Blog AVG Signal Performances Vitesse Comment accélérer et nettoyer un PC Windows lent
Ultimate_Guide_to_Speeding_Up_and_Cleaning_Up_Your_PCl-Hero

Pourquoi mon ordinateur est-il si lent ?

En général, votre PC ralentit parce qu’il n’exploite pas toutes ses ressources de façon efficace. Les ressources en termes de puissance de calcul, de mémoire et d’espace de stockage sont limitées, et pour accélérer votre ordinateur, la clé est de les optimiser.

Cet article contient :

    Si vous avez déjà essayé d’arrêter puis de redémarrer votre PC et qu’il ne fonctionne pas plus rapidement, il va falloir adopter une autre approche. Si vous vous demandez pourquoi votre PC ralentit avec le temps, c’est sans doute dû à une des causes suivantes :

    • La température est trop élevée. Votre ordinateur régule de lui-même ses performances pour compenser toute chaleur excessive. Un ordinateur qui ne chauffe pas trop est plus efficace.

    • Vos logiciels sont obsolètes. Si vous êtes en retard sur les mises à jour des pilotes et de Windows, vous risquez de constater une dégradation des performances.

    • Il est trop sollicité. Si votre ordinateur exécute trop de programmes en même temps, il ne peut pas optimiser ses performances pour ce qui est vraiment important. La cause habituelle de ce problème est souvent que trop de programmes se lancent au démarrage et s’exécutent en arrière-plan.

    • La mémoire n’est pas suffisante. Votre PC utilise la RAM (Random Access Memory) pour exécuter les programmes ouverts. Si la RAM est occupée au maximum, votre PC peut sérieusement ralentir.

    • L’espace sur le disque n’est pas suffisant. À mesure que votre disque dur se remplit, votre PC a moins d’espace libre pour stocker les fichiers temporaires. Et s’il manque d’espace, votre PC ne pourra pas aussi facilement éviter la fragmentation des données.

    • Vous avez été infecté par un programme malveillant. De nombreux types de malwares, comme les virus et les vers, consomment les ressources de votre PC et le ralentissent.

    Mais peu importe ce qui ralentit votre machine, le logiciel d'optimisation des performances tout en un AVG TuneUp pour PC peut en venir à bout et redonner un coup de fouet à votre ordinateur. Non seulement il peut optimiser les performances de votre PC et lui redonner de la vitesse, mais ses outils intégrés de nettoyage du disque et du navigateur vont libérer de l’espace. Téléchargez AVG TuneUp dès aujourd’hui pour profiter d’un PC optimisé et plus rapide.

    Quelques avertissements (et comment se préparer !)

    Certains de nos conseils et guides concernent des parties critiques de votre système. Mais si vous suivez soigneusement les instructions, tout se passera bien (nous avons tout testé sur de nombreuses machines !).

    Cependant, pour tenir compte de la loi de Murphy, effectuez une sauvegarde de votre système. Et enfin, créez un point de restauration du système. Pour ce faire, ouvrez l’Explorateur de fichiers, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Ce PC et sélectionnez Propriétés. Cliquez ensuite sur Protection du système dans l’angle supérieur gauche et créez un point de restauration. Si quelque chose tourne mal, vous pouvez revenir ici et restaurer tous les paramètres.

    Création d’un point de restauration dans Windows

    Comment accélérer votre ordinateur

    Nous allons vous expliquer comment accélérer votre ordinateur avec différents conseils et astuces d’optimisation des performances. Que ce soit pour augmenter la RAM ou effectuer un overclocking du processeur ou encore un nettoyage du matériel, les techniques qui suivent vous expliquent tout ce dont vous avez besoin pour retrouver un ordinateur performant.

    1. Optimisation de la navigation : mettre à jour la RAM de l’ordinateur et installer un SSD rapide

    On peut compter deux facteurs limitatifs majeurs à tout ordinateur de bureau ou portable : sa RAM et son disque dur.

    Mise à niveau de la RAM

    Votre première limite est la mémoire physique disponible de votre PC, la RAM (ou mémoire vive), où votre ordinateur conserve les programmes que vous utilisez. La RAM est un peu la mémoire à court terme de votre PC.

    De nos jours, 4 Go de RAM est le strict minimum pour faire fonctionner un PC, et ce principalement en raison de deux types d’applications :

    • les applications gourmandes en ressources, comme celles pour le montage vidéo, le jeu, l’utilisation de Photoshop ou la programmation.

    • Les navigateurs. Démarrez Google Chrome et chargez 10 de vos sites les plus populaires : vous verrez probablement l’utilisation de la RAM monter en flèche à plus de 2 ou 3 Go. Cela laisse à peine assez de place pour Windows lui-même, sans parler des autres programmes.

    Résultat : sans RAM suffisante, votre PC a besoin de charger les éléments dans et hors de sa mémoire à court terme, et le niveau des performances se dégrade. C’est de là que proviennent tous les temps de chargement et les blocages problématiques. Notre conseil : si vous avez moins de 4 Go de RAM, ajoutez de la mémoire.

    Une image de deux barrettes de RAM.

    À moins de jouer à des jeux ou de travailler avec des fichiers très volumineux, 8 Go devraient suffire. La RAM se vend à un prix plus abordable de nos jours, à partir de 25 € pour une barrette de 4 Go. Si vous avez un ordinateur portable, assurez-vous que vous pouvez bien en changer (dans de nombreux cas, il est difficile, voire impossible de changer la RAM sur un portable).

    Les propriétaires d’ordinateurs de bureau ont un peu plus de chance de ce côté-là : ouvrez le boîtier et repérez les emplacements pour la mémoire. Vérifiez les caractéristiques techniques de votre PC pour vous assurer que le nouveau module de RAM convient (ou demandez à un ami expert en informatique de vous aider).

