102195243830
Blog AVG Signal Confidentialité Réseaux sociaux L’application de chat vidéo Monkey : comment fonctionne-t-elle et est-elle sûre ?
Signal-Monkey-Video-Chat-App-Hero

Écrit par Carly Burdova
Publié le 13 January 2023

L’application Monkey, qu’est-ce que c’est ?

L’application Monkey est une application de chat vidéo et de réseau social qui met des inconnus en relation de manière aléatoire pour un appel vidéo en tête-à-tête de 15 secondes. Un peu comme une roulette FaceTime avec des fonctionnalités similaires à celles de Snapchat, les utilisateurs peuvent également discuter par écrit avec d’autres utilisateurs, ajouter des « moments » et des chansons à leur profil, décrire leur humeur et initier des conversations de groupe.

Cet article contient :

    Créé par des adolescents, pour des adolescents, le chat vidéo Monkey se décrit comme une sorte de speed dating de l’amitié. Après avoir été mis en relation avec un autre utilisateur choisi au hasard, le chat vidéo commence par un tête-à-tête de 15 secondes pour voir si le courant passe. Si les deux utilisateurs appuient sur le bouton « Time » (Temps) à l’écran, le chat vidéo se poursuit. Sinon, ils sont automatiquement reconnectés à un autre utilisateur pour une nouvelle discussion de 15 secondes.

    Parmi les applications similaires à Monkey, citons Omegle et Chatroulette, mais Monkey se distingue en ciblant spécifiquement les utilisateurs de la génération Z. Développé et lancé par cinq adolescents californiens, Monkey combine les fonctionnalités des réseaux sociaux que les jeunes connaissent et apprécient, comme les filtres, les stories et les cartes à glisser, avec des données de profil telles que le nom d’utilisateur, l’âge, le genre et l’emplacement.

    L’interface de bureau du chat vidéo de l’application Monkey où rencontrer des inconnus en tête-à-tête.

    Comment fonctionne l’application Monkey ?

    Pour commencer à utiliser l’application Monkey immédiatement, vous pouvez créer un profil à partir de votre compte Google ou Facebook. Monkey extrait automatiquement de votre compte lié des données telles que votre nom, votre date de naissance, votre genre et votre emplacement. Les rencontres par chat vidéo sont aléatoires, mais l’algorithme de Monkey associe des personnes du même âge, de la même région et partageant les mêmes intérêts.

    Si vous maîtrisez les applications de réseaux sociaux et les plateformes de chat en ligne comme Snapchat ou FaceTime, vous saurez instinctivement comment utiliser Monkey, qui repose sur des profils d’utilisateurs, un algorithme de compatibilité et des fonctions de chat courantes comme la messagerie directe.

    Après avoir lancé l’application Monkey et appuyé sur le bouton Start Chat (Lancer le chat), vous serez automatiquement invité à participer à un appel vidéo avec un parfait inconnu. Les seules informations que vous verrez sont le genre, la photo de profil, le nom d’utilisateur, l’âge et l’emplacement.

    Monkey affiche des informations de base sur les utilisateurs pendant environ 3 secondes avant de connecter les webcams.

    Une fois que le chat vidéo a commencé, vous avez 15 secondes pour décider de la suite. Vous pouvez demander plus de temps pour chatter ou appuyer sur le bouton Next (Suivant) pour mettre immédiatement fin à la discussion et rencontrer quelqu’un d’autre. Si les 15 secondes s’écoulent sans que les deux utilisateurs aient appuyé sur le bouton Time (Temps), l’appel se termine automatiquement.

    Les participants peuvent également se connecter entre eux en appuyant sur le bouton Friend (Ami). Mais pour réitérer un appel vidéo ou passer au chat écrit, il est nécessaire de s’abonner à Monkey Plus, qui coûte actuellement 13,99 $/mois ou 6,99 $/semaine. Outre la fonction de messages directs, Monkey Plus offre d’autres avantages, comme la possibilité de trier les rencontres exclusivement en fonction du genre recherché ou d’appliquer un filtre LGBTQ.

    Certaines des fonctionnalités premium disponibles pour les utilisateurs de l’abonnement Monkey, notamment les filtres de genre et LGBTQ, et la messagerie textuelle directe.Monkey Plus permet de filtrer les rencontres selon le genre ou le profil LGBTQ, et de discuter par messages directs.

    Profils et moments

    La version gratuite de l’application Monkey met toutes les fonctionnalités de base à la disposition de tous les utilisateurs, comme la création d’un profil et la publication de « moments ». Comme sur les autres applications de réseaux sociaux, vous pouvez suivre des utilisateurs pour voir le contenu qu’ils partagent et le nombre de leurs abonnés.

    Les profils ressemblent à ceux d’Instagram et comprennent une bio sous une photo de profil, ainsi que des sections mentionnant les centres d’intérêt et les loisirs. Par défaut, le profil affiche le signe du zodiaque de l’utilisateur en fonction de sa date de naissance, qui ne peut être modifiée une fois définie. Les utilisateurs peuvent également définir leur humeur, et même choisir une chanson qui sera diffusée automatiquement lors de la visite de leur profil.

