How_to_Clone_a_Hard_Drive-Hero

Cloner un disque dur consiste à en créer la copie exacte, entièrement démarrable et conforme à l’original. Cette opération peut vous être utile si vous voulez sauvegarder de précieuses données, changer d’ordinateur ou mettre à niveau votre disque SSD. Nous allons vous expliquer en détail comment cloner un disque dur sur un ordinateur Windows ou Mac.

Cet article contient :

    En quoi consiste le clonage de disque ?

    Cloner un disque revient à créer une copie exacte du système d’exploitation d’un disque (avec tous les fichiers requis pour son démarrage et son exécution). Gardez bien à l’esprit que cloner un disque n’équivaut pas à sauvegarder des fichiers :

    • Une sauvegarde ne copie que des fichiers. Lorsque vous sauvegardez des fichiers sur un disque dur externe ou sur le cloud, vous créez un duplicata de ces fichiers. Mais contrairement à un disque, ce backup ne peut pas fonctionner de façon autonome. Sur Mac, vous pouvez réaliser des sauvegardes avec Time Machine, et Windows inclut également des fonctionnalités de sauvegarde intégrées.

    • Un clonage copie absolument tout. Un disque cloné est la copie exacte du disque d’origine. Si vous insérez un disque cloné dans un ordinateur, vous pourrez le démarrer et l’utiliser normalement.

    Pourquoi cloner un disque dur

    Voici quelques bonnes raisons de cloner son disque dur.

    • Pour disposer d’une sauvegarde complète : si vous êtes infecté par un malware, votre sauvegarde vous sera très précieuse. De nombreux types de malwares peuvent endommager vos fichiers et vos données, voire votre système d’exploitation tout entier. Par exemple, les ransomwares (rançongiciels) verrouillent et chiffrent les fichiers. Pour en récupérer l’accès, vous devez payer une rançon... Mais si vous avez cloné votre disque dur avant l’attaque, il suffit de réinitialiser votre système et de repartir de zéro avec la version clonée. Par contre, si vous n’avez pas cloné votre disque dur avant l’attaque, il est déjà trop tard. Alors clonez tout de suite votre disque dur !

    • Pour changer de disque : vous avez un nouvel ordinateur ? Si vous clonez votre ancien disque, vous n’avez pas besoin de tout réinstaller sur votre nouvel ordinateur. Il suffit de retirer le disque d’origine et de le monter dans un boîtier externe pour le conserver comme sauvegarde. Veillez à vous débarrasser correctement de votre ancien ordinateur !

    • Pour mettre à niveau votre disque dur : passer d’un disque HDD à un disque SSD peut présenter de nombreux avantages (notamment accélérer votre ordinateur). Si c’est votre cas, le clonage peut vous aider à transférer toutes vos données sur votre nouveau disque.

    Comment cloner un disque HDD sur un disque SSD

    C’est aussi simple que de passer d’un disque HDD à un autre. En gros, la manipulation est la même, quel que soit votre type de disque. Votre logiciel de clonage de disque (Utilitaire de disque sur macOS et un logiciel tiers sur Windows) s’occupera des aspects techniques. De nombreux outils ont même des fonctionnalités spéciales pour optimiser le clonage des disques SSD.

    Vous devez seulement vous assurer que votre nouveau disque SSD a assez de mémoire pour contenir tout ce qui se trouve actuellement sur votre disque HDD. Vérifiez aussi que les deux disques sont formatés de la même façon. Ensuite, vous pouvez modifier les paramètres de configuration pour profiter du fonctionnement optimal de votre nouveau disque SSD.

    À faire avant de cloner un disque

    Avant de cloner un disque, vous devez préparer le terrain et vous procurer quelques accessoires (si vous ne les avez pas).

    Voici ce dont vous avez besoin :

    • Un deuxième disque avec assez de capacité. Le clonage requiert deux disques : celui d’origine (avec vos données et votre système d’exploitation), et celui qui servira de clone. Assurez-vous que le deuxième disque a assez de capacité pour contenir à la fois les données clonées et vos futurs fichiers.

    • Un moyen de connecter vos disques. Si vous installez un deuxième disque dans votre PC, vous n’avez besoin de rien de particulier. En revanche, vous aurez besoin d’un adaptateur ou d’une station d’accueil externe pour pouvoir connecter votre nouveau disque à votre ordinateur avant le clonage.

    • De l’alimentation électrique. Si vous réalisez le clonage depuis un ordinateur portable, branchez-le. Le clonage peut prendre un certain temps, surtout si vous avez beaucoup de données. Ce serait dommage que votre batterie s’épuise avant la fin de l’opération.