    Mise à niveau vers un SSD

    Le second facteur de restriction le plus important est la mémoire à long terme de votre PC : le disque dur. C’est là que sont stockés Windows, vos programmes et tous vos fichiers personnels. Chaque fois que vous chargez ou que vous ouvrez un élément (par exemple Spotify ou vos photos préférées), le disque dur doit rechercher tous les bits et les octets qui les composent. Il doit ensuite les transférer dans la RAM (vous voyez, tout est lié !).

    Plus de 80 % des PC sont encore équipés de ce qu’on appelle un disque dur mécanique (HDD). Il s’agit d’un plateau tournant auquel on accède par une tête de lecture/écriture mobile (comme la tête de lecture d’un vinyle ou la tête laser d’un lecteur de DVD). Contrairement à tous les autres composants PC qui traitent les données, cette approche mécanique est extrêmement lente. Votre RAM ou CPU est peut-être en train d’attendre et tourne au ralenti alors que le disque est encore occupé à tourner.

    Notre conseil : Si vous le pouvez, investissez dans un SSD (Solid State Drive). Il s’agit du successeur numérique de votre disque dur : aucune pièce mobile et un accès instantané à tous les bits. Un SSD devrait multiplier au minimum par 10 votre vitesse de lecture et d’écriture. Windows se chargera plus rapidement, vos fichiers s’ouvriront instantanément et vos programmes s’exécuteront plus facilement.

    SSD Samsung

    Bien que les prix des SSD soient encore un peu plus élevés que ceux des disques durs mécaniques, vous ne regretterez pas cet investissement. Vous pouvez trouver un SSD de 250 Go pour environ 100 €. Même les disques les moins chers redonneront une nouvelle vie à un PC vieillissant. Faites-nous confiance, mais encore une fois, vérifiez que votre ordinateur portable ou votre PC peut évoluer avant de l’acheter.

    Effet secondaire constaté : le passage d’un disque mécanique à un SSD permet également de réduire la consommation d’énergie et d’augmenter la durée de vie de la batterie des ordinateurs portables.

    2. Optimisation de la lecture et du montage : avec un super GPU

    Vous êtes joueur, concepteur ou monteur de vidéos ? Dans ce cas, la RAM, les disques durs ou même le processeur ne sont donc pas votre principale préoccupation. C'est votre carte graphique qui est primordiale dans la gestion du montage vidéo ou les jeux sur votre PC. Donc si Grand Theft Auto 5, Ark: Survival Evolved ou Dark Souls 3 ne tournent pas aussi rapidement ou ne présentent pas la même qualité d’image que dans les bandes-annonces, le problème vient de votre carte graphique.

    Sur les ordinateurs portables, vous n’avez pas de chance, car le GPU (processeur graphique) est soudé à la carte mère. Aucune chance de pouvoir le mettre à niveau. Les PC de bureau, cependant, peuvent facilement être améliorés en y ajoutant un nouveau processeur graphique.

    Deux cartes GeForce GTX dans un châssis d’ordinateur

    Si vous cherchez à remplacer votre processeur graphique, les deux grandes marques NVIDIA et AMD offrent de nombreuses possibilités.

    • Jeux et rendu en Full HD : à partir de 100-150 €, les séries GeForce 1050/1060 ou Radeon 460/470 offrent une superbe expérience de jeu en Full HD (1920 x 1080).

    • Jeux et rendu haut de gamme 1440p : si vous voulez jouer en Full HD avec une résolution maximale ou si vous jouez sur un écran avec une résolution WHQD (2560 x 1440), alors mieux vaut opter pour un modèle Radeon 480 ou GeForce 1070/1080 (dans une fourchette de prix de 300 à 500 €).

    • Jeux et rendu très haut de gamme 4K : de nos jours, le must, c'est la 4K. Seule la marque NVIDIA propose des produits pour tous les fans de jeux qui veulent jouer avec une résolution de 4096 x 2160. Les seules cartes capables de gérer des jeux en 4K avec un taux de rafraîchissement fluide sont la 1080 Ti (à partir de 700 €) ou la Titan X(p) si vous êtes prêt à payer 1 300 € pour obtenir la crème de la crème (même s’il ne s’agit que d’une augmentation de 5 à 10 % des performances).

      Pour cela, les fans de jeu qui en ont les moyens peuvent se procurer deux exemplaires de 1080 Ti ou Titan X pour jouer à n’importe quel jeu en 60 images/s.

    Capture d’écran de The Witcher

    Conseil bonus : si vous êtes à fond dans le jeu, nous connaissons 9 façons d’améliorer votre ordinateur de jeu. Jetez-y un œil.

    3. Défragmentation : qu’est-ce que c’est ? Et est-ce toujours une solution valable ?

    Nous avons abordé précédemment les différences entre le disque dur mécanique, plus lent, et le SSD qui est lui plus rapide. En plus de leur extrême lenteur, les disques mécaniques subissent aussi un phénomène appelé « fragmentation ». Plus vous utilisez, copiez et déplacez de programmes et de fichiers, plus votre disque est encombré et plus la tête de lecture/écriture doit travailler pour lire ou écrire les données.

    La solution : défragmentez votre disque en ouvrant le menu Démarrer, puis saisissez Défragmenter et appuyez sur la touche Entrée.

    Recherche de l’application de défragmentation et d’optimisation des disques dans le menu Windows de Windows 10Cliquez sur Optimiser pour démarrer le processus. Soyez patient, cela peut prendre un certain temps.

