme physique et leur valeur peut connaître d’importantes variations en fonction des marchés.

Cet article contient :

    Lors de son lancement, la valeur d’un Bitcoin était quasi nulle. Laszlo Hanyecz a été le premier à faire un achat dans le monde réel avec des bitcoins en mai 2010, en achetant deux pizzas pour la somme d’environ 10 000 bitcoins (BTC). Si on reprend le cours le plus élevé du Bitcoin, à savoir près de 65 000 USD, le prix de ces deux pizzas se situerait aux alentours de 650 millions USD.

    Le Bitcoin a ensuite servi d’inspiration à de nombreuses autres cryptomonnaies, comme l’Ethereum, le Cardano, le Dogecoin et des milliers d’autres. N’importe qui disposant des connaissances techniques nécessaires peut créer sa propre cryptomonnaie. Même si cela ne paraît pas très sûr, la technologie utilisée dans les cryptomonnaies et la blockchain est très robuste.

    En quoi le Bitcoin est-il sûr ?

    La technologie Bitcoin est globalement sûre, car elle s’appuie sur une technologie elle-même sûre, la blockchain (ou chaîne de blocs). Le Bitcoin est également chiffré, public, décentralisé et n’est soumis à aucune autorisation. Mais en tant qu’investissement, le Bitcoin n’est pas forcément sûr, en raison de la volatilité des marchés. Voici les quatre grandes raisons pour lesquelles la technologie du Bitcoin est (globalement) sûre :

    Raison 1 : le Bitcoin applique un chiffrement sécurisé

    Le Bitcoin est-il réellement sûr ? Le Bitcoin s’appuie sur un système spécial appelé blockchain. Par rapport à d’autres solutions financières, la blockchain est un progrès technologique qui s’appuie sur le chiffrement, ainsi que sur d’autres concepts. 

    La blockchain utilise des volontaires (et ils sont nombreux) pour signer des hachages qui valident les transactions qui ont lieu dans le réseau chiffré du Bitcoin. Ce système fait que les transactions sont globalement irréversibles et assure un bon niveau de sécurité au Bitcoin.

    Raison 2 : le Bitcoin est public

    Le fait qu’il soit public peut ne pas sembler apporter beaucoup en termes de sécurité, mais la transparence des grands livres du Bitcoin signifie que toutes les transactions sont accessibles au public, même si les personnes impliquées sont anonymes. Il est par conséquent très difficile de tricher ou d’escroquer le système.

    Comme toutes les données sont publiques, rien ne permet aux personnes malintentionnées de pirater le système, toutes les transactions étant accessibles par tous.

    Et si on fait la comparaison avec les fuites de données que connaissent les entreprises classiques, le Bitcoin semble bien plus sûr. Lorsque vous vendez ou que vous achetez des bitcoins, vous n’ajoutez aucune information personnelle à la blockchain, comme un mot de passe, un numéro de carte bancaire ou une adresse postale ; rien ne peut donc fuiter.

    C’est donc largement différent du piratage des systèmes financiers classiques : il suffit d’aller voir du côté de ce qui s’est passé chez Equifax.

    Raison 3 : le Bitcoin est décentralisé

    Le réseau distribué du Bitcoin dispose de plus de 10 000 nœuds partout dans le monde pour suivre l’intégralité des transactions qui ont lieu sur le système. Ce grand nombre de nœuds vous assure que si jamais un problème se produit sur l’un des serveurs ou des nœuds, les autres peuvent prendre le relais. 

    En d’autres termes, il ne sert à rien de pirater l’un de ces serveurs. Il n’y a rien que vous puissiez voler que les autres nœuds et serveurs puissent empêcher, à moins que vous ne contrôliez 51 % des nœuds, ce qui n’est pas impossible, mais reste extrêmement improbable.

    Raison 4 : le Bitcoin n’est soumis à aucune autorisation

    Comme il s’agit d’une monnaie publique et décentralisée, la notion d’autorité centrale n’a pas lieu d’être. Sans autorité de réglementation, le Bitcoin est donc ouvert à tous. C’est cette absence d’autorisation qui fait que le Bitcoin reste ouvert et équitable.