    Si vous avez un appareil Apple, passez directement à nos instructions pour cloner un disque sur Mac.

    Comment cloner un disque dur sur Windows

    Tout d’abord, nous vous conseillons de nettoyer le disque que vous voulez cloner. Au fil du temps, les disques accumulent des tonnes de données inutiles (fichiers temporaires, caches, doublons, applis non utilisées). En supprimant toutes ces données, vous gagnerez énormément de temps lors du clonage. Pour dépoussiérer votre disque dur, le meilleur moyen est d’utiliser un logiciel spécial tel qu’AVG TuneUp. En quelques clics, il vous allègera de plusieurs mégaoctets de données inutiles ou de fichiers indésirables.

    Disponible aussi sur Android, PC

    Une fois que votre disque dur est propre, vous pouvez commencer le clonage.

    1. Téléchargez et installez un bon logiciel de clonage

    Comme Windows ne dispose pas d’utilitaire intégré, vous devez en télécharger un vous-même. Pour cet article, nous avons utilisé le logiciel Macrium Reflect Free (gratuit), mais vous pouvez aussi utiliser EaseUS, par exemple. Voici à quoi ressemble Macrium Reflect Free :The Macrium Reflect hard drive cloning tool for Windows

    2. Sélectionnez le disque source

    En haut de la fenêtre principale, vous pouvez voir les disques de votre ordinateur et leurs partitions. Windows crée parfois de petites partitions (de quelques Go) hébergeant des utilitaires de réparation ou de démarrage. Si vous voulez que votre nouveau disque fonctionne de façon autonome, vous devez aussi copier ces partitions (en plus de vos données). Sinon, désélectionnez-les.Selecting the drive partitions to be cloned in Macrium Reflect for Windows

    Cliquez ensuite sur Clone this disk (« cloner ce disque »).

    3. Sélectionnez le disque de destination

    Indiquez alors au logiciel où installer les données clonées. Cliquez sur Select a disk to clone to (« sélectionner un disque de destination »). Si votre nouveau disque n’a pas été bien formaté, le logiciel peut s’en occuper. Pour cela, cliquez sur Delete existing partition (« supprimer la partition existante ») et patientez.Cloning a hard drive in Macrium Reflect for Windows

    4. Lancez le clonage

    Et voilà, vous êtes prêt ! L’opération peut prendre quelques heures, selon la quantité de données que vous avez. Si vous réalisez le clonage depuis un ordinateur portable, pensez bien à le brancher.

    Une fois l’opération terminée, vous pouvez immédiatement utiliser le disque cloné, ou le conserver comme sauvegarde.

    5. Accédez à l’UEFI/BIOS pour vérifier que le clonage a bien marché

    Vous pouvez redémarrer votre ordinateur depuis le disque cloné pour vérifier que tout fonctionne bien. Pour cela, accédez aux paramètres UEFI (BIOS pour les anciennes puces) et dites à votre ordinateur de fonctionner depuis le disque cloné (au lieu du disque d’origine). Le BIOS est l’ensemble des fonctions du microprogramme de votre ordinateur. Sur les ordinateurs récents, le BIOS a été remplacé par l’UEFI, une interface mise à jour.

    Sur les anciens ordinateurs, vous pouvez accéder au BIOS en appuyant sur quelques touches au démarrage de votre ordinateur (généralement F12, F2, Échap, ou Suppr, mais votre ordinateur devrait afficher ces informations sur l’écran dès le début du démarrage). Dans le BIOS, cherchez l’option « Ordre de démarrage » ou tout simplement « Démarrage ». À partir de là, vous pouvez sélectionner le disque que votre PC doit utiliser au démarrage. Sélectionnez le disque cloné pour le tester.Configuring the boot order within the UEFI in Windows

    Sur les PC récents, vous pouvez accéder à l’UEFI depuis le menu Windows (en bas à gauche de votre écran). Cliquez sur le bouton Marche/Arrêt, maintenez enfoncé la touche Maj et cliquez sur Redémarrer. Après la réinitialisation, votre ordinateur affichera une série d’options de configuration avancées. Sélectionnez Dépannage > Options avancées > Changer les paramètres du microprogramme UEFI. Cliquez sur Redémarrer. Dans l’UEFI, vous pouvez demander à votre ordinateur d’utiliser le disque cloné.

    Cloner un disque dur sur Mac

    Les Mac ont une fonctionnalité intégrée de clonage de disque : l’Utilitaire de disque (Disk Utility). Avant le clonage, nettoyez votre Mac de fond en comble pour éviter de copier des gigaoctets de fichiers inutiles, d’éléments de registre brisés, de photos en double, de programmes que vous n’utilisez plus, etc. Vous pouvez le faire manuellement mais cette opération sera bien plus simple, plus rapide et plus précise avec un outil spécial tel qu’AVG TuneUp pour Mac.