    Défragmentation de disques à l’aide de la fonction Optimiser les lecteurs de Windows 10

    4. Optimisation du démarrage en désactivant les éléments de démarrage dans le Gestionnaire des tâches de Windows

    Votre PC prend un peu trop de temps pour démarrer ? Il charge peut-être beaucoup trop de programmes dont vous n’avez pas besoin. Utilisez le gestionnaire des tâches de Windows pour examiner la liste des programmes qui s’exécutent automatiquement au démarrage.

    Pour parcourir la liste, cliquez avec le bouton droit de la souris sur votre barre des tâches Windows (la barre en bas de votre écran où se trouvent toutes les icônes) et sélectionnez Gestionnaire des tâches. Accédez à l’onglet Démarrage et observez les éléments qui s’y trouvent.

    Onglet Démarrage de Windows dans le gestionnaire des tâches

    La capture d’écran ci-dessus présente au moins deux programmes qui n’ont pas besoin de démarrer chaque fois que vous allumez votre ordinateur : le programme d’installation du navigateur Epic et l’outil de capture d’écran Greenshot. Si vous en avez besoin, vous pouvez simplement les lancer vous-même. Pour éviter qu’une application ne se lance automatiquement au démarrage, cliquez dessus avec le bouton droit et sélectionnez Désactiver.

    Bien, il s’agissait là d’exemples très simples. Qu’en est-il des entrées qui ne sont pas claires au premier coup d'œil, comme NVIDIA Capture Proxy ? Dans des cas comme celui-ci, Google est une ressource intéressante. Faites une recherche sur ces entrées en ligne. Vous trouverez très probablement des explications sur un forum ou sur un site web technique. Cela devrait vous aider à décider si vous en avez besoin ou non.

    Pour vous aider à en finir avec les temps de démarrage interminables, nous avons compilé des conseils pour accélérer le temps de démarrage, ainsi que quelques mythes sur le temps de démarrage dont vous devriez vous méfier.

    5. Utilisation d’une méthode brevetée pour réduire le ralentissement au quotidien

    De nombreux programmes comme iTunes ou Photoshop installent des composants logiciels qui s’exécutent à chaque fois que votre ordinateur est allumé, et même lorsque vous ne les utilisez pas. En voici la liste :

    • Les services : ils fournissent des fonctionnalités de base, comme la mise à jour des produits. Par exemple, Adobe Reader installe un outil « Adobe Updater » qui vérifie régulièrement si des mises à jour ont été publiées.

    • Les tâches planifiées : ce sont des applications en arrière-plan fournies avec Windows ou avec les logiciels que vous installez. Ces tâches sont généralement utilisées pour effectuer des actions à des moments précis ou dans certaines situations. Par exemple, DropBox utilise une tâche planifiée sur votre PC pour vérifier les mises à jour tous les jours à 17h50.

    • Les éléments de démarrage : comme mentionné précédemment, les éléments de démarrage sont des programmes supplémentaires qui se lancent à chaque fois que vous allumez votre PC. Mais alors que les services et les tâches planifiées s’exécutent principalement en arrière-plan, les éléments de démarrage sont eux plus visibles, car la plupart d’entre eux apparaissent dans votre barre des tâches.

    Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre PC ralentit avec le temps, mais ces programmes sont ceux qui ont le plus d’impact. Ils peuvent mettre beaucoup de pression sur les ressources de votre ordinateur et produire des résultats indésirables.

    • Moins de mémoire disponible pour les processus actifs, ce qui fait que votre PC devient léthargique.

    • Une utilisation plus importante engendre plus de chaleur et plus de consommation d’énergie. Votre PC fonctionne plus lentement pour éviter la surchauffe et votre ordinateur portable est à court de batterie plus rapidement.

    • Windows donne la priorité à ces tâches et non à vos programmes et aux activités en cours, par exemple le jeu auquel vous jouez ou le travail que vous êtes en train de terminer.

    Maintenant que nous avons établi les causes et les effets de ralentissement des PC, que pouvez-vous y faire ?

    Eh bien, vous pourriez désactiver toutes les applications de démarrage (ce qui est assez sécurisé). Mais pour retrouver tout ce qui est indiqué sur cette liste et ramener votre PC à son niveau de performances initial, il vous faudrait désinstaller les programmes (même ceux que vous aimez ou dont vous pourriez avoir besoin). Et vous auriez besoin de chercher loin dans votre système et de désactiver manuellement les services, les tâches planifiées et plus encore, puis de les réactiver au cas où quelque chose tournerait mal. C’est loin d’être idéal.

    AVG a résolu ce problème avec le Mode veille, une technologie brevetée qui détecte les programmes qui ralentissent votre PC et désactive tous les composants consommateurs de ressources mentionnés ci-dessus.

    Menu du Mode veille dans PC TuneUp

    Le Mode veille est intégré à AVG TuneUp et vous présente les applications gourmandes en ressources dans une simple liste. Puis il vous permet de les « mettre en veille ».

    L’avantage avec cette méthode, c’est que vous n’avez pas besoin de désinstaller ou de désactiver de force les éléments dont vous pourriez avoir besoin. En effet, le Mode veille les met simplement en pause pour redonner plus de ressources à votre système.

    Maintenant, voici la partie critique : dès que vous lancez une application, disons Google Chrome dans l’exemple ci-dessus, le Mode veille la remet en marche, puis la remet en veille une fois que vous avez fini de l’utiliser. Utilisez le Mode veille sur autant d’applications que possible et vous remarquerez une amélioration considérable de la vitesse, en particulier si vous avez installé beaucoup d’applications gourmandes en ressources.

    Téléchargez AVG TuneUp dès aujourd’hui et laissez le Mode veille optimiser automatiquement les performances de votre PC.

