Comment les applications affectent-elles vraiment votre smartphone ? Nous avons réalisé le premier rapport de performances d'application Android pour le découvrir.

Vous-êtes vous déjà dit qu'il restait étonnamment peu d'espace de stockage sur votre smartphone pour des photos ou même les dernières mises à jour ? Ou que la durée de vie et la fiabilité de la batterie ont commencé à se détériorer avec le temps ? Ou peut-être que votre consommation mensuelle de données augmente inexplicablement ? Avec le temps, les applications que nous aimons et utilisons jour après jour affectent nos tablettes ou nos téléphones et impactent leurs performances – parfois pendant que vous les utilisez, et parfois en arrière-plan de façon complètement invisible.

L'étude

Nous avons décidé d'enquêter pour voir si nous pouvions mieux comprendre comment les applications influencent les appareils au fil du temps dans notre premier rapport sur les performances des applications Android (T2/T3 2014).

En matière de performances de nos téléphones, nous avons remarqué que les utilisateurs se préoccupent de trois choses avant tout :

  • Consommation de stockage – combien d'espace vous reste-t-il pour vos fichiers favoris ?
  • Consommation de la batterie – votre téléphone tient-t-il toute la journée ou non ?
  • Consommation des forfaits de données – atteignez-vous constamment votre limite de données mobiles ?

Nous estimions que pour que le rapport reflète ce qui se passe sur les téléphones des gens dans le monde réel, nous devions utiliser des données provenant d'appareils réels. Contrairement à d'autres tests qui pourraient effectuer des analyses comparatives dans un environnement de laboratoire, il était important pour nous que ces résultats s'appliquent aux utilisateurs de smartphones de tous les jours.

méthodologie du rapport sur les applications 2014 t2-3

C'est dans cet esprit que nous avons analysé les données anonymes de plus d'un million d'utilisateurs d'applications Android AVG, afin de mieux comprendre quelles applications ils utilisent et comment ces dernières affectent leurs appareils.

Certains des résultats ont été assez surprenants.

Principales conclusions

Applications pré-installées
L'une des leçons les plus intéressantes que nous avons tirées du premier rapport est que de nombreux appareils intègrent encore beaucoup d'applications qui ont été installées par le fabricant. Ces dernières peuvent occuper beaucoup d'espace de stockage, mais plus important encore, elles peuvent épuiser la batterie – qui est déjà bien sollicitée par l'utilisation constante de la plupart des smartphones.

Applications avec une activité en arrière-plan
Nous avons aussi compris qu'au fur et à mesure que nous ajoutons de nouvelles applications à nos appareils, nous supprimons rarement celles dont nous ne voulons plus ou dont nous n'avons plus besoin. Au fil du temps, cela signifie que les ressources limitées de nos appareils sont réparties sur un nombre toujours croissant d'applications, ce qui en affecte les performances.

La raison en est simple : la nature « toujours active » des applications signifie qu'elles continuent souvent à fonctionner en arrière-plan pour vérifier les notifications, les mises à jour ou télécharger des données qui utilisent un pourcentage précieux de batterie et de données.

Applications sociales et d'actualités
Il n'est pas surprenant que l'application sociale Facebook, qui s'exécute même lorsqu'elle n'est pas ouverte par l'utilisateur, ait eu le plus grand impact sur votre appareil mobile en termes de performance globale, avec ses contrôles constants de notification en arrière-plan. La demande et la transmission constantes de données font de l'application un véritable gouffre à la fois pour votre batterie et vos données.

Croissance des applications
Lorsque nous avons exécuté le rapport sur plusieurs mois, nous avons observé un comportement intéressant parmi les applications qui sont automatiquement mises à jour. Au fil du temps, l'encombrement de stockage et l'épuisement de la batterie ont tous deux augmenté. Cela est dû en grande partie au contenu téléchargé (chansons pour Spotify, objets dans les jeux, etc.), mais aussi en partie aux mises à jour automatiques. Avec les mises à jour automatiques activées, les développeurs peuvent produire de nouvelles versions et fonctionnalités qui prennent plus de place et sont plus gourmandes en ressources sans avoir à demander la permission aux utilisateurs. Ajoutez à cela le nombre en constante croissance d'applications que nous avons sur nos appareils (y compris celles que nous avons téléchargées et que nous n'utilisons plus) et vous commencerez très vite à observer une baisse sensible des performances.

Que pouvez-vous faire pour améliorer les performances de votre appareil ?
L'une des questions les plus fondamentales que le rapport a soulevées est que le maintien de votre smartphone en bon état de fonctionnement est une tâche qui demande beaucoup de travail. Garder un œil sur les applications qui s'exécutent en arrière-plan et supprimer les applications que nous n'utilisons pas est pour la plupart d'entre nous le grand maximum que nous soyons prêts à faire.

Il existe des produits conçus pour vous faciliter la vie, comme AVG Cleaner pour Android qui peut vous montrer combien de données, de stockage et d'autonomie de la batterie chacune de vos applications consomme pour vous aider à prendre les bonnes mesures et à résoudre les problèmes.

Notre rapport complet ne se contente pas de détailler les applications les plus voraces, il détaille également les meilleures pratiques et vous aide à vous débarrasser des problèmes de performances sur votre smartphone ou tablette Android.