    Les « moments » de l’application Monkey sont une fonctionnalité gratuite qui fonctionne comme les stories d’Instagram ou de TikTok, où les utilisateurs peuvent prendre une photo ou une vidéo, la modifier et la publier. Mais les moments des utilisateurs sont visibles non seulement sur leurs profils mais aussi dans la fonction de recherche de l’application Monkey, ce qui en fait une fonction potentiellement dangereuse pour les personnes qui partagent trop d’informations en ligne.

    Chat vidéo Duo

    « Duo » est une autre fonctionnalité de l’application vidéo Monkey, où des duos d’amis ou de connexions existantes sont mis en relation avec d’autres duos qui utilisent également la fonction. Ces appels en direct présentent tous les avantages et les inconvénients du chat vidéo avec des inconnus, mais ils peuvent constituer un moyen moins intimidant d’explorer Monkey et de faire des rencontres.

    Knock Knock : le chat par écrit

    La fonction « Knock Knock » de l’application Monkey propose une discussion texte à la place d’un appel vidéo, mais uniquement avec un abonnement premium. Vous pouvez voir les détails de la personne avec laquelle vous voulez bavarder, y compris son nom, sa photo de profil, son emplacement et les moments qu’elle a publiés avant d’envoyer une demande de chat « Knock Knock ».

    Les chats « Knock Knock » expirent au bout de 24 heures, à moins que chaque personne n’ajoute l’autre comme ami avant la fin du délai. Malgré cela, Monkey ne doit pas être considéré comme une application de messagerie sécurisée.

    Cartes : match entre les utilisateurs

    Les cartes sont des photos d’utilisateurs habitant à proximité, à faire glisser vers la droite ou la gauche. Si deux utilisateurs font glisser leurs cartes respectives vers la droite, c’est un match. Il existe également une option Super Like qui avertit la personne que vous voulez lui parler. Ce système fonctionne exactement comme la fonction de match des applications de rencontre comme Tinder.

    Alors, Monkey est-il une application de rencontre ? Officiellement, Monkey n’est pas classé comme une application de rencontre. Mais il a repris les caractéristiques communes de ses applications, comme le match par glissement et la recherche d’utilisateurs à proximité. D’autres aspects rapprochent encore Monkey d’une application de rencontre, comme le fait que les utilisateurs de Monkey Plus peuvent spécifier la préférence de genre des profils affichés, et voir qui les a likés sans avoir à lancer un match.

    L’application Monkey est-elle surveillée ?

    L’application Monkey prétend utiliser l’apprentissage automatique de l’IA pour surveiller et détecter les contenus ou activités à caractère sexuel qui violent ses politiques. Et Monkey emploie également une équipe de modération 24h/24 et 7j/7 pour examiner les rapports envoyés par les utilisateurs et offrir une assistance par courrier électronique.

    Mais l’application affirme aussi ouvertement dans son centre de sécurité que « les utilisateurs ont le pouvoir » et que, dans une large mesure, Monkey est « autonome ». Si un utilisateur est exposé à un contenu sexuellement explicite ou inapproprié, il est invité à appuyer ou à cliquer sur l’émoji « police » situé dans le coin supérieur droit de son écran pour envoyer un rapport qui sera examiné par l’équipe de modération.

    Les utilisateurs de l’application Monkey peuvent cliquer sur une icône de police pour signaler un contenu inapproprié à l’équipe de modération.L’icône « police » sur l’application Monkey.

    Malgré les politiques de sécurité de Monkey, les contenus sexuellement explicites sont monnaie courante sur l’application. Et contrairement à certaines applications iPhone et Android pour lesquelles vous pouvez optimiser les autorisations des applications afin d’assurer votre sécurité, sur Monkey, c’est à prendre ou à laisser.

    L’application Monkey est-elle sûre pour les enfants ?

    Non, l’application Monkey n’est pas sûre pour les enfants. En raison du laxisme des politiques de vérification de l’âge, des problèmes de confidentialité et de la persistance de contenus préjudiciables et sexuels, l’utilisation de l’application Monkey ne garantira pas la sécurité de vos enfants en ligne. Les organismes compétents du monde entier s’accordent à dire que les enfants ne doivent pas utiliser l’application Monkey.

    • L’application de protection de l’enfance Safer Schools, au Royaume-Uni, a publié une alerte qualifiant Monkey « d’extrêmement dangereux ».

    • Le groupe américain de défense de la sécurité sur Internet Protect Young Eyes a conclu que Monkey « n’est pas sûr pour les enfants et doit être évité ».

    • Le Washington Post a signalé que l’application Monkey était inappropriée pour les adolescents en raison de son contenu sexuel ciblant les mineurs.