    6. Overclocking de votre CPU ou GPU

    Votre processeur et votre carte graphique fonctionnent selon des fréquences d’horloge précises, qui déterminent le nombre d’opérations par seconde qu’ils peuvent traiter. Par exemple, la cadence d’un processeur Core i7 6700HQ est au départ de 2,6 GHz et peut aller jusqu’à 3,5 GHz. La carte GeForce Titan X(p) tourne à un peu plus de 1500 MHz. L’overclocking permet d’augmenter ces fréquences pour obtenir plus de puissance de traitement.

    L’overclocking augmente également la pression sur les composants matériels de votre PC et le niveau de chaleur, même si ce n’est plus aussi risqué que ça l’était auparavant. Dans la plupart des cas, votre CPU ou GPU se désactive simplement en cas de surcharge ou de surchauffe et Windows se fige avant que des dommages ne se produisent. Mais en raison de ces effets, l’overclocking est considéré comme une technique un peu pointue. En d’autres termes, n’effectuez d’overclocking de votre matériel que si vous savez parfaitement ce que vous faites.

    Overclocking du processeur

    À moins d’effectuer beaucoup de tâches gourmandes en CPU comme l’édition multimédia ou l’exécution de nombreuses applications en même temps, vous ne sentirez pas la différence d’un overclocking. Mais pour ceux qui veulent absolument des performances optimales, essayez Extreme Tuning Utility d’Intel.

    Cet outil vous permet d’ajuster très facilement la fréquence du processeur, mais nous vous conseillons de ne l’augmenter que par paliers de 50 MHz, puis de tester la stabilité du système dans vos scénarios extrêmes (édition, jeux, etc.) avant de l’augmenter davantage.

    Overclocking du processeur graphique (uniquement pour les joueurs)

    Les performances de jeu dépendent principalement de la puissance du processeur graphique, encore plus que de la quantité de mémoire disponible ou de la vitesse du processeur. Dans presque tous les cas, votre puce graphique est le goulot d’étranglement à l’origine des images saccadées ou des ralentissements. Pour améliorer les performances, vous pouvez effectuer un overclocking de votre processeur graphique pour faire fonctionner votre carte graphique à une fréquence plus élevée que celle prévue par le constructeur.

    Les performances de jeu dépendent principalement de la puissance du processeur graphique (encore plus que de la quantité de mémoire disponible ou de la vitesse du processeur).

    Dans le monde du GPU, vous pouvez utiliser l’overclocking à la fois pour la puce elle-même et la vitesse de la mémoire à l’aide de divers outils comme MSI Afterburner. Sur notre propre PC de jeu (doté de deux cartes graphiques Titan Xp), nous avons réussi à surcadencer le GPU de 200 MHz et la mémoire de 500 MHz avant que l’installation ne devienne instable. Et les avantages étaient évidents : les performances de jeu ont encore augmenté de 15 % et ont permis d’obtenir la meilleure fréquence d’images et la meilleure qualité d’image possible, même sur les jeux les plus exigeants.

    Mais encore une fois, il s’agit d’une expérimentation, et ce même pour les utilisateurs avertis. Toutes les puces ne sont pas conçues de la même manière et réagissent donc différemment à l’overclocking. En outre, la capacité de refroidissement de votre PC est un autre facteur limitatif. Nous avons pu atteindre ces fréquences grâce à un système de refroidissement par eau. Avec un ventilateur classique, vous risquez d’être confronté à des problèmes de surchauffe beaucoup plus rapidement.

    Mesure de votre overclockingRemarque pour les utilisateurs d’ordinateurs portables : l’overclocking est également possible si vous disposez d’un processeur graphique dédié, comme la GeForce GTX 965M (illustrée ci-dessus) ou une Radeon Pro 460. Cependant, les problèmes de température sont encore plus importants sur les ordinateurs portables, car la chaleur se dissipe moins facilement dans ces boîtiers compacts. C’est pourquoi vous ne pourrez pas dans de nombreux cas pousser la fréquence de plus de 100 ou 150 MHz. Par ailleurs, en raison de l’augmentation de la consommation d’énergie, l’autonomie de votre batterie sera certainement affectée.

    7. Mise à jour des pilotes

    Votre PC comporte plus de 100 composants intégrés. Il y a la puce Wi-Fi, le processeur, la carte graphique, le bouton d’alimentation et des dizaines d’autres éléments qui constituent un ordinateur. C’est un système complexe qui fonctionne un peu comme par miracle.

    Tous ces composants sont contrôlés par des pilotes de périphériques. Les pilotes sont de petits éléments logiciels complexes qui contrôlent le fonctionnement des différents composants. Et comme tout logiciel, les pilotes peuvent être défectueux (en particulier les versions initiales) ou bien ils ne parviennent pas à exploiter tout le potentiel des composants matériels.

    C’est pour cela qu’il est indispensable de mettre à jour vos pilotes, afin que votre PC continue de fonctionner à sa vitesse maximale. Vous pouvez également utiliser un logiciel spécialisé dans la mise à jour des pilotes pour analyser et mettre à jour automatiquement vos pilotes.

    8. Mise à jour du système d’exploitation

    Microsoft apporte constamment des modifications à Windows. Certaines de ces mises à jour sont des correctifs de sécurité destinés à éviter les failles, comme la vulnérabilité BlueKeep de 2019, mais d’autres sont des mises à jour visant à améliorer les performances.

    Si vous n’utilisez pas encore Windows 10, envisagez de l’adopter si vous le pouvez. Ce ne sera pas gratuit, mais comme Microsoft a arrêté de publier les mises à jour de sécurité pour Windows 7, le passage à Windows 10 vous offrira une bien meilleure protection.

