Pourquoi votre PC est-il lent au démarrage ? Tout d'abord, Windows devrait démarrer à la vitesse de l'éclair sur un ordinateur flambant neuf, peu importe que vous utilisiez Windows 7, 8 ou 10.

C'est ce que vous faites avec votre PC qui le ralentit au fil du temps. Les causes principales des temps de démarrage longs incluent notamment :

  • Les nouveaux pilotes. Les pilotes contrôlent les périphériques situés à l'intérieur de votre ordinateur. Par exemple, ce sont eux qui s'assurent que votre puce sonore lise vos fichiers MP3 préférés et que vos vidéos YouTube ne sont pas de simples séquences muettes. Si les pilotes ne fonctionnent pas correctement, ils peuvent ralentir considérablement le temps de démarrage de votre PC.
  • Les logiciels. Plus vous installez d'applications (comme PhotoShop ou iTunes), plus votre ordinateur ralentit au fil du temps. Ce ralentissement est causé par les éléments de démarrage tiers ou les services d'arrière-plan qui se lancent discrètement à chaque fois que vous allumez votre ordinateur. Vous trouverez certains de ces éléments dans votre barre des tâches (voir ci-dessous), d'autres sont invisibles.
Tasking : est-ce un vrai mot ?
  • Les nouvelles mises à jour. De nombreuses applications recherchent des mises à jour lorsque vous démarrez votre PC. Même Microsoft fournit parfois des mises à jour cumulées ou de nouvelles versions (Windows 10) susceptibles de grandement réduire la durée de démarrage.
  • Malwares. Les virus, chevaux de Troie, logiciels espions et autres logiciels malveillants peuvent considérablement ralentir le temps de démarrage de votre PC, alors assurez-vous de garder votre logiciel antivirus à jour.

Télécharger AVG AntiVirus GRATUIT

 

Pour découvrir ce qui ralentit le démarrage de votre PC, utilisez un outil Windows appelé Observateur d'événements. Celui-ci répertorie les applications qui rallongent grandement le temps de démarrage de votre ordinateur. Vous pouvez ensuite désactiver les coupables à l'aide du Gestionnaire du démarrage Windows ou du Gestionnaire des tâches.

Tous ces outils sont intégrés. Mais leur utilisation peut s'avérer compliquée car vous devrez basculer de l'un à l'autre pour obtenir ce que vous voulez. Il peut s'avérer nettement plus simple d'utiliser un gestionnaire de démarrage plus intégré, comme celui d'AVG TuneUp, qui affiche l'impact de l'exécution automatique des applications de démarrage et qui vous permet de désactiver ces goinfres en ressources d'un simple clic. (Oui, il s'agit d'une publicité assumée pour notre produit, mais nos ingénieurs y ont mis tout leur cœur et nous voulons que vous en soyez informés et que vous découvriez la version d'évaluation.)

Nous allons aborder ces deux méthodes ci-dessous.

L'approche du débrouillard (expert)

Pour ceux qui veulent mettre les mains dans le cambouis des outils d'administration système, comprendre comment accélérer le temps de démarrage peut être un excellent moyen de mieux connaître votre PC. En deux mots, vous devez :

Identifier les temps de démarrage lents

Maintenez appuyée la touche WINDOWS de votre clavier et appuyez sur R. Cette procédure fera apparaitre le menu Exécuter :

Menu Exécuter 

Saisissez Eventvwr.msc et cliquez sur OK. Développez les dossiers suivants : Journaux des applications et services, Microsoft, Windows, Performances et diagnostics et Opérations.

Opérations et journaux (pour l'incendie) 

Recherchez un identifiant d'événement portant le numéro 100. Celui-ci indique le temps nécessaire au démarrage de votre ordinateur. Dans notre exemple, ce temps est de 35 secondes. Les identifiants 101 vous indiquent alors les applications qui ralentissent votre ordinateur. Par exemple :

Où est le ralentissement ?  