    Nous avons nous-mêmes testé l’application et avons été exposés à des contenus sexuels hautement inappropriés dans les 30 premières secondes. Voici un examen approfondi de certaines des failles fondamentales qui rendent l’application en ligne de Monkey si dangereuse pour les enfants :

    Aucune vérification de l’âge

    Monkey interdit officiellement l’application aux utilisateurs de moins 18 ans, mais aucun processus de vérification de l’âge n’est en place. Bien que les utilisateurs soient tenus de saisir leur date de naissance lors de l’inscription, rien n’empêche un enfant de saisir une fausse date de naissance afin d’accéder au chat vidéo de Monkey.

    Cette absence de vérification permet aussi aux adultes de manipuler leurs profils pour se faire passer pour beaucoup plus jeunes qu’ils ne le sont en réalité, et de tromper l’algorithme pour qu’il les mette en relation avec de jeunes utilisateurs, potentiellement mineurs.

    Les applications vidéo similaires qui présentent un risque d’exposition à des contenus adultes peuvent être filtrées. Par exemple, les parents peuvent laisser leurs enfants regarder YouTube en toute sécurité en réglant le contrôle parental sur l’appareil ou dans l’application elle-même. Monkey, en revanche, ne dispose pas de tels contrôles, et les utilisateurs ne peuvent pas savoir ce qu’ils verront ni qui ils verront en se connectant.

    Confidentialité limitée

    Monkey est une application de réseau social centrée sur le partage d’informations personnelles et la levée des barrières de la vie privée. Outre le fait que vous ne pouvez pas utiliser l’application sans lui donner accès à votre caméra et à votre micro, cela implique également le partage d’autres types d’informations potentiellement sensibles, notamment :

    • Informations personnelles : pour créer un compte sur Monkey, vous devez indiquer votre nom et votre date de naissance, et fournir une photo de profil, bien que celle-ci puisse être un avatar anonyme.

    • Informations automatiques : l’application et la version navigateur de Monkey extraient automatiquement des informations de votre navigateur, de votre adresse IP et de vos données d’utilisation.

    • Contenu généré par les utilisateurs : bien que cela ne soit pas obligatoire, les utilisateurs sont encouragés à partager leurs photos, vidéos et captures d’écran personnelles avec d’autres utilisateurs sous la forme de « moments ».

    La saturation des réseaux sociaux a rendu la plupart des gens à l’aise avec le partage d’informations personnelles basiques en ligne. Mais la collecte automatique des données de votre adresse IP est utilisée pour afficher votre localisation aux autres utilisateurs. Désigner votre emplacement sous le nom d’une grande ville pour des raisons d’anonymat ou de confidentialité n’est pas possible, car Monkey extrait les données de votre connexion Internet et révèle votre emplacement physique actuel réel.

    L’application compromet en outre la vie privée des utilisateurs car elle ne peut pas garantir la protection des informations contre la perte, l’utilisation abusive ou les modifications. Cette approche laxiste de la protection de la vie privée et de la sécurité expose les utilisateurs à des risques de violation des données et peut permettre aux cyberdélinquants de vous espionner via une webcam piratée ou d’infecter votre appareil avec un spyware.

    Contenu préjudiciable

    L’aspect le plus choquant de l’application Monkey est le risque extrêmement élevé d’être exposé à des contenus sexuels et inappropriés. Malgré les affirmations de Monkey sur la modération du contenu, les critiques ont constaté que la plateforme était inondée de publicités sexuelles, ainsi que de pornographie, de masturbation et de zoophilie. Ces contenus nuisibles s’affichent souvent pendant quelques secondes seulement avant de disparaître, ce qui signifie que, dans de nombreux cas, il est impossible de signaler le contenu incriminé.

    L’application Monkey existe-t-elle toujours ?

    L’application Monkey existe toujours, mais uniquement sur les plateformes Android et de bureau après le retrait de la version pour iOS de l’App Store d’Apple pour des raisons de sécurité. Toutefois, les utilisateurs d’iPhone peuvent toujours accéder à Monkey via leur navigateur web mobile, ce qui signifie que l’application Monkey reste disponible aux États-Unis et dans la plupart des autres pays, et qu’elle peut être utilisée par n’importe qui, sur n’importe quel appareil.

    Protégez vos données personnelles grâce à un navigateur sécurisé et privé

    Si vous devez être libre de vous amuser en ligne comme bon vous semble, veillez à ne jamais compromettre vos données sensibles. Utilisez un navigateur sécurisé et privé dès que vous vous connectez à Internet.

    AVG Secure Browser établit des connexions sécurisées et chiffrées avec chacun des sites web que vous visitez, empêche le suivi par empreinte du navigateur et autres techniques, et bloque automatiquement les tentatives de phishing et autres menaces pour la sécurité. Profitez dès aujourd’hui d’une protection gratuite de votre navigateur.

    Naviguez en toute sécurité et en toute confidentialité avec AVG Secure Browser

    Installer gratuitement

    Naviguez en toute sécurité et en toute confidentialité avec AVG Secure Browser

    Installer gratuitement
    Réseaux sociaux
    Confidentialité
    Carly Burdova
    13-01-2023