    Mais quelle que soit l’édition de Windows que vous utilisez, vérifiez que vous utilisez bien la dernière version. Pour vérifier quelle version de Windows vous utilisez, ouvrez le menu Windows, puis accédez à Paramètres > Système > À propos.

    Affichage des spécifications de Windows dans les paramètres système de Windows 10

    9. Faut-il utiliser un nettoyeur de registre ?

    Le registre est un élément essentiel de votre système d’exploitation Windows. Dans de nombreux cas, il contient des centaines de milliers d’entrées, dont des milliers pourraient être non valides ou simplement vides. Et le web regorge de « nettoyeurs de registre » et de conseils sur le nettoyage du registre pour accélérer les PC. Les nettoyeurs de registre recherchent les entrées qui posent problème et les suppriment ou les réparent selon les cas.

    À quoi ressemble le registre Windows

    Mais dans 99,999 % des cas, l’utilisation d’un nettoyeur de registre n’a pas d’impact sur les performances de votre PC. Bien sûr, Windows accède en permanence au registre, mais la taille de cette base de données est d’environ 100 à 200 Mo, un volume que même un PC vieux de 10 ans peut traiter en une fraction de seconde. La suppression de quelques entrées du registre n’a aucune incidence sur la vitesse.

    Mais le nettoyage du registre, c’est un peu l’hygiène corporelle du PC, comme ont déjà pu le faire remarquer certains employés de Microsoft. Dans de rares cas, certaines clés manquantes peuvent provoquer des messages d’erreur au démarrage. Mais à moins de rencontrer ce type d’erreur, il n’est pas nécessaire d’utiliser un nettoyeur de registre.

    Notre conseil : laissez cette base de données tranquille. Windows arrive bien à s'en occuper. Et si vous rencontrez une erreur, assurez-vous d'utiliser un outil de nettoyage de registre professionnel.

    10. Impact des virus, chevaux de Troie, logiciels publicitaires ou autres logiciels malveillants sur les performances

    Les virus, les logiciels publicitaires, les programmes malveillants, les logiciels espions et les chevaux de Troie représentent bien plus qu’un risque majeur pour la sécurité. Certains d’entre eux peuvent sérieusement affecter les performances de votre PC. Si votre PC est lent malgré tous vos efforts, vous devrez peut-être envisager de vous débarrasser d’éventuels malwares en installant un antivirus. Téléchargez notre antivirus primé dès aujourd’hui.

    11. Nettoyage physique de votre ordinateur

    Les ventilateurs de votre PC ou ordinateur portable soufflant de l’air dans et hors du système depuis des années, il y a des chances pour que tout un élevage de moutons de poussière prospère à l’intérieur de votre appareil. Ils ralentissent, voire bloquent vos ventilateurs, ce qui emprisonne la chaleur et entraîne des performances médiocres et des erreurs fréquentes.

    C’est pourquoi j’ouvre fréquemment la tour de mon PC et mes ordinateurs portables et que j'utilise un dépoussiéreur à gaz afin de faire sortir les moutons du boîtier avec l’air comprimé (pensez à vous munir d’un aspirateur). Et pendant que vous y êtes, vous pouvez aussi faire briller l’écran et le clavier de votre ordinateur. Il existe de nombreux produits de nettoyage spécialement conçus à cet effet.

    Une fois que vous avez terminé, replacez votre ordinateur de façon à ce que de l’air frais puisse arriver au système de ventilation. Qu’il s’agisse d’un ordinateur de bureau ou d’un portable, placez-le sur une surface rigide et plane, pas sur un tapis, et évitez d'utiliser votre portable sur votre lit. Ne laissez pas non plus votre tour dans une armoire, où l’air ne peut pas circuler librement.

    12. Empêcher les programmes de s’exécuter en arrière-plan

    La RAM n’est pas une ressource illimitée, et même les ordinateurs qui sont équipés de beaucoup de mémoire sont limités dans le nombre de tâches qu’ils peuvent traiter simultanément. Si vous avez de nombreux programmes en arrière-plan et que vous ne les utilisez pas, ils consomment de la mémoire que vous pourriez consacrer à d’autres tâches plus importantes.

    Vous pouvez empêcher les programmes de s’exécuter en arrière-plan pour qu’ils ne consomment de la mémoire que lorsque vous les utilisez réellement. Voici comment procéder dans Windows 10 :

    1. Ouvrez les Paramètres et sélectionnez Confidentialité.

      Ouverture des paramètres de confidentialité dans le menu des paramètres de Windows 10

    2. Sélectionnez Applications en arrière-plan dans le menu sur la gauche.

      Pour empêcher toutes les applications de s’exécuter en arrière-plan, placez l’interrupteur en face de Autoriser les applications à s’exécuter en arrière-plan en position Désactivé. Pour éviter que certaines applications ne s’exécutent en arrière-plan, placez leur interrupteur en position Désactivé.

      Paramètres des applications en arrière-plan dans le menu des paramètres de Windows 10

    13. Essayez les outils de résolution des problèmes de Windows

    Windows comporte des outils d’optimisation dans les outils de résolution des problèmes. Ces utilitaires analysent votre système et proposent des suggestions pour l’optimisation des performances en quelques opérations simples.

    1. Ouvrez les Paramètres et sélectionnez Mise à jour et sécurité.

      Paramètres Mise à jour et sécurité dans le menu des paramètres de Windows 10

    2. Sélectionnez Résolution des problèmes dans le menu sur la gauche. Les utilitaires de résolution des problèmes évaluent les performances du système en fonction des problèmes qu’ils ont été conçus pour résoudre.