    C’est cette technologie qui fait que le Bitcoin est globalement sûr. La sécurité du Bitcoin s’appuie sur une technologie de chiffrement décentralisée.

    Qu’est-ce que la blockchain, au juste ?

    La blockchain est un grand livre distribué qui utilise des fonctions de hachage pour fournir une empreinte unique de chaque transaction afin de les enregistrer et les authentifier. Dès que la transaction est signée et qu’il a été vérifié qu’elle était bien unique, elle est ajoutée à un bloc (« block ») d’autres transactions et il devient impossible de la modifier. Tous ces blocs mis bout à bout forment une chaîne (« chain ») de blocs, c’est-à-dire une « blockchain ».

    À quel point la blockchain est-elle sécurisée ? Elle est protégée par des fonctions de hachage SHA 256 bits, le même niveau de sécurité que celui appliqué par les banques, l’armée et les VPN pour chiffrer leurs systèmes. Mais contrairement au chiffrement, qu’il est possible de déchiffrer, les fonctions de hachage SHA créent une empreinte unique pour chaque transaction, empreinte qu’il n’est pas possible de recréer.

    En d’autres termes, le chiffrement des chaînes de blocs est utilisé pour signer les données avec un identifiant unique et indéchiffrable et que les autres participants du réseau peuvent vérifier avec le même algorithme de chiffrement.

    La sécurité de la blockchain repose aussi sur le consensus. Pour la pirater, il faudrait prendre le contrôle de plus de 51 % des capacités de minage du Bitcoin, ce qui est extrêmement improbable. Cependant, votre portefeuille de cryptomonnaies n’est pas forcément sûr, et c’est là que vous conservez vos bitcoins.

    Le Bitcoin applique-t-il un chiffrement ?

    Non, le Bitcoin n’applique pas de chiffrement. On parle de cryptomonnaie parce que l’algorithme de signature numérique a recourt aux mêmes techniques mathématiques que celles utilisées pour le type de chiffrement basé sur les courbes elliptiques. Le Bitcoin applique l’algorithme de signature numérique de courbe elliptique (ECDSA), avec la courbe elliptique secp256k1, mais pas le chiffrement.

    Problèmes de sécurité du Bitcoin

    Même si la technologie du Bitcoin est assez sûre, vous devez tenir compte de certains autres risques avant d’investir. Le Bitcoin n’est pas anonyme, le prix des cryptomonnaies peut être extrêmement volatile, le Bitcoin s’appuie sur des mots de passe et les portefeuilles de cryptomonnaies ne sont pas complètement protégés contre le vol.

    icon_01Le Bitcoin n’est pas anonyme

    Même si le Bitcoin masque effectivement vos informations personnelles, il ne masque pas l’adresse de votre portefeuille de cryptomonnaies. De ce fait, vous ne bénéficiez pas d’un anonymat complet, mais d’un pseudonymat et n’importe qui peut remonter jusqu’à vos informations personnelles en se basant sur différentes informations. Le gouvernement peut exiger certaines informations et les cybercriminels peuvent employer différents types de moyens tous plus illégaux les uns que les autres pour les obtenir.

    Comme tous les grands livres sont publics, si quelqu’un sait combien vous avez dépensé, où et à quel moment, il peut retrouver votre transaction sur le grand livre et remonter jusqu’à votre portefeuille. Une fois qu’il a retrouvé votre portefeuille, il peut en déduire vos habitudes en termes de dépenses, collecter des données sur votre vie, voire vous faire chanter.

    Mais avec l’importance actuelle du pistage web, il est bien plus probable que des annonceurs ou des courtiers en données espionnent vos activités personnelles via votre navigation sur Internet.

    icon_02Le Bitcoin est volatile

    Bien que le Bitcoin utilise un chiffrement sécurisé, on peut dire qu’il ne s’agit pas d’un investissement sûr en raison de sa volatilité. En l’absence de toute autorité de régulation et avec un marché international ouvert en permanence, un bitcoin valant 60 000 $ un jour peut voir sa valeur chuter à 30 000 $ quelques jours plus tard.