Ici, on remarque que le logiciel NVIDIA a eu besoin de 6,5 secondes pour se charger. Cela représente 1,5 seconde de plus que lors du dernier démarrage, il est clair que quelque chose ne va pas. Les pilotes NVIDIA vous donnent seulement accès à des options graphiques avancées, qui peuvent être utiles pour des tâches intensives, comme le jeu. Dans la plupart des cas, vous n'en aurez pas besoin au démarrage, vous pouvez donc le désactiver en toute sécurité à l'aide du gestionnaire de démarrage intégré.

Pour ce faire, maintenez la touche WINDOWS enfoncée et appuyez à nouveau sur R. Cette fois, saisissez msconfig, appuyez sur ENTRÉE et accédez à l'onglet Démarrage. Vous pouvez désormais décocher des éléments ou, si vous êtes sous Windows 8 ou 10, accédez au Gestionnaire des tâches, puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur un élément pour le désactiver.

La bonne tâche dans le gestionnaire des tâches

Malheureusement, comme vous pouvez le voir ici, il peut y avoir des dizaines d'entrées que vous devrez étudier manuellement pour déterminer si elles ont de l'importance ou non. Mais il existe une méthode plus facile.

L'approche automatisée (et facile)

Utiliser l'Observateur d'événements et ce bon vieil outil « msconfig » a beau fonctionner, cette approche est loin d'être pratique et conviviale. Elle prend donc du temps. C'est pourquoi nous avons conçu un moyen plus simple d'arrêter les applications lentes lorsque vous démarrez votre PC. Il s'agit d'un élément essentiel de notre suite AVG PC TuneUp (essayez la version d'évaluation et voyez par vous-même).

D'essayer Gratuitement Notre AVG TuneUp

 

  1. Lorsque vous avez lancé AVG PC TuneUp, accédez à la section Accélération et regardez la barre de progression totale de l'optimisation. Optimiser le progrès ou la progression de l'optimisation

    Vous devriez voir une section de la barre indiquant Désactiver les programmes au démarrage. Cliquer sur Afficher vous donnera une vue d'ensemble de toutes les applications ralentissant votre ordinateur au démarrage et vous indiquera si celles-ci sont nécessaires ou facultatives. Par ailleurs, plutôt que d'afficher des noms de fichiers compliqués, vous voyez des noms de produits complets, comme Microsoft Office ou Skype. Il met également en valeur les applications que vous avez récemment installées.

    Bien démarrer avec StartUp Manager
  2. Faites basculer les curseurs. Facile.

Et voici maintenant quelques astuces supplémentaires

Mettez à niveau vers Windows 10
Si vous êtes toujours sous Windows Vista, 7 ou 8, nous vous recommandons de passer à Windows 10. Dans la plupart des cas, ce nouveau système d'exploitation est parvenu à réduire les temps de démarrage de quelques secondes par rapport à ses prédécesseurs.

Le tableau de bord des performances

Installez un SSD ou passez à un ordinateur portable équipé d'un stockage flash
Si vous recherchez un nouvel ordinateur sur le marché, assurez-vous qu'il est équipé d'un stockage flash (SSD, solid state drive) et non d'un disque dur mécanique (HDD) traditionnel. Les ordinateurs équipés d'un disque SSD démarrent nettement plus vite et récupèrent les informations courantes presque instantanément. La différence de temps de démarrage entre les disques SSD et les disques durs traditionnels peut être drastique, c'est peut-être la meilleure chose que vous puissiez faire pour réduire votre temps de démarrage.

Les baisses de prix actuelles signifient que même certains ordinateurs portables bas de gamme devraient être équipés d'un SSD. Si vous êtes audacieux (et technophile), vous pouvez également acheter un SSD et l'installer vous-même dans votre PC ou votre ordinateur portable. (Mais nous verrons cela dans un autre article.)

Si vous souhaitez recevoir d'autres conseils d'accélération de votre PC de la part de nos experts, consultez notre Guide ultime pour nettoyer et accélérer votre PC !

D'essayer Gratuitement Notre AVG TuneUp