      Utilitaires de résolution des problèmes dans les paramètres de Windows 10

    14. Réglage des effets visuels

    Windows propose toute une palette d’effets visuels, mais si vous pouvez vous en passer, vous pouvez améliorer les performances en les désactivant. Vous devez ouvrir la section Options de performances du Panneau de configuration.

    1. Pour trouver ce paramètre, recherchez régler l’apparence dans la barre de recherche Cortana ou directement dans le menu Démarrer. Appuyez ensuite sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Options de performances.

      Recherche des options de performances dans la barre de recherche Cortana avec les termes « régler l’apparence »

    2. Sélectionnez Ajuster afin d’obtenir les meilleures performances pour permettre à Windows d’optimiser les effets visuels de façon automatique. Vous pouvez également activer ou désactiver chacun des effets visuels.

      Paramètres des effets visuels dans les options de performances de Windows 10

    15. Augmentation de la mémoire virtuelle (avancé)

    La mémoire virtuelle est en quelque sorte à mi-chemin entre la RAM et le stockage à long terme sur le disque dur. Avec la mémoire virtuelle, votre ordinateur alloue une partie de votre disque dur aux processus moins actifs, ce qui libère de la RAM pour ce que vous êtes en train de faire.

    Si vous voyez un message d’erreur qui vous avertit que la mémoire virtuelle de votre système est presque saturée, ou si vous devez en augmenter la taille pour une autre raison, vous pouvez essayer cette solution. Cependant, nous ne suggérons cette solution de l’augmentation de la mémoire virtuelle qu’aux utilisateurs suffisamment avancés pour comprendre ce que cette opération implique.

    En outre, votre disque dur n’est pas conçu pour passer rapidement d’une tâche à l’autre, c’est le travail de la RAM. Si vous vous appuyez trop sur la mémoire virtuelle, les performances de votre machine risquent de se dégrader encore plus.

    Voici comment augmenter la mémoire virtuelle dans Windows 10 :

    1. Ouvrez les Paramètres et sélectionnez Système.

      Paramètres Système dans le menu des paramètres de Windows 10

    2. Sélectionnez À propos de dans le menu sur la gauche. Ensuite, sélectionnez Informations système dans les paramètres associés sur la droite. Si vous ne voyez pas les paramètres associés, développez votre fenêtre horizontalement jusqu’à ce que cette section s’affiche.

      Recherche des paramètres d’informations système dans les paramètres de Windows 10

    3. Cette action ouvre les paramètres système dans votre Panneau de configuration. Sélectionnez Paramètres système avancés dans les options à gauche de l’écran informations système.

      Ouverture des paramètres système avancés dans le menu des paramètres système de Windows 10

    4. Cliquez sur le bouton Paramètres dans la section Performances pour ouvrir la fenêtre Options de performances.

      Ouverture des paramètres des performances dans l’onglet Avancé des informations système de Windows 10
    5. Sélectionnez l’onglet Options avancées. Cliquez ensuite sur Modifier.

      Ouverture des paramètres de mémoire virtuelle dans l’onglet Avancé des options de performances de Windows 10

    6. Décochez la case Gestion automatique du fichier d’échange pour les lecteurs. Sélectionnez Taille personnalisée.

      Paramètres de mémoire virtuelle de Windows 10, avec la définition d’une taille personnalisée

    7. En bas de la fenêtre, notez la quantité de mémoire sous Recommandée et Allouée actuellement. Si cette dernière valeur est inférieure à la première, définissez la valeur présentée sous Recommandée dans Taille initiale. Définissez la valeur de Taille maximale de façon à ce qu’elle soit supérieure à cette valeur.

      Vous pouvez également utiliser la formule suivante pour calculer les valeurs de mémoire virtuelle initiale et maximale : définissez la taille initiale sur 1,5 fois votre quantité de RAM actuelle et la valeur maximale sur le triple de la quantité de RAM actuelle.

      Par exemple, 4 Go de RAM est égal à 4 096 Mo. Avec cette quantité de RAM, vous pouvez choisir 6 144 Mo comme taille initiale et 18 432 Mo comme taille maximale.

      Définition de la taille personnalisée de la mémoire virtuelle dans Windows 10

    8. Une fois que vous avez terminé, cliquez sur Définir, puis cliquez sur OK pour confirmer. Enfin, redémarrez votre ordinateur.

    Nettoyage de votre PC et de votre disque dur

    Les conseils de cette section portent sur le nettoyage de votre ordinateur et l’élimination de tout le contenu qui encombre votre machine. Nous allons vous montrer comment nettoyer votre disque dur, identifier et supprimer les programmes inutiles et comment migrer vos fichiers vers le stockage cloud pour libérer plus d’espace sur votre PC.

    1. Nettoyer votre disque

    Dès que vous utilisez votre PC (les programmes, le navigateur ou les jeux), vous laissez derrière vous énormément de déchets numériques. Ceci est dû au fait que tous les programmes sur votre PC créent une certaine forme de fichiers temporaires : des fichiers dont les programmes ont besoin pour fonctionner, mais qui restent en place une fois qu’ils ont été utilisés, un peu comme des déchets numériques. Il peut s'agir :

    • des fichiers de programme et d'installation temporaires ;

    • d’anciens fichiers Chkdsk ;

    • de journaux de configuration ;

    • de fichiers résiduels Windows Update ou de la mise à niveau de Windows ;

    • de fichiers résiduels de Windows Defender ;

    • de fichiers Internet temporaires et pages Web hors ligne ;

    • de fichiers de vidage de la mémoire des erreurs système ;

    • de fichiers de création de rapports d’erreur Windows ;

    • de vignettes et d’historiques des fichiers utilisateur.