    Bien qu’il ait connu quelques périodes de stabilité, elles n’ont jamais duré très longtemps. Après tout, on comprend l’adage le Bitcoin, c’est un peu de l’astrologie pour hommes. Investissez à vos risques et périls, en sachant que vous risquez de perdre beaucoup.

    icon_03Il est possible que les mots de passe se perdent

    Les bitcoins sont enregistrés dans des portefeuilles de cryptomonnaies. Si vous oubliez votre mot de passe Bitcoin, c’est-à-dire le mot de passe de votre portefeuille, vous avez un sérieux problème. Aucune autorité centrale ne sera en mesure de vous aider à récupérer votre compte. Plusieurs personnes ont ainsi perdu des millions de dollars après avoir oublié le mot de passe de leur portefeuille.

    Une bonne raison de plus pour systématiquement utiliser un gestionnaire de mots de passe. Mais même vos propres précautions peuvent ne pas s’avérer suffisantes. Un marché de cryptomonnaies bien connu n’a pas réussi à rembourser 190 millions de dollars à ses clients après le décès de son fondateur, qui n’avait pas transmis le seul mot de passe nécessaire.

    icon_04Il est possible que les bitcoins soient volés

    Il n’est pas possible de pirater la blockchain du Bitcoin, toutes les données étant en accès public, mais les bitcoins peuvent-ils être piratés ? Oui et non. Ce n’est pas parce que les bitcoins sont globalement sécurisés au niveau du système que les pirates ne peuvent pas recourir à d’autres méthodes pour les dérober. Voici quelques-unes des menaces possibles qui pèsent sur vos cryptomonnaies :

    • Attaques de phishing : cette technique classique d’ingénierie sociale peut vous forcer à révéler tout type d’informations personnelles, par exemple vos coordonnées bancaires ou les détails de votre portefeuille de cryptomonnaies. Méfiez-vous toujours des messages ou des e-mails usurpés qui vous demandent des informations personnelles.

    • Sites web frauduleux : un site web frauduleux peut vous convaincre de transmettre vos informations personnelles à des pirates.

    • Attaques de l’intercepteur : bien que cela reste peu probable, un pirate peut lancer une attaque de l’intercepteur sur votre nœud ou votre portefeuille de cryptomonnaies.

    • Malwares : les souches de malwares ciblant les bitcoins et les portefeuilles de bitcoins ne manquent malheureusement pas. Soyez attentif à tout code malveillant tentant d’accéder à votre portefeuille ou à tout malware de cryptominage essayant de forcer votre ordinateur à miner des cryptomonnaies pour le compte d’un pirate.

    Un pirate particulièrement doué peut même voler les clés d’un portefeuille depuis un cold storage, même si cette méthode reste assez expérimentale. 

    Comme les cryptomonnaies (le Bitcoin ou les autres) sont très récentes et très complexes, il est assez difficile de savoir si vous êtes vraiment en sécurité. Un antivirus fiable comme AVG Antivirus Gratuit peut vous protéger des attaques de phishing, des sites web frauduleux et de tous les types de malwares. Bénéficiez d’une protection 24 h/24 et 7 j/7 pour acheter, miner et naviguer en toute sécurité.

    Dois-je me lancer dans le Bitcoin ?

    Comme pour tout investissement, vous allez devoir faire vos propres choix. Le Bitcoin est-il vraiment sûr ? Comme évoqué précédemment, de nombreuses raisons font que le Bitcoin est (globalement) sûr. Mais il y a de nombreuses autres raisons de rester sceptique. Vous seul pouvez décider si c’est un investissement sûr. Si vous décidez d’investir, attendez-vous à faire face à des montagnes russes.

    Protégez votre appareil Android contre les menaces avec AVG Antivirus

    Installation gratuite

    Protégez votre iPhone contre les menaces avec AVG Mobile Security

    Installation gratuite