    Disponible aussi sur PC, Android

    Disponible aussi sur Android, PC

    Disponible aussi sur PC, Android

    Disponible aussi sur Android, PC

    Une fois que le disque ne contient que les données que vous voulez garder, vous pouvez commencer le clonage. Notez que l’Utilitaire de disque ne parle pas de « cloner un disque » mais de « restaurer un volume » (mais c’est la même chose).

    1. Lancez l’Utilitaire de disque

    Allez dans Applications > Utilitaires et cliquez sur Utilitaire de disque. Vous pouvez aussi ouvrir Spotlight en appuyant sur Commande + Barre d’espace et chercher « Utilitaire de disque ».

    2. Sélectionnez le volume de destination

    Dans l’application Utilitaire de disque, allez dans Présentation > Afficher tous les appareils (menu d’en-haut). Dans la barre latérale, sélectionnez le volume à restaurer (sélectionnez bien le disque de destination, pas le disque source). Cliquez sur Restaurer.Selecting a destination drive to Restore in Disk Utility for macOS Catalina

    3. Sélectionnez le volume source

    Dans la nouvelle fenêtre, allez dans le menu déroulant appelé Restaurer depuis. Sélectionnez votre disque source (les Mac n’ont généralement qu’un seul disque). L’Utilitaire de disque vous préviendra alors que tous les fichiers du volume de destination seront effacés. Pour lancer l’opération, cliquez sur Restaurer.Selecting a source drive to Restore from in Disk Utility for macOS

    4. L’Utilitaire de disque affichera une barre d’état indiquant l’avancée du clonage.

    Attendez la fin du clonage pour cliquer sur Terminé.

    5. Vérifiez que le clonage a bien fonctionné

    Vous pouvez vérifier cela en redémarrant votre ordinateur depuis le disque cloné.

    Combien de temps dure le clonage de disque dur ?

    Cela dépend de la vitesse de clonage et de la quantité de données à cloner. Par exemple, si votre vitesse de clonage est de 100 Mo/s, vous n’aurez besoin que de 90 minutes pour cloner un disque de 500 Go. Si vous clonez ces mêmes 500 Go à une vitesse de 50 Mo/s, le clonage prendra presque 3 heures.

    Si la vitesse de clonage est élevée, le clonage sera rapide, mais si vous avez beaucoup de données à cloner, cela prendra plus de temps. Si votre disque source et votre disque de destination se trouvent dans le même ordinateur, les connecter directement pourrait aller plus vite que de faire un clonage sur un disque externe. Sachez aussi que de nombreux disques transfèrent des données bien moins vite qu’annoncé, car ces spécificités techniques ne s’appliquent pas à une tâche aussi intense que le clonage.

    Si votre disque contient beaucoup de fichiers, vous pouvez laisser votre ordinateur tourner et vaquer à vos occupations.

    Le clonage présente-t-il des risques ?

    Le clonage de disque n’est pas très risqué. Même si vous ignorez nos conseils et que vous réalisez un clonage avec un ordinateur portable sur batterie et que celui-ci s’arrête en plein clonage, votre disque source ne sera pas effacé ou corrompu. Il faudra recommencer la manipulation, mais vous n’aurez rien perdu d’autre que du temps.

    Le seul risque potentiel est si vous utilisez un disque de destination contenant des données importantes. Le clonage écrasera tout ce qui se trouve sur le disque de destination : veillez à bien sauvegarder ailleurs ce qu’il contient de précieux. Nous vous conseillons de toujours faire un clonage vers un disque de destination vide ou neuf.

    Optimisez votre nouveau disque dur

    Pour que votre nouveau disque dur fonctionne bien sur le long terme, vous devez le garder aussi propre et léger que possible. Pour empêcher les données inutiles de s’accumuler sur votre ordinateur, AVG TuneUp analyse continuellement votre disque dur pour détecter les données temporaires que les applications et le système d’exploitation produisent chaque jour. AVG TuneUp met aussi en veille les programmes inactifs et les processus en arrière-plan pour que les ressources de votre ordinateur se consacrent bien à vos tâches les plus importantes. Bénéficiez d’un ordinateur performant et rapide pour les années à venir.

    Disponible aussi sur Android, PC

    Protégez votre iPhone contre les menaces avec AVG Mobile Security

    Installation gratuite

    Optimisez votre appareil Android avec AVG Cleaner

    Installation gratuite