    Heureusement, il existe plusieurs possibilités pour en finir avec tous ces fichiers indésirables.

    Tout d’abord, vous pouvez utiliser l’outil intégré de nettoyage de disque de Windows, qui supprime les principaux fichiers encombrants de votre PC. Pour le lancer dans n’importe quelle version de Windows (y compris XP, 7, Vista, 8 et 10), cliquez avec le bouton droit sur votre bureau et sélectionnez Nouveau/Raccourci. Saisissez le texte suivant :

    %SystemRoot%\System32\Cmd.exe /c Cleanmgr /sageset:65535 &Cleanmgr /sagerun:6553

    Création d’un raccourci de nettoyage

    Nommez ce raccourci « Mon nouveau nettoyeur de PC » (ou tout autre nom). Cliquez ensuite avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur. Sélectionnez tous les fichiers que vous trouvez et supprimez-les. Si vous n’êtes pas certain de ce que vous faites, consultez les descriptions pour savoir quels types de fichiers vous supprimez. Mais dans la plupart des cas, il n’y a aucun problème à supprimer ces fichiers temporaires.

    L’encombrement numérique superficiel devrait ainsi disparaître et nous pourrons alors passer à des stratégies de nettoyage approfondi.

    1. Windows 10 propose un autre outil qui vous aide à nettoyer les anciens fichiers de mise à niveau. Ces fichiers peuvent être volumineux si vous êtes passé de Windows 7/8 à Windows 10 ou d’une version de Windows 10 plus ancienne à une version plus récente. Vous pouvez trouver cette option en ouvrant le menu Démarrer, puis en cliquant sur l’icône Paramètres et en accédant à Système. Sous Stockage, cliquez sur votre disque dur et sélectionnez Fichiers temporaires. C’est ici que vous pouvez retrouver d’autres fichiers indésirables, dont les fichiers de sauvegarde susmentionnés.

      Menu Stockage sous Windows

      Menu Fichiers temporaires sous Windows

    2. Logiciel d’optimisation professionnel : chez AVG, nous savons que les méthodes intégrées de nettoyage traitent de manière superficielle les fichiers indésirables cachés sur votre disque dur et dans vos dossiers système. C’est parce que la plupart des programmes comme iTunes, Office ou Chrome créent leurs propres fichiers indésirables et que Windows ne sait pas comment les supprimer.

      Mais nous savons comment faire, et nous avons conçu des méthodes de nettoyage pour plus de 220 programmes que nous avons intégrées à AVG TuneUp. Laissez notre outil optimiser votre PC.

      Tout d’abord, téléchargez AVG TuneUp.

      Accédez ensuite à la section Libérer de l’espace et passez en revue toutes les fonctionnalités pour supprimer tous les fichiers temporaires que notre outil détecte. Vous allez souvent pouvoir éliminer plusieurs gigaoctets de données inutiles, autant d’espace qui peut maintenant être utilisé pour de nouveaux programmes, de la musique, des photos ou tout ce que vous voulez.

      Le menu Libérer de l’espace de PC TuneUp

      Notre outil Nettoyage de disque supprime les types de fichiers restants suivants :

      • Les rapports d’incident : Windows crée des rapports lorsque votre PC se bloque, mais ils ne sont utiles qu’aux ingénieurs en informatique et peuvent tout à fait être supprimés.

      • Les fichiers cache : ce sont les fichiers temporaires enregistrés sur votre disque dur par les programmes et par Windows.

      • Les vignettes : il s’agit des fichiers de vignettes temporaires créés et affichés par l’Explorateur Windows.

      • Les listes de fichiers récemment utilisés : de nombreux programmes, y compris Windows, créent des listes des fichiers récemment ouverts. Bien que pratique, cette fonctionnalité menace également votre confidentialité. Le Nettoyage de disque, une fonctionnalité intégrée d’AVG TuneUp, repère ces fichiers et les élimine de façon définitive.

      • Jeux : fichiers restants de la plateforme de jeux Steam, comme les fichiers d’installation de DirectX ou des composants redistribuables Visual C++. Ils ne sont plus nécessaires une fois que vous avez installé et lancé le jeu que vous avez téléchargé.

      • ... et bien plus encore.

    2. Libérer de l’espace sur le disque dur en supprimant les fichiers volumineux

    Ce cas de figure se produit tout le temps : vous téléchargez un gros fichier ou une énorme vidéo depuis votre téléphone, puis vous l’oubliez. L’Explorateur Windows offre un excellent moyen de trouver les fichiers les plus volumineux sur votre disque dur. Ouvrez votre explorateur et cliquez dans le champ Recherche. Cliquez ensuite sur Taille et sélectionnez Énorme. Tous les fichiers dont la taille est supérieure à 100 Mo y sont répertoriés.

    Comment trouver des fichiers volumineux avec l’Explorateur Windows

    3. Désinstallation des applications dont vous n’avez pas besoin

    Vous avez sûrement sur votre PC des applications que vous utilisez à peine ou dont vous n’avez plus besoin, et qui le ralentissent et gaspillent de l’espace disque. Pour vous débarrasser de toutes les applications inutiles, accédez au Panneau de configuration de Windows, cliquez sur Programmes, puis sur Programmes et fonctionnalités. Parcourez la liste et désinstallez les applications dont vous n’avez pas besoin.

    Menu permettant de désinstaller les programmes inutilisés dans WindowsUn des inconvénients de cette méthode est que rien ne vous indique si vous avez besoin ou non de chaque programme, ni la dernière fois que vous l’avez utilisé. Mais pas d’inquiétude, AVG TuneUp permet de facilement identifier les programmes dont vous avez réellement besoin.

    Duplicate Finder dans PC TuneUp

    Le gestionnaire de désinstallation vous permet de facilement rechercher :

    • Les programmes rarement utilisés.

    • Les programmes installés récemment.

    • Les programmes volumineux.

    • ... et bien plus encore.

    Après avoir téléchargé et installé AVG TuneUp, cliquez sur Désinstaller les programmes inutilisés, puis sur Filtrer la liste.

    Menu des programmes non utilisés

    L’exemple ci-dessus présente un jeu que j’ai terminé (Dying Light) et qui occupe encore plus de 20 Go. Je peux le désinstaller et je le réinstallerai la prochaine fois que je veux y jouer.

    4. Tester l’intégrité et l’état du disque dur

    N’importe quel fichier sur votre disque dur mécanique ou SSD peut être endommagé si votre PC n’est plus alimenté ou tombe en panne. C’est pourquoi il est important de vérifier l’intégrité de votre disque dur. Pour ce faire, cliquez sur le bouton Démarrer et saisissez les lettres CMD. Cette action affichera le résultat de la recherche Invite de commandes. Cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur.

    Invite de commandes administrateur

    Saisissez chkdsk /f /r /b et appuyez sur Entrée. Confirmez que vous voulez analyser votre disque lors du prochain redémarrage et redémarrez votre PC. Selon la taille de votre disque, ce processus de vérification et de réparation peut durer plus d’une heure. Mais en fin de compte, vous aurez réparé les problèmes présents sur le disque dur et réparé des fichiers critiques. Au moins, vous êtes certain que tout va bien.

    5. Utiliser le stockage dans le cloud en cas d’espace local insuffisant

    Si toutes les méthodes de nettoyage mentionnées ci-dessus ne vous redonnent pas l’espace dont vous avez besoin, envisagez de télécharger certains de vos fichiers les plus volumineux vers un service cloud, comme OneDrive ou Google Drive. Bien que l’accès aux fichiers dans le cloud puisse prendre un peu plus de temps, c’est une bonne solution si vous êtes constamment à court d’espace sur le disque dur.

    6. Effacer les cookies et vider le cache de votre navigateur

    Votre navigateur stocke de nombreux fichiers qui, même s’ils ne sont pas très volumineux, peuvent représenter un certain volume s’ils sont nombreux. En voici quelques-uns :

    • Les cookies : les cookies sont de petits fichiers qui transmettent des informations vous concernant aux sites web sur lesquels vous vous rendez. Certains cookies aident les sites web à se souvenir de vos préférences en tant qu’utilisateur, mais d’autres vous suivent sur Internet et envoient vos données aux annonceurs, aux entreprises de marketing et aux administrateurs des sites web.

    • Le cache : votre navigateur enregistre les éléments des sites web que vous consultez dans son cache. Cela l’aide à charger plus rapidement ces sites web lors des visites suivantes.

    Il est judicieux de régulièrement effacer les cookies de votre navigateur et de purger le cache. La suppression des cookies améliore la rapidité et les performances de votre navigateur, et empêche les autres de collecter des informations vous concernant à l’aide de cookies de suivi. De plus, le fait de purger le cache du navigateur le force à charger une version la plus récente des sites web que vous consultez. Ceci vous assure de voir le contenu le plus récent lorsque vous naviguez.

    Tant que vous y êtes, pensez aussi à supprimer votre historique de navigation. Cette opération ne va pas accélérer votre ordinateur, mais va contribuer à protéger votre confidentialité. Personne d’autre que vous ne doit savoir quels sites web vous visitez.

    Comment mettre à jour vos applications

    Nos études ont montré que plus de 52 % des applications installées sur les PC sont obsolètes. Parfois, c’est dû au fait que les utilisateurs ignorent les mises à jour. D’autres fois, c’est parce que les applications n’incluent pas toutes de dispositif de mise à jour.

    Pourquoi évoquer ce sujet dans notre guide ultime sur l’accélération des PC ? Tout simplement parce que les applications trop anciennes peuvent entraîner des problèmes de stabilité et de performances. N’oubliez pas de consulter notre guide sur la mise à jour des applications.

    En résumé : utilisez un outil de mise à jour automatique des logiciels ou parcourez manuellement la liste de vos applications et assurez-vous qu’elles disposent toutes de la dernière version.

    Gardez facilement un PC propre et optimisé

    Maintenant que nous avons évoqué les étapes d’optimisation et de nettoyage les plus importantes, il est bon de les reproduire une fois par mois. Mais si le fait de devoir nettoyer et optimiser régulièrement votre machine vous paraît trop lourd, voici quelques conseils pour réduire le travail de maintenance de votre PC :

    • Avant d’installer un logiciel, voyez si vous en avez réellement besoin et si vous prévoyez de l’utiliser régulièrement. Si vous n’en avez besoin qu’une seule fois, n’oubliez pas de le désinstaller une fois que vous avez terminé.

    • Passez en revue la liste de tous vos programmes installés et décidez si vous en avez encore besoin.

    • Enfin, j’effectue fréquemment des sauvegardes complètes de mon PC après avoir nettoyé et réinstallé mon PC. Si quelque chose tourne mal, je peux revenir à l’état précédent.

    AVG TuneUp gère automatiquement plusieurs des processus décrits ci-dessus. Une fois installé, il nettoie automatiquement vos fichiers indésirables, met à jour vos logiciels, désinstalle les programmes que vous n’utilisez pas et effectue toute une série de tâches de maintenance, sans que vous n’ayez rien à faire.

    Protégez votre iPhone contre les menaces avec AVG Mobile Security

    Installation gratuite

    Optimisez votre appareil Android avec AVG Cleaner

    Installation gratuite